La FIRIP, accélérateur du THD en France, a soufflé sa cinquième bougie

Par
12
DEC
2017
Partager cette actu sur :

La Fédération des Industriels des RIP vient de fêter ses 5 années, avec une année 2017 particulièrement riche. Une célébration importante pour la Fédération, alors que bien des défis restent à relever pour ses 200 membres : accélération du plan France THD, LTE fixe, formation de personnels qualifiés pour la filière fibre, Smart City, IoT…

FacebookTwitter

FIRIPLa Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique (FIRIP) a fêté ses 5 ans le 7 décembre dernier. Un événement qui s'est déroulé au cœur d'un territoire rural, symbole de sa mission d'aide à l'aménagement numérique des territoires. La Fédération et ses invités se sont retrouvés à Montereau-Fault-Yonne (77), siège de Silec General Cable, centre d'excellence européen pour les câbles haute tension et la fibre optique.

C'est un industriel, 3ème câblier mondial et un des 3 grands fournisseurs nationaux de câbles à fibres optiques, qui a lui même fêté ses 85 ans. Un acteur qui a investi massivement afin de répondre aux ambitions du Plan France Très Haut Débit. Pour rappel, ce dernier visait à l'origine à apporter la fibre optique à 80% des foyers et locaux français d'ici 2022. Depuis, le projet affiche une volonté d'accélération.

General Cable fournit notamment des clients comme Orange, mais également des opérateurs d'infrastructure fibre alternatifs, des collectivités territoriales (DSP)...  Soit 4 millions de kilomètres de fibre produits en 2017 et 5 millions prévus l'an prochain.

Tout l'écosystème des RIP pour souffler la 5ème bougie de le FIRIP

General CableUne fédération qui compte désormais plus de 200 membres, dont très récemment Orange. Un OCEN qui a 'remplacé' SFR Collectivités, exclu lui de la FIRIP pour ses prises de positions qui ne collaient plus avec l'éthique de la Fédération.

Parmi les invités à cet anniversaire, on retrouvait des pionniers fondateurs de la fédération, mais également des collectivités partenaires, des industriels du secteur et des acteurs institutionnels comme l'Arcep, l'Agence du Numérique ou des associations et fédérations (Avicca, FFT, Objectif Fibre, etc.).

Antoine Darodes, Directeur de l'Agence du Numérique, a salué le rôle de la fédération :

« La FIRIP a toujours été un partenaire stable dans la constitution de l'équipe de France du Très Haut Débit ».

« On a dépassé les 10 millions de prises raccordables cet été. Lorsqu’on évoquait ces prévisions-là en 2013... on nous prenait pour des ´hurluberlus’ »

La FIRIP avec Silec General Cable

Une fin d'année qui souffle le chaud et le froid

Comme évoqué durant le dernier TRIP AVICCA, les défis sont nombreux autour de l'accélération du plan France THD. Comme indiqué dans son communiqué, la FIRIP « entend accompagner le Gouvernement dans sa volonté d'accélérer l'accession au THD pour tous et partout en France, un vaste champ d'actions s'ouvre sur la question des usages et sur l'international. »

Etienne DugasCependant, si la FIRIP se félicite des récentes déclarations de Julien Denormandie durant l'AVICCA sur la protection des financements et des RIP, ou le l'ouverture du guichet pour l'attribution des fréquences LTE fixe depuis ce lundi 11 décembre, d'autres sujets l'inquiètent.

En particulier sur les discussions en cours sur une potentielle taxation de la fibre. Une décision qui viserait pour le gouvernement à une égalité de traitement entre le cuivre et la fibre.

Mais c'est un choix qui ne semble pas du tout être incitatif pour déployer la fibre. Ni pour rentabiliser les financements des projets de déploiements de réseaux FttH des collectivités ou favoriser la future extinction du cuivre...

Pour Etienne Dugas, Président de la FIRIP :

« Les industriels ne comprendraient pas que, quand on leur demande d'accélérer leurs actions et investissements, on leur impose de nouveaux impôts et taxes »

FacebookTwitter


Articles en relation

comments powered by Disqus