A 9:22 dans

www2012 : le projet OpenData69

24
AVR
2012
Partager cette actu sur :

Logo OpenData69L’ouverture des données publiques est l’un des grands enjeux actuels. Le www2012 de Lyon n’a pas échappé à cette tendance. Que ce soit avec l’initiative de la Saône-et-Loire ou avec la présentation de Google Public Data, les applications liées à l’open data sont variées. Le collectif OpenData69 a profité de l’événement pour présenter son projet.

Durant ce www2012 qui s’est tenu la semaine dernière, le mot « ouverture » a été sur toutes les lèvres. L’un des symboles de cette volonté d’ouverture d’Internet est sans conteste l’open data. Plusieurs collectivités locales ont amorcé le mouvement qui consiste à rendre accessible des jeux de données publiques. Parmi les initiatives présentes, celle du Conseil général de Saône-et-Loire s’est faite remarquer grâce à une interface de navigation pour Kinect. Mais le département du Rhône n’est pas en reste grâce au collectif OpenData69.

Bannière www2012Présenté par Samy Rabih à l’agora du www2012, le projet OpenData69 a pour but de favoriser l’utilisation des données ouvertes. Pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec ce concept d’open data, il s’agit tout simplement de rendre accessible à l’ensemble de la population, sous un format ouvert et normalisé, les données publiques issues des administrations, des organismes publics, de collectivités ou de certaines entreprises (transport, déchets…).

La communication de ces données a deux objectifs : optimiser le pilotage des organismes ou collectivités concernées et permettre au citoyen de développer des moyens d’utiliser ces données (site internet, application mobile…).

Afin de dynamiser cette nouvelle approche des données publiques dans le Rhône, un collectif s’est créé autour de développeurs, de graphistes, d’élus, de passionnés pour promouvoir l’open data. OpenData69 joue sur plusieurs terrains :

  • pousser à l’ouverture des données publiques
  • sensibiliser les instances au concept d’open data
  • recenser les différentes initiatives autour de l’open data
  • réaliser des applications pour utiliser ces données

Le collectif permet en quelque sorte de réunir les énergies afin mieux creuser le terrain de la donnée ouverte. OpenData69 mène donc des opérations auprès du Grand Lyon, du département, de différentes communes et auprès de plusieurs acteurs (SNCF, Veolia, CNR…) afin de les convaincre de prendre le virage de l’open data.

Les premiers effets de ce lobbying en faveur des données ouvertes ne vont pas tarder à se faire sentir. En effet, le Grand Lyon a un projet data sur les rails avec un premier jeu de données qui devrait être livré au printemps puis un lot plus important devrait être disponible en 2013. Le collectif OpenData69 sera consulté pour déterminer quelles données ouvrir en priorité et il sera également sollicité pour participer aux tests de réutilisation de celles-ci.

Bus TCL LyonSi les discussions avec le Grand Lyon semblent ouvertes, il n’en est pas de même avec tous les acteurs. Ainsi, la situation avec TCL, qui s’occupe des transports en commun lyonnais, semble bloquée. Espérons toutefois que le Syndicat Mixte qui gère les transports de l’agglomération se montre plus enclin à partager ses données pour le plus grand bonheur des usagers.

Il y a donc du pain sur la planche pour parvenir à une véritable ouverture mais avec des actions collectives comme celles d’OpenData69 devraient permettre de faire pencher la balance du côté de la libération des données.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus