A 10:42 dans

Premier semestre 2008 morose chez Telecom Italia

11
AOÛ
2008
Partager cette actu sur :

Logo Telecom Italia

Avec un bénéfice net en recul de près d’un quart au premier semestre 2008, Telecom Italia paye le contrecoup d’une mauvaise gestion de ses activités internationales.

Vendredi 8 août, le quotidien Die Welt dévoilait l’intention de Telecom Italia de céder ses activités allemandes (voir article). Le même jour, la direction du groupe de télécommunications italien annonçait les chiffres du premier semestre 2008 et confirmait la mauvaise santé des activités internationales de la société.

ArgentTelecom Italia enregistre au premier semestre 2008 un bénéfice net de 1,14 milliard d’euros, soit une baisse de 24 % par rapport au premier semestre 2007. Suite à ces mauvais chiffres, Franco Bernabè, le P-DG de Telecom Italia, maintient les prévisions concernant les activités domestiques du groupe mais revoit à la baisse celles des activités internationales.

En effet, Bernabè – bien qu’il se félicite de l’amélioration de la qualité de service mesurée par les divers indices de satisfaction clients – reconnaît que le groupe a connu en Allemagne et au Brésil « des revers inattendus » dus à la concurrence locale. Le renouvellement des équipes de management des deux filiales, dont les premiers résultats visibles sont attendus pour les prochaines trimestres, semble indiquer qu’il existe également une cause interne aux mauvais résultats du groupe.

Logo TIM BrasilBien que TIM Brasil soit toujours le deuxième opérateur mobile au Brésil, son ARPU perd environ 2 € et chute à 12,1 €. Ainsi, la croissance des revenus de l’opérateur mobile qui était estimé à 12 % pour 2008 est rabaissé à 7 %. La presse italienne estime même que l’opérateur aurait enregistré une perte nette de 14 millions d’euros au premier semestre.

En ce qui concerne les activités allemandes de Telecom Italia, les revenus sont en hausse de 26,3 % et atteignent 601 millions d’euros. Néanmoins, les prévisions d’un revenu annuel de 1,3 milliard d’euros ont été ramenées à 1,2 milliard. De manière générale, les revenus générés par les activités internationales du groupe préalablement estimés à 31 milliards d’euros pour l’année 2008 ne sont plus compris qu’entre 30,4 et 30,5 milliards d’euros.

Il est également à noter que Franco Bernabè estime que la vente de Telecom Italia France devrait être achevée fin septembre 2008.

PizzaEn ce qui concerne les activités italiennes du groupe, le revenu est en baisse de 6,3 % avec 11,42 milliards d’euros. La téléphonie fixe enregistre une diminution de 6,2 % de son revenu, principalement due à la chute du revenu « voix » (moins 9,1 %) que l’augmentation du revenu « internet » ne parvient pas à compenser. Enfin, la téléphonie mobile enregistre également une perte de 5 % de ses revenus.

Ainsi, le groupe de télécommunications italien, très impacté par les mauvais résultats de ses activités domestiques, n’est pas parvenu à anticiper l’évolution des marchés brésiliens et allemands pour tirer un réel bénéfice de ses activités internationales. Il faudra à présent attendre les mois qui viennent pour voir si les positionnements stratégiques des nouvelles équipes dirigeantes seront susceptibles de redresser la barre avant la fin de l’année 2008.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus