A 17:32 dans Jeux, SFR

SFR est-il trop gourmand avec la PS Vita ?

22
FEV
2012
Partager cette actu sur :

Nouveau logo SFRLa PS Vita débarque en France. La nouvelle console portable de Sony est disponible en deux versions, l’une se limitant à une connectivité Wi-Fi et l’autre ajoutant une compatibilité 3G. Cette deuxième version est commercialisée par SFR à 299,90 €. L’opérateur subventionne la console avec deux forfaits 3G+ mais face aux coûts engendrés, on se demande si cette formule connaîtra un succès.

Quelques mois après Nintendo et sa 3DS, c’est au tour de Sony de lancer une nouvelle offensive sur le marché des consoles portables. La PlayStation Vita n’arbore pas d’écran 3D mais met l’accent sur l’expérience de jeu en ligne. A ce titre, Sony a conçu deux versions de la console : l’une intégrant simplement une compatibilité Wi-Fi et l’autre incluant, en plus, une connectivité 3G.

Le constructeur nippon s’est associé à SFR pour commercialiser la version 3G de la PS Vita. L’opérateur saute donc sur l’occasion pour vendre la console de la même façon qu’il commercialise ses terminaux : avec une subvention à l’achat lors d’une souscription à une offre avec engagement.

Sony PlayStation VitaGrâce à une offre de remboursement, vous pouvez ainsi profiter de la fameuse PS Vita avec son écran OLED de 5 pouces pour 29 € ou 1 €. En contrepartie, il faudra souscrire à un forfait mobile de SFR pour une durée de 12 ou 24 mois.

Pour obtenir la PS Vita à 29 €, il faut souscrire à une Formule Carrée Tablette 1 Go (forfait bloqué rechargeable) disponible à partir de 27 €/mois pour les abonnés SFR et à partir de 30 €/mois pour les autres avec un engagement de 24 mois.

Si vous souhaitez vous offrir la dernière console de Sony pour 1 €, vous devrez opter pour la Formule Carrée Tablette 3 Go (faire-use avant réduction de débit) qui coûte 37 €/mois (sur 2 ans) si vous êtes déjà client SFR ou 40 €/mois si vous ne l’êtes pas.

Le tarif de la console fond comme neige au soleil par rapport au prix public qui est de 299,90 €. Toutefois, le coût mensuel s’avère ensuite particulièrement élevé pour du jeu en ligne. De plus, l’ajout d’un nouvel abonnement mobile en plus des smartphones et des tablettes n’est peut-être pas la meilleure stratégie à adopter.

Tarifs élevés pour du jeu haut de gamme ?

Avec ces formules tarifaires, on a l’impression que la console devient un simple accessoire disponible pour un euro quasiment symbolique mais que le jeu en ligne nomade est un luxe qui se paie au prix fort.

Sony PlayStation Vita Même si les hardcore gamers n’hésitent pas à la dépense quand il s’agit de jeux vidéos, on se dit que ceux qui vont débourser 40 €/mois simplement pour avoir la possibilité de jouer en 3G vont se faire rare. D’autant plus que les véritables technophiles ont déjà cumulé des abonnements mobiles avec data pour leurs smartphones, des clés 3G pour leurs ordinateurs portables, des abonnements data pour les tablettes.

Devant la multiplication des équipements fonctionnant en mobilité, on serait tenté de dire que l’opérateur qui proposera un abonnement data 3G multi-équipements (plusieurs périphériques partageant le même compte) fera progresser le marché d’une belle façon. SFR réfléchira-t-il à la question ? En attendant, la PS Vita en version Wi-Fi semble être un meilleur choix pour les gamers qui pourront réserver leur précieux euros pour se constituer une ludothèque digne de ce nom. A condition que le nombre de titres disponibles s’étoffe rapidement…

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus