A 14:35 dans Apple, Marques

Le Troll de la semaine : Apple contre l’enfant roi

17
JAN
2014
Partager cette actu sur :

trollQue faire quand son enfant dépense de l’argent en ligne à son insu ? Lui expliquer qu’il a fait une bêtise et le réprimander ? L’empêcher de recommencer en sécurisant son téléphone ou sa tablette ? Ou attaquer le magasin dans lequel il a effectué ses achats ? 37 000 parents américains ont choisi la dernière option, et c’est Apple qui en a fait les frais la semaine dernière.

Les enfants sont formidables. Apple vient d’en faire l’amère expérience. De nombreux chérubins, déjà adeptes de la Pomme, ont profité de l’inattention de leurs parents pour effectuer des achats en ligne sur l’App Store. Une petite fille a notamment dépensé 2 600 dollars en biens virtuels sur l’application Tap Pet Hotel. Forcément, une fois au courant, les parents se sont indignés. Mais pas contre leurs enfants, contre Apple.

Ces parents en colère (37 000 en tout) ont donc porté l’affaire en Justice, et mardi dernier, Apple a été contraint de convenir d’un accord à l’amiable avec le gendarme de la concurrence et de la protection des consommateurs aux Etats-Unis, la FTC. Cette dernière a dénoncé la facilité avec laquelle les enfants pouvaient effectuer des achats, profitant du mot de passe de leurs parents qui reste actif 15 minutes après son entrée.

Apple va donc rembourser tous ces achats « involontaires », dont le total s’élève tout de même à 32,5 millions de dollars. En prime, il a promis de changer « ses pratiques » d’ici le 31 mars. Que va-t-il faire ? Rendre obligatoire la lecture d’une note expliquant comment utiliser son iPad ou son iPhone ? Rappeler comment paramétrer et configurer son terminal de manière sécurisée ? Ou leur évoquer la possibilité de ne pas laisser leurs enfants sans surveillance quand ils prennent possession de leur iPhone ?

Quoi qu’il en soit, ces 37 000 parents n’ont pas fini de se révolter et doivent déjà penser à tous les combats à mener tout au long de leur existence, comme attaquer les fabricants de vélo quand leur progéniture tombera de bicyclette.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus