A 12:13 dans Fibre optique, RIP, SFR

Altice SFR fait le plein de lignes fibre en s’offrant Covage

25
NOV
2019
Partager cette actu sur :

Gros coup pour Altice : le groupe met la main sur Covage et accroît substantiellement son empreinte FttH en France.

FacebookTwitter

Altice : rachat de Covage par SFR FttHSFR Ftth, filiale d'Altice, a annoncé ce matin le rachat de l'opérateur de réseaux Internet en fibre optique Covage. Mise en vente depuis plusieurs mois, l'entreprise a finalement cédé aux avances du groupe de Patrick Drahi,. Coût de l'opération : 1 milliard d'euros, ce qui permet à Altice de s'emparer de 100% du capital détenu jusqu'ici par les fonds Cube Infrastructure et Partners Group.

Encore une acquisition de poids pour le groupe, qui n'engage toutefois sur cette opération que 70 millions d'euros de dette supplémentaire. Patrick Drahi prend d'ailleurs soin de rassurer les investisseurs face au niveau d'endettement du groupe, toujours scruté de près. Lequel restera contenu grâce au rebond de l'activité et la cession de certains actifs, notamment le réseau fibre portugais, promet-il dans le communiqué publié ce jour.

SFR étend son réseau fibre

Suer le plan industriel, l'opération permet à SFR d'accroître sensiblement l'envergure de son réseau fibre optique en propre. Covage apporte en effet au groupe les quelque 800 000 lignes déployées et/ou exploitées à date un peu partout sur le territoire, selon le communiqué publié par Altice. Les derniers chiffres officiels publiés par l'Arcep (au 30 juin 2019) étaient plus proches de 700 000 : 270 000 lignes en zone très dense, et 416 000 en zone d'initiative publique.

Surtout, avec ce deal, SFR FttH augmente sensiblement son empreinte actuelle ou à venir dans les réseaux fibre optique en zone moins dense. A ses 5,4 millions de locaux raccordables ou contractualisés s'ajoutent les 2,4 millions de Covage, qui affichait il y a peu encore un objectif de 3 millions.

Si l'on s'en tient aux lignes effectivement raccordables en zones moins dense (AMII et RIP), sa nouvelle acquisition permet à SFR FttH d'accroître son empreinte de 50%. Il en comptait en effet 1,5 million au 30 juin dernier, et en annonce désormais 1,7 million, désormais augmenté des 0,8 million de Covage.

Le réseau fibre optique de Covage en novembre 2019

Carte du réseau fibre optique Covage - Source : Covage.com

Et ils ne furent plus que 5

Le paysage du déploiement de réseaux Internet de fibre optique se réduit donc à présent à cinq acteurs. Face à SFR FttH subsiste Orange - indétrônable premier sur le seul FttH. Mais qu'Altice aime à défier en se présentant comme la 1e infrastructure fibre de France, lorsqu'elle y inclut son réseau fibre avec terminaison câble. Fait intéressant : les deux rivaux seraient, en l'état, amenés à collaborer pour le déploiement de certains contrats remportés en tandem par Covage et Orange, sur Essonne Numérique ou  dans le cadre de l'AMEL de Savoie.

Un tableau complété par Axione (filiale de Bouygues Construction), Altitude Infrastructure et TDF.  Face aux deux géants des télécoms français, ces acteurs sont d'envergure plus modeste, ce qui pose la question de nouvelles opérations de consolidation. Une piste qu'Altice évoque d'ailleurs au détour d'une phrase évoquant ses pistes pour accroître encore son réseau.

Se pose, enfin, la question de l'impact du passage de Covage sous pavillon SFR. Avec à la clé de possibles évolutions contractuelles pour les fournisseurs d'accès clients des réseaux concernés. Une préoccupation notamment formulée par l'Association des opérateurs alternatifs (AOTA), laquelle s'inquiète de l'ouverture d'une "nouvelle période d'incertitude" pour les clients des réseaux d'initiative publique concernés. Un écho au différend qui avait opposé il y a un an l'association à... Covage en Savoie, sur fonds de modification des offres et des conditions contractuelles lors du rachat de Fibréa.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus