FacebookTwitterGoogle+

antenne
Les opérateurs vont pouvoir acheter de nouvelles fréquences pour développer leurs réseaux 4G. La décision de leur attribuer les fréquences de la bande des 700 MHz au détriment de la TNT est irrévocable. L’argent rapportée par leur vente aux enchères servira à financer des investissements de Défense.

Au mois de mai, la Présidence de la République a décidé dans le plus grand secret de vendre des fréquences de la bande des 700 MHz aux opérateurs télécoms plutôt que de les attribuer aux acteurs de la télévision. Cette opération devrait rapporter environ 3 milliards d’euros qui serviront à financer les besoins de la Défense.

Du côté des chaînes de télévision, on crie à la catastrophe car cette décision affaiblirait la TNT notamment en ralentissant le passage des chaînes de la SD à HD. Quant à la ultra haute définition, ce choix signerait son arrêt de mort.

Du côté des opérateurs, on ne peut pas dire que c’est l’enthousiasme qui règne. Après avoir déboursé plus de 3,5 milliards d’euros pour obtenir les licences 4G, ils ne sont pas prêts à sortir le carnet de chèque une nouvelle fois. En particulier après la baisse drastique de leurs revenus suite à l’ arrivée de Free Mobile.

Chars LeclercCependant, malgré les critiques, le Président de la République ne renoncera pas. « C’est sans appel. La décision de principe a été prise par le président de la République lui-même lors d’un conseil de Défense le 10 avril dernier.», rapportent les opérateurs lors d’une réunion à Bercy sur le sujet.

D’après la Tribune, l’Etat veut aller vite. Un cycle de consultations va être lancé cet été et un calendrier sera arrêté en septembre avant le bouclage de la loi de finance 2014. L’objectif étant de parvenir à une attribution en 2015. Le but des consultations sera surtout de parvenir à établir un prix. Notamment un prix de réserve car en cas de montant trop élevé, l’Etat risque de ne pas trouver preneur. Cependant, certains craignent que le prix soit le même que celui des licences 4G. Mais cette fois-ci, le gouvernement serait prêt à pratiquer des facilités de paiement en étalant le règlement jusqu’en 2019.

Free sur les rangs

Cette décision est une bonne nouvelle pour Iliad, la maison mère de Free. Lors de l’attribution des fréquences dites en or, Iliad n’avait pas pu en obtenir faute de moyens. Cette fois-ci, l’opérateur, porté par le succès de son aventure dans le mobile, est prêt, d’autant plus que son réseau peut à tout moment émettre en 4G. De quoi mettre une pression supplémentaire sur les concurrents. Les militaires peuvent avoir le sourire, les enchères risquent d’atteindre de nouveaux sommets.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+
FacebookTwitterGoogle+

François hollandeLa Présidence de la République a décidé dans le plus grand secret d’attribuer une partie du spectre de fréquences dédié à la TNT aux opérateurs de téléphonie afin qu’il déploie la 4G. L’argent de ces nouvelles licences 4G serviraient à financer les prochains investissements de la Défense Nationale. Les acteurs de la télévision contestent ce choix.

Hier, Les Echos ont révélé que François Hollande a pris la décision, le mois dernier, de vendre aux opérateurs de téléphonie une partie des fréquences réservée à la TNT pour le déploiement de la 4G notamment dans les zones moins denses. La vente de ces nouvelles licences devraient rapporter 3 milliards d’euros qui devraient servir à financer les besoin de la Défense dans le cadre de la loi de programmation militaire.

Cette décision, prise dans le plus grand secret, soulève un tollé chez les principaux acteurs concernés. Ni le CSA, ni le ministère de la Culture, ni même le premier ministre n’ont été prévenus.

La fin de la TNT HD ?

TNT HDPour les professionnels du secteur, le transfert de la bande de fréquences dites des 700 MHz risquent de freiner considérablement le développement de la TNT notamment en rendant impossible la généralisation de la haute définition à toutes les chaînes. Quant à la télévision en ultra haute définition sur la TNT, ce choix signe son arrêt de mort pur et simple.

Même si la présidence de la République souhaite aller vite, la mise aux enchères des fréquences n’aurait pas lieu avant 2016. De plus, après avoir déboursé 3,5 milliards d’euros en 2011 pour les fréquences 4G, il n’est pas dit que les opérateurs aient envie de ressortir une telle somme surtout avec la baisse de leurs revenus qui a suivi l’arrivée de Free Mobile.

Quant à l’avenir des chaînes de la TNT et de l’ultra haute définition, la fibre optique pourra largement palier la diffusion hertzienne.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation