A 13:39 dans Vidéos

Incompréhension autour de l’offre de séries gratuites de Numericable

17
SEP
2014
Partager cette actu sur :

Logo Numericable 140x140La bonne nouvelle est en train de virer au bad buzz. Lundi dernier, en plein lancement de Netflix, Numericable annonçait la mise en ligne LaBox Séries, une plateforme de SVOD avec 3 000 épisodes de séries gratuits. Après avoir testé le service, il n’en est rien, les épisodes sont payants.

N’est pas Netflix qui veut et Numericable est en train de l’apprendre à ses dépends. Alors que lundi, la plateforme de vidéos à la demande américaine débarquait en France, le câblo-opérateur envoyait à toutes les rédactions un communiqué de presse présentant LaBox Séries.

Ce nouveau service était présenté ainsi : « un accès simple et gratuit à 3000 épisodes de séries par mois pour les abonnés LaBox Fibre ».

Euphoriques à l’idée d’accéder à un catalogue compris dans le forfait Internet, nous en avons oublié de lire les notes en bas de pages (vous savez, ces informations écrites en petits caractères que l’on ne lit pas).

Finalement, après une lecture approfondie du document fourni par Numericable, ce catalogue de séries ne concerne que les abonnés à l’offre Power. Et oui, les abonnés à l’offre LABOX en sont exclus. Donc pour profiter de ce catalogue de séries, il faut tout de même souscrire à une offre à 35,90€/mois la première année puis 45,90 €/mois. Le prix est certes plus élevé que celui des offres équivalentes de la concurrence, mais le service fourni par Numericable en vaut la chandelle (box Internet très bien conçue, 200 Mb/s, 47 chaînes en HD…). Alors avec un accès à des séries en plus, c’est la cerise sur le gâteau.

Mais voilà, alertés par la tweetosphère, nous nous sommes rendu compte qu’en guise de catalogue de séries gratuites, le service LaBox Séries est plutôt un agrégateur de contenus vous dirigeant vers des séries payantes présentes sur des plateformes telles que Canalplay, OCS, Jook Vidéo.

Si on lit de plus près, c’est l’accès à la plateforme qui est gratuit mais pas les séries. Le texte présent sur le blog de Numericable est trompeur et ceux qui croyaient (à commencer par nous) que l’opérateur proposait une offre gratuite sont tombés dans le panneau. Au final, il faudra bel et bien payer. Ah! Les joies de la langue française !

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus