Edito : 20 Go de data, nouveau standard des forfaits mobiles ?

1
JUIN
2015
Partager cette actu sur :

Les opérateurs semblent avoir mis fin à la guerre des prix dans le mobile. Maintenant, elle se joue sur le trafic mobile. Free et SFR ont ouvert la voie. Les 3 Go mini n’en ont plus pour longtemps.

FacebookTwitter

Depuis que Free est arrivé dans le mobile, nous nous sommes habitués au forfait mobile standard à 20€ comprenant appels, SMS/MMS illimités et une enveloppe de 3Go.

Depuis le lancement de ce forfait par Free et l’alignement de tous les opérateurs, il faut reconnaître qu’hormis quelques promotions, les opérateurs n’ont plus fait varier les prix.

Aujourd’hui, avec la généralisation de la 4G et l’explosion de la consommation du trafic mobile, les opérateurs ont décidé de se lancer dans une nouvelle guerre qui ne concerne pas les tarifs mais le contenu des offres. Le consommateur ne doit plus s’attendre à une baisse des prix mais à une surenchère d’options de la part des opérateurs, à commencer par l’enveloppe de trafic mobile encore appelée volume de data.

Comme d’habitude, le premier à ouvrir les hostilités a été Free en proposant à ses abonnés 4G une enveloppe data de 20 Go. Au départ, cette initiative n’a pas ému outre mesure ses concurrents puisqu’aucun n’a suivi. Malgré cette offre très alléchante, la faiblesse du réseau 4G de Free n’incite toujours pas les abonnés exigeants à basculer chez le trublion des télécoms. Ajoutez à cela une consommation moyenne de 2 Go par mois par abonné mobile et vous comprendrez que Free était parti un peu trop tôt dans la course à la data.

En trois ans les choses ont changé : la 4G s’est imposée, les usages gourmands en data explosent, Free commence à posséder une couverture 4G intéressante et son forfait avec 20 Go suscite un réel intérêt pour les mobinautes.

L’autre opérateur qui sent le vent tourner est SFR. Depuis peu, il propose un forfait avec 40 Go (20 Go pour les abonnés ADSL) de data. Réservé uniquement aux 100 000 premiers clients, il n’inquiète pas encore Orange ni Bouygues Telecom même si ce dernier a tendance à multiplier les opérations tout illimité.

Pour le moment, SFR et Free accusent encore du retard dans le déploiement de leur réseau 4G sur Orange et Bouygues Telecom. Ainsi, en donnant plus de data à leurs abonnés, ils compensent ce désavantage. Pour autant, en proposant des forfaits généreux sur l’Internet mobile, ils se créent une réputation qui dans peu de temps sera un véritable atout. Maintenant, reste à savoir si avec de telles enveloppes et des usages en constante augmentation les réseaux pourront suivre. Enfin, ces choix marketing soulèvent une question : combien coûte la production d'un Mo de data mobile ?

Il est fort probable que Free et SFR soient partis un peu tôt dans la surenchère de data mais le mouvement est lancé, il ne reste plus qu’à voir l’attitude d’Orange et Bouygues Telecom dans les mois à venir.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus