Facebook Messenger s’affranchit de Facebook

25
JUIN
2015
Partager cette actu sur :

L’application Facebook Messenger, détachée de l’application principale Facebook depuis avril 2014, devient complètement indépendante du réseau social. A présent, même les personnes ne possédant pas de compte Facebook pourront utiliser l’application. Un changement significatif pour Facebook.

FacebookTwitter

Facebook Messenger ne dépend plus de Facebook

Les applications Facebook et Facebook Messenger ont toujours été liées, du moins jusqu’à aujourd’hui. A présent, l’application de messagerie instantanée se détache un peu plus du réseau social. Les utilisateurs n’ont plus besoin d’avoir un compte Facebook pour accéder au service de messagerie. Il suffit simplement d'entrer son numéro de téléphone mobile pour pouvoir utiliser Facebook Messenger.

facebook-messenger-accountless

Facebook Messenger et WhatsApp : 2 milliards d’utilisateurs d’ici 2020

Cela peut sembler étonnant, d’autant plus que Facebook a racheté pour 19 milliards de dollars WhatsApp, une application de messagerie similaire qui n'exigeait pas de compte sur le réseau social. En fait, Facebook veut assurer la réussite de ses deux applications. L'objectif est de maintenir le nombre d’utilisateurs de WhatsApp tout en rendant Facebook Messenger accessible à plus d’utilisateurs. En effet, il y a plus de personnes possédant un numéro de téléphone mobile qu’un compte Facebook.

Ce mardi, Deutsche Bank a envoyé un rapport à ses clients, estimant que d’ici 2020, WhatsApp et Facebook Messenger rassembleront à eux plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs, générant entre 9 et 10 milliards de dollars de revenus.

« Nous voyons les applications de messagerie de Facebook comme la prochaine grande vague d’innovation et une manne financière pour l’entreprise » explique le rapport.

Actuellement, Messenger ne génère aucun revenu, alors que WhatsApp assure 49 millions de dollars de chiffre d'affaire. Les estimations prévoient l’augmentation de ces revenus à 4,224 milliards de dollars pour Facebook Messenger, et 4,827 milliards pour WhatsApp, soit 17% des revenus publicitaires de Facebook.

Les applications de messagerie remplaceront-elles le SMS ?

Les applications comme Facebook Messenger ou WhatsApp sont énormément populaires partout dans le monde. « L’importance de pouvoir envoyer des messages rapidement, gratuitement, et de manière fiable, en comparaison aux SMS très coûteux des opérateurs (surtout pour les messages vers l’international), est claire comme de l’eau de roche. C’est la raison principale pour laquelle ces applications ont pu décoller à l’échelle mondiale », explique le rapport.

Les applications de messagerie de Facebook, entre autres, ont effectivement réussi à s’étendre à l’international, particulièrement dans les marchés émergents. WhatsApp a plus de 800 millions d’utilisateurs, dont 80% provenant de marchés émergents tandis que Facebook Messenger en possède 700 millions, avec 75% provenant de ces marchés.

whatsapp-messenger-aroundtheworld

A présent, Facebook va se concentrer sur une façon d’améliorer sa publicité afin de monétiser plus efficacement ses applications partout dans le monde. L’autre importante source de revenus générés par ces applications pourrait être le paiement mobile, une fonctionnalité annoncée par Facebook lors de la conférence F8 en mars dernier.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus