L’opérateur américain AT&T bloque l’Apple SIM

27
OCT
2014
Partager cette actu sur :

Le 16 octobre dernier, Tim Cook dévoilait l’iPad Mini 3 et l’iPad Air 2. Si ces nouveaux terminaux restent proches de leurs prédécesseurs en termes de design et de fonctionnalités, une nouveauté majeure suscite déjà la colère des opérateurs : la carte SIM Apple universelle.

FacebookTwitter

Il y a quelques semaines, Apple dévoilait ses nouveaux iPad Air et Mini. Ces derniers présentent une nouveauté qui fait déjà l’objet d’une polémique dans le monde des télécoms aux Etats-Unis. En effet, les terminaux sont équipés d’une carte SIM Apple universelle qui permet aux clients se connecter à n’importe quel réseau. En d’autres termes, ils peuvent souscrire à un forfait mobile chez n’importe quel opérateur directement depuis leur iPad et changer d’offre sans pour autant changer de carte SIM.

ipad air 2 apple

Aux Etats-Unis, le concept de l’Apple SIM n’a pas fait l’unanimité chez les opérateurs, beaucoup d’entre eux craignant un court-circuitage de la part de la firme de Cupertino. Ce genre de pratiques pourrait casser le lien entre l’opérateur et son client et donc limiter sa force de vente. Ainsi, Verizon a refusé un tel partenariat avec Apple. Seuls AT&T, Sprint et T-Mobile étaient jusqu’ici prêts à accueillir l’Apple SIM.

 Aujourd’hui, AT&T a finalement retourné sa veste : l’opérateur américain a décidé de verrouiller la carte SIM Apple à partir du moment où l’utilisateur choisit son réseau. Le détenteur d’iPad devra donc changer de carte SIM s’il souhaite quitter AT&T.

 L’arrivée de cartes SIM universelles n’est donc pas pour demain. En France, aucun opérateur n’a souhaité soutenir Apple dans ce projet.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus