A 11:33 dans Marques

Progression record en 2007 pour Free

11
FEV
2008
Partager cette actu sur :

logo freeFree augmente son chiffre d’affaires de 30 % en 2007

Iliad, maison mère de Free, vient de communiquer son chiffre d’affaires pour l’année 2007. Avec 1,2 milliards d’euros, son CA est en hausse de 29,7 % par rapport à l’année 2006. Principale activité, le secteur du haut débit additionne à lui seul 1,178 milliards d’euros (progression de 33,6 % par rapport à 2006).

Avec 2,9 millions d’abonnés, Free a augmenté sa part de marché à 19,7 % fin 2007 contre 19 fin 2006. Cette progression reste faible sur un marché à forte concurrence et où le nombre d’internautes ne cesse d’augmenter.

Free Television et TelephoneLa donnée importante est la progression de l’ARPU (revenu moyen par abonné) qui arrive à 36,3 euros sur le quatrième trimestre. Ceci est lié au fait que les abonnés en dégroupage atteignent 81,5 % et que l’utilisation des services à forte valeur ajoutée (VOD, SVOD) a fortement augmenté. A eux seuls, les services optionnels totalisent 263,4 millions d’euros en 2007, soit une hausse de 61 % par rapport à l’année précédente. Ils assurent plus de 22 % des revenus du haut débit de Free.

La voie choisie par Free montre ses résultats : développer en interne pour maximiser la rentabilité de ses abonnés. Cette politique, même si elle paraît moins efficace que celle de Neuf (achats successifs pour accroître son parc) sur le plan de la propagation de l’offre, permet à Free de consolider sa position sur le marché. La publication des résultats annuels aura lieu le 12 mars 2008 et permettra une analyse plus poussée de la situation du FAI.

logo iliadConcernant ses perspectives pour les années à venir, Iliad espère réunir 4 millions d’abonnés d’ici fin 2010. Le développement des services optionnels actuels et l’ajout de nouveaux sont également prévus afin d’augmenter l’ARPU. Par ailleurs, le groupe souhaite optimiser son parc en atteignant un taux de dégroupage de 85 % à moyen terme et en déployant le FTTH de façon conséquente.

L’ensemble de ces chiffres nous donne une vision d’un FAI arrivé à maturation : peu de progression en terme de parts de marché, appui sur la rentabilité du parc existant. Free se donne donc des objectifs assez élevés, l’année à venir dira s’il arrive à se donner les moyens de ses ambitions, notamment en matière de développement de la fibre optique.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus