A 12:20 dans Bouygues Telecom

Résultats Bouygues Telecom : beau fixe au 2e trimestre

30
AOÛ
2019
Partager cette actu sur :

Bouygues Telecom affiche un nouveau trimestre dans le vert au printemps 2019 en améliorant ses recrutements sur les forfaits mobiles et sur ses offres box grâce à la fibre.

FacebookTwitter

Bouygues affiche de bons résultats au 1e semestre 2019Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Bouygues Telecom. La marque affiche à nouveau des performances commerciales convaincantes au 2e trimestre 2019. 132 000 nouveaux abonnés (nets de résiliations) sont venus grossir les rangs de son parc de clients post-payé (forfaits), qui compte désormais 11,2 millions d'abonnés.

Sur la première moitié de l'année, l'augmentation se monte à 280 000, mieux que Altice-SFR (222 000),Orange (53 000), et, arithmétiquement, que Free. Dans son dernier observatoire des services mobiles, l'Arcep chiffrait la hausse du nombre de forfait souscrits à 623 000 en métropole (et 655 000 DOM inclus) au 1er semestre.

Un accroissement dont Bouygues Telecom s'est donc taillé la part du lion ces six derniers mois. Autre signe de la vitalité de l'opérateur : dans un marché mobile toujours au ralenti, il est même parvenu à améliorer sa performance sur un an. Au S1 2018, la filiale télécom du groupe Bouygues n'avait en effet réussi à attirer "que" 253 000 clients supplémentaires sur ses forfaits (net de résiliations).

Résultat : une hausse du chiffre d'affaires des services mobiles de 5% au 1er semestre, à 1,5 milliard d'euros. De quoi contribuer à la "forte croissance" des résultats financiers revendiquée par l'opérateur, qui bénéficie en parallèle  d'une hausse de 12% de ses revenus dans le fixe.

Internet fixe : la fibre Bouygues en vedette

Abonnements Internet fixe Bouygues Telecom à fin juin 2019L'opérateur ne livre pourtant pas un trimestre particulièrement flamboyant sur les recrutements fixes, avec seulement 31 000 abonnés supplémentaires (nets de résiliation) au printemps. Pas pire, non plus, que ses concurrents, Orange ayant enregistré une hausse de 41 000 abonnés fixe, tandis qu'Altice-SFR point lui aussi à 31 000 de mieux.

Source : présentation des résultats de Bouygues Telecom à fin juin 2019

Mais Bouygues Telecom profite de la dynamique de sa fibre optique, qui a séduit 82 000 nouveaux abonnés au 1er trimestre, à peine moins que sur l'intervalle précédent. Toujours largement en deçà de ses rivaux - Free a annoncé hier 176 000 nouveaux recrutements fibre - mais assez pour maintenir la tendance. L'opérateur compte désormais 20% d'abonnés fibre parmi ses 3,8 millions de clients box.

12 millions de lignes éligibles FttH à fin 2019

Avec toujours l'ambition d'en attirer beaucoup plus, grâce à une accélération des déploiements dès cette année. De 7,2 millions de locaux éligibles en décembre 2018, Bouygues Telecom espère passer à 12 millions à fin 2019. L'entreprise n'avait pas tout à fait accompli la moitié du chemin au 30 juin, à 9,1 millions de lignes FttH, dans 83 département et 2 600 communes. Une avancée malgré tout conséquente, grâce à un rythme de déploiement soutenu à 1,2 million par semestre en zone AMII.

Eligibilité à la fibre Bouygues en zone très dense, AMII et RIP en juin 2019

Source : présentation des résultats de Bouygues Telecom à fin juin 2019

Mais aussi une accélération en zone très dense : l'opérateur y a en effet commercialisé 500 000 lignes supplémentaires à fin juin. Et ambitionne toujours d'y compter 4,5 millions de locaux éligibles d'ici à la fin de l'année, ce qui nécessitera un nouveau changement de braquet : 1,2 million de lignes à commercialiser sur cette seule ZTD durant le semestre en cours. Une accélération notamment rendue possible par le partenariat signé avec Axione et le fonds Mirova. L'appoint de la zone RIP, enfin, permettra de compter sur 1 million de locaux éligibles à la fibre Bouygues en zone rurale, contre 500 000 à fin juin.

 

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus