A 11:59 dans Apple, Marques

Steve Jobs quitte le navire Apple, avis de tempête sur le titre

25
AOÛ
2011
Partager cette actu sur :

Steve JobsC’est la fin d’un mythe. Steve Jobs le dirigeant emblématique d’Apple lâche les rênes. Atteint d’une longue maladie, le co-fondateur de la marque à la pomme explique ne plus être en mesure de diriger la firme. Suite à cette annonce, le titre a chuté de 5,3 % à la bourse de New York. Pourtant, la relève est déjà prévue, Tim Cook prend le commandement du navire Apple.

Adieu les fameuses keynotes de l’homme au jean-baskets et col roulé noir. Steve Jobs, le charismatique PDG et co-fondateur d’Apple quitte la direction de la firme de Cupertino. En congés maladie depuis le mois de janvier en raison d’un cancer du pancréas, celui qui a fondé Apple à l’âge de 21 ans dans le garage de ses parents a annoncé sa démission. Sans une lettre adressée au conseil d’administration du groupe, il s’explique : « J’ai toujours dit que si venait le jour où je ne pourrais plus remplir mes devoirs et les attentes en tant que directeur d’Apple, je serais le premier à le faire savoir. Malheureusement, ce jour est venu ».

Si la nouvelle fait la une de tous les journaux, c’est que Steve Jobs est une des figures les plus marquantes de l’informatique de ces 30 dernières années. Steve Jobs a créé Apple en 1976 avec Ron Wayne et lancé son premier ordinateur, l’Apple I. A 27 ans, il devient une des plus grosses fortunes grâce au succès de l’Apple II.

iphone 4 appleOn lui doit l’introduction de la souris et l’interface graphique pour les ordinateurs. Après son licenciement en 1985, Apple est en déclin. Son retour en 1997 marquera le renouveau de la firme à la pomme avec l’iMac, puis suivront l’iPod, le baladeur numérique le plus vendu au monde, l’iPhone et pour couronner le tout l’iPad, la tablette tactile qui détient près de 85 % de parts de marché.

35 ans après ses débuts, il laisse derrière lui une des entreprises les plus riches du monde et en excellente santé, deuxième capitalisation boursière aux Etats-Unis derrière le géant Exxon Mobil avec 346 milliards de dollars. Fin juillet, le titre s’envolait à l’annonce du doublement du bénéfice net au troisième trimestre qui atteignait 7,3 milliards de dollars

Tim CookMême si la succession du gourou high tech est connue depuis longtemps, cette annonce a provoqué un vent de panique sur le titre Apple qui a chuté de 5,3% lors de la clôture de Wall Street. Tim cook, l’actuel directeur des affaire opérationnelles reprendra les rênes de la firme de Cupertino. Entrée chez Apple en 1998, il est le véritable bas droit de Steve Jobs et a déjà assuré son intérim à plusieurs reprises ces dernières années. D’ailleurs, pour bon nombre d’analyste il est considéré comme le véritable patron d’Apple, Steve Jobs incarnant l’image d’Apple.

Toutefois, si Tim Cook s’avère un excellent gestionnaire aura-t-il la même capacité à innover et aller de l’avant que Steve Jobs ? Il lui faudra beaucoup de travail pour rendre les keynotes aussi captivantes que son prédécesseur. Il ne faudra pas attendre longtemps au public pour se rendre compte du changement. En effet, avec deux nouveaux iPhone, la rentrée s’annonce chargée pour Tim Cook.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus