Les applications d’Apple bientôt sur Windows Phone

7
AOÛ
2015
Partager cette actu sur :

Si les Windows Phone de Microsoft ne constituent aujourd’hui que 3% de parts de marché dans le secteur de la téléphonie mobile, c’est en majeure partie à cause du Windows Store. Microsoft a décidé de prendre le taureau par les cornes.

FacebookTwitter

En finir avec le manque d’application

Pour l’instant, le Windows Store fait pâle figure au regard de ses concurrents, iOS et Android. Vous souhaitez utiliser Snapchat ? Passez votre chemin. Instagram, Tinder ? Il n’en existe que des versions non officielles. Parfois, le prix d’une même application peut doubler entre les stores Android et Windows. A cause du manque d’utilisateurs, développer des applications sous Windows n’est pas une option intéressante, puisqu'elle est coûteuse en plus d’être chronophage. Et moins il y a d’applications, moins il y a d’utilisateurs … On voit aisément le cercle vicieux dans lequel se trouve Microsoft.

Avec le lancement de Windows 10, un nouveau système d’exploitation disponible sur ordinateur comme sur portable qui combine sur une seule plateforme les applications de bureau et les applications mobiles, Microsoft cherche à changer la donne.

Windows Phone Store

© Microsoft

La solution : transférer les applications de l’Apple Store sous Windows

Imaginons que les développeurs n’aient plus besoin de passer des mois à développer des applications sous Windows Phone, mais qu’ils aient simplement à transférer leur code pour que leurs applications soient disponibles. Ne serait-ce pas le meilleur moyen pour augmenter le nombre d’applications au sein du Windows Store ? C’est en tout cas ce que pense Microsoft. Voilà pourquoi sont développées aujourd’hui des technologies visant à faire le « pont » entre les différents stores.

Un logiciel Open Source pour faire le lien entre les stores

Une version bêta de ce type de logiciel est désormais disponible sur GitHub. Pour l’instant, seul l’Apple Store est concerné par cet outil, la version Android étant encore confidentielle. La particularité de ce logiciel ? Il est Open Source, c’est-à-dire que tous les développeurs peuvent avoir accès au code, le modifier et l’améliorer afin de répondre à leurs besoins. Une manœuvre inhabituelle pour une marque qui d’habitude ne jure que par des logiciels protégés et payants. Mais après tout, Satya Nadella le PDG de Microsoft, a déjà fait le choix d’une mise à jour gratuite des ordinateurs de bureau vers Windows 10… Et on commence petit à petit à comprendre quel est l’objectif de la firme derrière tout cela.

La revanche de Windows

A court terme, on peut espérer que les nouveaux utilisateurs de Windows 10 auront accès à un store remanié, avec une série d’applications de qualité. Ce qui pourra augmenter les ventes tant de Windows 10 pour ordinateurs que de smartphones sous Windows 10, tels que les Lumia 950 et 950 XL.

Sur le long terme, si Microsoft parvient à faire de l’ombre à Apple, les développeurs pourraient changer leurs priorités et choisir de développer d’abord leurs applications sous Windows 10. Microsoft aurait beaucoup à y gagner, puisque l’entreprise gagne de l’argent sur chaque application payante téléchargée sur son store … Avec des prévisions allant jusqu’à un milliard d’utilisateurs pour Windows 10, on comprend mieux le calcul du géant de l’informatique.

Source : Windows
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus