A 9:28 dans Bouygues Telecom, SFR

Rachat de SFR : Numericable contre l’offre de Bouygues

13
MAR
2014
Partager cette actu sur :

logo Bouygues TelecomNouveau rebondissement sur le dossier du rachat de SFR. Alors que Bouygues a montré qu’il était bien déterminé à l’emporter sur Numericable, ce dernier a lui aussi relevé son offre. Le groupe Bouygues a annoncé hier la modification de son offre. Suite à celle-ci, Patrick Drahi, patron de Numericable, a rompu sa promesse selon laquelle il ne modifierait pas son offre.

Bouygues confirme avoir rélevé son offre

D’après l’agence Reuters, Bouygues qui proposait une offre à 10,5 milliards d’euros, a décidé d’en élever le montant pour la réévaluer hier à 11,4 milliards d’euros. Cette nouvelle proposition le plaçait en pôle position face à Numericable qui proposait, lui, 10,9 milliards d’euros pour l’acquisition de SFR. Dans le cas de la création d’un nouvel ensemble Bouygues Telecom-SFR, la participation de Vivendi s’élèverait toujours à 46%.

Numericable surenchérit sur l’offre de Bouygues

new logo Numericable petitNumericable qui proposait 10,9 milliards d’euros, avait assuré qu’il ne modifierait pas son offre. Le câblo-opérateur a même été jusqu’à fixer un ultimatum au groupe Vivendi pour qu’il prenne sa décision le 14 mars. Alors que Bouygues a confirmé ce matin la réévaluation de son offre, Numericable semble avoir changé d’avis. Citant une source proche des négociations, le journal Les Echos annonce que le groupe proposerait désormais une part cash de 11,75 milliards d’euros. Montant auquel il faut ajouter une part de 32% dans le capital du futur ensemble Numericable-SFR qui a été promise à Vivendi. Ainsi Numericable reprend la tête de la course au rachat de SFR. Si le câblo-opérateur ne confirme pas la rumeur, il ne la nie pas pour autant.

La fin des négociations se rapproche

Les deux acquéreurs potentiels de SFR abattent donc leurs dernières cartes dans le sprint final des négociations qui prendra bientôt fin. Une réunion du comité ad hoc de Vivendi, en charge d’examiner les candidatures, est prévue cet après-midi. Elle précède la réunion du conseil de surveillance au grand complet qui se déroulera le vendredi 14 mars.

Vivendi a donné aux candidats à l’acquisition de SFR cette date limite pour leur permettre une dernière fois de se démarquer. En saisissant cette occasion, Bouygues et Numericable montrent qu’ils sont chacun décidés à prendre l’avantage à n’importe quel prix sur le rachat de SFR. Si Numericable pose plus d’argent sur la table, cela sera-t-il suffisant pour peser contre la position du gouvernement ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus