A 10:07 dans Huawei, Marques, Motorola

L’Express du lundi : Internet Explorer 10 se dévoile, Huawei et Motorola font la paix

18
AVR
2011
Partager cette actu sur :

Train jouet
Au cours de la semaine précédente, deux évènements ont attiré notre attention : Internet Explorer 10 se réserve pour Windows Seven et Huawei et Motorola ont trouvé un accord concernant la cession de la branche réseaux mobiles de Motorola Solutions à Nokia Siemens Networks.

Internet Explorer 10 : les premiers indices

Alors que la version 9 d’Internet Explorer vient tout juste de faire sa place dans les foyers, Microsoft dévoile déjà les premiers contours d’IE 10 en livrant une pré-version du navigateur. L’une des premières grandes surprises de cette nouvelle mouture d’Internet Explorer est son incompatibilité avec Vista.

Microsoft Windows 7Il faudra posséder Windows Seven pour faire tourner IE10. La firme de Redmond a en effet affirmé qu’elle voulait développer le navigateur le plus performant possible et profiter des dernières innovations des systèmes d’exploitation. Après XP, c’est donc au tour de Windows Vista de commencer à prendre sa retraite.

Il faut dire que Vista n’a jamais franchement convaincu. Si Windows XP reste majoritaire dans le parc PC, ses utilisateurs migreront certainement bientôt directement sous Windows Seven. En réservant son IE10 à la dernière version de Windows, Microsoft ne fait qu’anticiper cette migration.

Nokia Siemens Networks devrait bientôt récupérer la branche réseaux mobiles de Motorola

Après la scission de Motorola en deux entités distinctes, Motorola Mobility et Motorola Solutions, l’équipementier américain avait affiché sa volonté de céder sa division réseaux mobiles. Nokia Siemens Networks s’était porté acquéreur pour un montant de 1,2 milliard de dollars.

antenne HuaweiHuawei, qui était également intéressé par ce rachat, a rapidement porté plainte pour bloquer la transaction. Le constructeur chinois a en effet fourni à Motorola de nombreuses solutions télécoms en marque blanche : 880 millions de dollars de matériel en 10 ans.

Il faut dire qu’avec ce rachat, Nokia Siemens Networks disposerait d’informations confidentielles concernant le matériel de l’équipementier asiatique, ce qui pourrait lui causer un préjudice.

De son côté, la firme américaine avait déposé une plainte à l’encontre de Huawei pour espionnage industriel. Mais finalement, Motorola et Huawei ont annoncé dans un communiqué commun avoir trouvé une issue à ce litige. La branche d’équipements réseaux de Motorola Solutions sera bien transférée chez Nokia Siemens Networks, Huawei touchera, quant à lui, une compensation financière dont le montant reste secret.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus