A 13:30 dans Free

Free va-t-il arriver en Italie ?

5
JUIL
2016
Partager cette actu sur :

Après l’échec des États-Unis, le rachat de Monaco Télécom et d’Orange Suisse, Free va-t-il débarquer en Italie ? Selon Bloomberg, Iliad, la maison-mère, serait entrée en négociations exclusives avec Vimpelcom et Hutchison pour racheter une partie de leurs réseaux.

FacebookTwitter

L'Italie est un pays qui intéresse Xavier Niel. Le milliardaire est déjà actionnaire, à titre personnel, de Telecom Italia mais il y a du rififi dans l'actionnariat : on retrouve également Vivendi et Vincent Bolloré ainsi qu'Orange.

Toujours quatre opérateurs en Italie

Devant cette impasse, on comprend mieux pourquoi Iliad s'intéresserait à un autre deal. Les groupes Vimpelcom et Hutchison ont décidé de fusionner leurs deux opérateurs Wind et Tre pour créer le nouveau numéro un du mobile avec 31 millions de clients. Ce mariage à 20 milliards d'euros réduirait la concurrence dans le secteur avec seulement trois opérateurs.

Ce qui n'est pas du goût de la Commission européenne qui ne souhaite pas des concentrations à l'intérieur du pays mais entre différents pays. Pour éviter de faire capoter l'opération, les deux opérateurs italiens ont donc prévu de céder une partie de leurs antennes et de leurs fréquences à un nouvel entrant.

Xavier Niel cherche à peser en Europe

Selon Bloomberg, ce nouvel entrant s'appellerait Free. L'opérateur négocierait le rachat de 5 400 à 8 000 sites mobiles ainsi que 35 MHz de fréquences. Toutefois, ni Iliad, ni Vimpelcom, ni Hutchison n'ont confirmé cette information.

Le groupe de Xavier Niel cherche à grandir en Europe pour faire partie de la consolidation qui s'annonce.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus