A 11:55 dans

La CNIL veille à la sécurité sur les réseaux sociaux

13
SEP
2012
Partager cette actu sur :

Logo CNILLa CNIL rappelle, dans un communiqué en date du 10 septembre, les principales règles de gestion des données privées fixées en juin 2009 par le G29, le groupe des CNIL européennes, et applicables à l’ensemble des réseaux sociaux. Cette mise en garde à l’adresse des utilisateurs est également pour la commission l’occasion de mettre en avant quelques sites particulièrement respectueux de la vie privée de leurs membres.

La CNIL entend faire savoir qu’elle veille à la sécurité et au respect de la vie privée des utilisateurs du net. Ainsi, profite-t-elle de la rentrée pour rappeler les règles principales de gestion des données personnelles que les réseaux sociaux sont censés respecter. Fixées en juin 2009 par le groupe des CNIL européennes, le G29, ces règles peuvent être résumées en 6 points majeurs :

  • définir des paramètres par défaut limitant la diffusion des données des internautes
  • mettre en place des mesures pour protéger les mineurs
  • supprimer les comptes qui sont restés inactifs pendant une longue période
  • permettre aux personnes, même si elles ne sont pas membres des réseaux sociaux, de bénéficier d’un droit de suppression des données qui les concernent
  • proposer aux internautes d’utiliser un pseudonyme, plutôt que leur identité réelle
  • mettre en place un outil accessible aux membres et aux non membres, sur la page d’accueil des réseaux sociaux, permettant de déposer des plaintes relatives à la vie privée

Avec cette piqûre de rappel, la CNIL esquisse en creux une critique des grands réseaux sociaux que sont Facebook, Twitter ou encore Google+ qui semblent bien lents à se mettre en conformité avec les recommandations européennes. On se souvient d’ailleurs que le G29 n’avait pas hésité à s’attaquer aux moteurs de recherche en 2010. Le groupe des CNIL européennes pourrait donc prochainement se pencher à nouveau sur les pratiques des réseaux sociaux.

Mondokiddo LogoEn attendant, le CNIL préfère jouer la carte conseil en invitant les internautes à s’intéresser à des sites moins connus mais dont la gestion des données personnelles est plus sûre. La commission évoque ainsi Diaspora ou des réseaux sociaux dont les mesures de protection envers les mineurs sont particulièrement efficaces tels que Mondokiddo.

Néanmoins, c’est à Famicity que la CNIL décerne sa couronne de lauriers. Ce réseau social qui met en avant la famille, s’est adjoint les services de la commission afin de mettre en oeuvre l’ensemble des règles de sécurité et de respect de la vie privée établies par le G29. Si l’entreprise est louable, il n’est pas certain que l’argument suffise à pousser les quelques 955 millions d’utilisateurs de Facebook à fermer leur profil.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus