A 11:21 dans Mobile

Orange et Free signent un accord sur la fin de l’itinérance

16
JUIN
2016
Partager cette actu sur :

Orange et Free viennent d’annoncer avoir signé hier un accord portant sur la fin de l’itinérance 2G/3G. Cet avenant a été transmis à l’ARCEP qui devrait rapidement se prononcer sur sa conformité.

FacebookTwitter

Depuis 2012, Free bénéficie d'une itinérance 2G/3G avec Orange. Ainsi, quand ses abonnés mobiles ne peuvent accéder à son propre réseau, ils basculent sur celui de l'opérateur historique. Cet accord, conclu lors du lancement de Free dans le mobile, apparaît aujourd'hui superflu pour de nombreux acteurs des télécoms, à commencer par Bouygues Telecom ou SFR. Le contrat est valable jusqu'à la fin 2020, mais compte tenu de l'état du réseau mobile de Free, nombreux sont ceux qui jugent que cet accord devrait prendre fin avant la date butoir.

Free couvre 84,5% de la population en 3G

Free a en effet respecté ses obligations de déploiement, à savoir couvrir 75% de la population en janvier 2015. "Free Mobile qui a respecté les deux premières obligations de déploiement de sa licence et acquis un portefeuille de fréquences significatif, a massivement investi dans le déploiement de son réseau qui couvre aujourd’hui 84,5% de la population en 3G et 68,3% en 4G" précise l'opérateur. L'opérateur est donc en mesure de fournir le haut débit mobile à ses abonnés sans avoir recours à une itinérance.

L'ARCEP réclame une modification des contrats

La 25 mai dernier, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), a demandé à Free et Orange de modifier leur contrat et d'apporter des réponses concrètes avant le 15 juin. Une décision peu étonnante au vu des propos tenus depuis de nombreux mois par Sébastien Soriano, le président de l'ARCEP. "L’itinérance doit rester transitoire car elle présente des risques concurrentiels en réduisant la différenciation concurrentielle.[…] L’itinérance dont bénéficie Free a permis d’animer la concurrence dès son entrée sur le marché. Elle doit cependant être bornée dans le temps" déclarait-il déjà en février 2015.

Itinérance : une limitation progressive dès 2017

Ainsi, Free et Orange viennent d'annoncer via des communiqués qu'ils étaient parvenus hier à un accord sur la fin de l'itinérance après plusieurs mois de négociations. Une limitation progressive débuterait à partir de janvier 2017 explique Orange : "un accord d’extinction de la prestation d’itinérance a été signé le 15 juin 2016 portant sur une limitation progressive par Free Mobile, à partir de janvier 2017, des services pour ses clients en itinérance sur le réseau d’Orange. Cet accord trouve son terme à la fin de l’année 2020".

Comment se déroulera l'extinction de l'itinérance ?

Interrogé par Les Echos, Pierre Louette, directeur général délégué d'Orange, explique que l'extinction progressive ne se fera pas par zones géographiques. Le débit des abonnés Free mobile sera en fait réduit progressivement.

Cette décision affaiblira-t-elle le quatrième opérateur mobile ? Rappelons que, d'après notre baromètre nPerf du premier trimestre 2016, Free dispose d'un débit descendant moyen 3G bien en deçà de celui de ses concurrents.

Débit descendant moyen en 3G par opérateur

La modification a été transmise à l'ARCEP, qui devrait se prononcer dans les prochaines semaines à ce sujet.

Si vous voulez tester la qualité du réseau mobile de votre opérateur, n'hésitez pas à télécharger l'application mobile nPerf disponible gratuitement sur iOS, Android, et Windows Phone.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus