A 10:42 dans Bouygues Telecom, Orange, SFR

Baromètre des connexions internet mobiles nPerf : Bouygues Telecom a le meilleur réseau mobile

7
JAN
2015
Partager cette actu sur :

Lancée le 1er septembre 2014, l’application mobile nPerf permet aux utilisateurs de terminaux mobiles d’évaluer la qualité de leur connexion mobile 2G/3G/4G/Wi-Fi. Durant le quatrième trimestre 2014, nous avons recueilli des centaines de milliers de tests qui nous permettent de publier un baromètre des connexions mobiles en France métropolitaine. Cette étude fiable est une véritable photographie des réseaux mobiles. Pour cette période, Bouygues Telecom sort vainqueur. Mais pour combien de temps ?

FacebookTwitter

nperf logonPerf est l'application qui remplace l'application mobile DegroupTest. Plus complète et entièrement développée en France, cette nouvelle application disponible sur Android et iOS a déjà atteint les 90 000 téléchargements en à peine quatre mois. Ce succès en fait déjà une référence parmi les applications destinées à évaluer la connexion mobile. Avec plus de 239 000 tests réalisés par les utilisateurs de nPerf, nous sommes déjà en mesure de livrer notre premier baromètre des connexions Internet mobiles pour le quatrième trimestre 2014.

Cette étude permet de mettre en évidence les performances des réseaux mobiles des quatre opérateurs nationaux (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) en mesurant plusieurs critères :

  • Débit descendant
  • Débit montant
  • Temps de latence (ping)
  • Qualité de la navigation
  • Qualité du streaming
  • Taux de couverture en 4G
  • Qualité de service au fil du temps

Bouygues Telecom meilleur réseau national

En prenant en compte toutes les mesures, qu’elles soient en 2G, 3G et 4G, c’est Bouygues Telecom qui arrive en première position avec un score de 20 162 points. L’opérateur atteint ce niveau grâce à une très bonne couverture et d’excellentes performances en 4G : très bons débits, meilleure qualité de navigation, streaming performant et régulier en 4G. Pour autant, Bouygues Telecom ne néglige pas non plus son réseau 3G, toujours performant.

Orange, une belle deuxième place

Malgré des efforts soutenus au second semestre dans le déploiement de son réseau 4G, l’opérateur historique n’est toujours pas parvenu à déloger Bouygues Telecom. Cependant, nos graphiques laissent à penser qu’Orange pourrait bien prendre la première place dans les mois à venir. On voit que ses scores ne cessent d’augmenter sur la 4G, ce qui pourrait lui permettre de rattraper le faible écart avec Bouygues Telecom.

baromètre des connexions Internet mobile nPerf du 4ème trimestre 2014

Free pénalisé par son réseau 3G mais une 4G excellente

Les résultats du dernier entrant sur le marché de la téléphonie mobile sont paradoxaux. Free obtient le meilleur score en 4G porté par des débits descendants nettement supérieurs à ses concurrents et une très bonne qualité de service. En revanche, la qualité du réseau national de Free est fortement impactée par sa faible couverture en 4G et son réseau 3G moyen : les débits sont inférieurs et la qualité de service est en deçà de ses concurrents. En particulier, la qualité du streaming (35 % inférieure à celle de Bouygues Telecom et SFR).

SFR ferme le classement

Le rachat de SFR par Numericable serait-il à l’origine des performances en retrait de SFR, notamment en 4G ? Débits faibles, qualité de service irrégulière, couverture moyenne, l’opérateur va devoir faire des efforts pour rattraper la concurrence. L’accord de mutualisation signé avec Bouygues Telecom pourrait lui permettre de déployer ses équipements sereinement.

Conclusion

Bouygues Telecom et Orange proposent un service mobile plus performant avec un léger avantage à Bouygues Telecom. Pénalisé par sa faible couverture 4G et ses faibles performances en 3G, Free accuse du retard. Cependant, ses performances dans les débits 4G laissent présager que l’opérateur pourrait bien faire bouger les lignes lorsqu’il aura plus d’antennes 4G activées. L’autorisation d’utiliser ses fréquences 2G en 4G et l’obtention de fréquences en 700 MHz sont également deux éléments indispensables au dernier arrivant pour ne pas se faire distancer. Enfin, SFR sort d’une année de transition mais pourrait aussi rapidement remonter la pente notamment grâce à la mutualisation avec le réseau de Bouygues Telecom et les synergies avec les infrastructures fibre de Numericable. L’année 2015 s’annonce palpitante.

>>> Accédez au baromètre nPerf complet <<<

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus