A 10:11 dans Autres services

Les stations de la Maurienne misent sur le Wi-Fi gratuit pour séduire les touristes

21
OCT
2015
Partager cette actu sur :

Aujourd’hui, posséder un domaine skiable de qualité avec un bon enneigement ne suffit plus, Valloire, Saint-Jean-de-Maurienne et les Karellis l’ont compris. Ces trois sites proposent à leurs visiteurs et habitants une connexion Wi-Fi gratuite et de qualité.

FacebookTwitter

free wifiAujourd'hui, être connecté en permanence est devenu un besoin quasi vital. Si désormais les réseaux 4G disposent de couvertures honorables et donnent accès à des usages nécessitant des débits élevés (streaming, téléchargement de gros fichiers), il existe encore de nombreuses zones où ni l'Internet fixe ni l'Internet mobile ne permettent de faire face à la demande. C'est notamment le cas des zones touristiques comme les stations balnéaires et stations de ski. Ces zones ne sont pas, pour la plupart, équipées pour faire face au pic de fréquentation. "L'internet haut-débit c'est un besoin comme l'eau chaude et nos visiteurs ne comprennent plus pourquoi ils n'auraient pas le même niveau de connexion qu'à la maison" s'exclame Jean-Pierre Rougeaux, maire de Valloire. En outre, les réseaux mobiles fortement sollicités ne peuvent tenir la charge. Une des solutions à ce problème est de moderniser le réseaux fixes par le déploiement de la fibre optique et pour certains sites, cela passe même par le déploiement d'un réseau Wi-Fi gratuit pour les habitants et les touristes. A l'heure des réseaux sociaux, des GoPro et autre SnapChat, ce dernier point représente un facteur d'attraction primordial. Les stations de Valloire,  Les Karellis ainsi que la commune de  Saint-Jean de Maurienne ont toutes les trois fait le pari de déployer un réseau Wi-Fi gratuit. Toutes trois situées en Maurienne, elles ont fait appel à l'opérateur local Alliance-Réseaux, spécialiste des réseaux et des solutions touristiques numériques pour la mise en valeur numérique de leurs territoires. Un an après l'installation des premières bornes dans les rues de Saint-Jean de Maurienne et sur les points névralgiques des stations de Valloire et Les Karellis, le bilan est sans appel. Le Wi-Fi est devenu un facteur d’attrait aussi important que la neige et ces communes ne regrettent vraiment pas leur investissement.

alliance-reseaux-©degroupnews (1) (Copier)

Tous les réseaux Wi-Fi sont supervisés depuis le siège de Alliance-Réseaux à Saint-Jean de Maurienne

alliance-reseaux-©degroupnews (5) (Copier)

Analyse de la consommation de bande passante chez Alliance-Réseaux

Pour Valloire et les Karellis, le Wi-Fi gratuit un vecteur de communication révolutionnaire Raccordée à Internet par un pont hertzien de 5GHz, Valloire s'est heurtée aux limites techniques (débit inférieur à 60 Mb/s) et de maintenance de cette technologie. En 2013,  la station a donc décidé de déployer sa liaison fibre via la société d'économie Mixte SOREA et sa filiale FIBREA dont elle est actionnaire à hauteur de 24%. Aujourd'hui, Valloire loue une fibre de 1 Gb/s. Soucieux de moderniser toute la station, Valloire a donc décidé avec Alliance-Réseaux d'expérimenter un réseau Wi-Fi gratuit pour les touristes. Animée par une volonté commune pour l'investissement, la station propose aussi l'accès au réseau aux professionnels (hébergeurs, magasins) via un Groupement Fermé d'Utilisateurs. Valloire : du Wi-Fi gratuit à 30 Mb/s à 2 600m d'altitude ! Aujourd'hui, Valloire dispose d'une quinzaine de bornes Wi-Fi réparties dans toute la station à des endroits stratégiques : au pied des principales remontées mécaniques, en station à proximité de l'office de tourisme à l'arrivée des 2 plus grandes remontées mécaniques et à proximité de restaurants d'altitude. Valloire est la seule station proposant une borne Wi-Fi à 2 600m d'altitude ! En déployant autant de hotspots Wi-Fi, la station cherche à assurer une couverture maximale. Un point essentiel quand on sait que 50% du domaine n'est pas couvert en téléphonie et 75% en Internet mobile.
carte-hotspot-wifi-valloire

Carte des Hotspots Wi-Fi à Valloire

Grâce à la fibre optique de 1 Gb/s, Valloire dit pouvoir connecter simultanément jusqu'à 800 personnes. D'après les données fournies par Alliance-Réseaux, les bornes peuvent fournir du 5 Mb/s en limite de couverture et jusqu'à 30 Mb/s au pied de la borne. Un débit qui permet aux touristes d'uploader leur vidéos GoPro en toute sérénité. En outre, Alliance-Réseaux est particulièrement équipé pour l'upload  grâce à son peering direct avec Google (et donc YouTube), chose rendue possible grâce à une connexion fibre avec Turin (aucun opérateur français ne proposait de solution dans la vallée de la Maurienne). Référence : gal03-10-0071 Theme : CYCLING Style : ACTION Discipline : ROAD Place : COL DU GALIBIER (FRA) 2003 Copyright : Christophe PALLOT/AGENCE ZOOM Les Karellis : 1ère station française 100% fibrée La station Les Karellis est un site familial qui fait figure à part dans les Alpes. Organisée à la manière d'un kolkhoze, c'est-à-dire une véritable coopérative, toutes les infrastructures (hébergements, magasins d'alimentation, magasins de location, école de ski)  appartiennent à la station. Avant l'arrivée de Jean-Sébastien Dorel, le directeur de la station, Les Karellis étaient connectées à Internet via une liaison hertzienne symétrique de 2 Mb/s au prix de 1 700€/mois. Devant cette situation catastrophique, le nouveau directeur a donc fait appel à FIBREA pour le déploiement de la fibre optique et Alliance-Réseaux pour la gestion du réseau Wi-Fi. Là encore tout a été mis en commun. "On achète tous le débit pour toute la station et le service est à tout le monde", explique Jean-Sébastien Dorel. Chaque acteur (hébergeur, magasin, remontée mécanique, restaurant) est alimenté par sa propre fibre optique et délivre une connexion via un réseau Wi-Fi.
alliance-reseaux-©degroupnews (12) (Copier)

borne Wi-Fi à la station des Karellis

Au niveau performance, la station loue une double fibre de 1 Gb/s et en a profité pour tirer 192 fibres dans les fourreaux passant par les conduites d'eaux usées. "On sait que même dans 50 ans on n'aura pas de  limite ! ", se félicite Jean-Sébastien Dorel. Enfin, question coût, il n'a pas changé et se situe autour des 1 700€/mois. Le réseau Wi-Fi quant à lui est composé de 15 bornes réparties dans la station et une installée dans le restaurant d'altitude. Tout le monde y a accès. Même le foyer des saisonniers est équipé avec une borne où l'on peut surfer avec du 40 Mb/s. Les Karellis utilisent toutes les possibilités de son réseau puisque le téléphone a été basculé sur la fibre optique. La station s'est transformée en un véritable opérateur local. Aujourd'hui, la fibre optique est utilisée pour la vidéo surveillance et pour la partie administrative qui utilise plusieurs logiciels en mode SAAS. Dans le futur, le directeur pense déjà à de nouveaux usages comme la surveillance des remontées mécaniques. Pour les Karellis on peut vraiment parler de "smart resort". Saint-Jean de Maurienne mise sur le Wi-Fi Pour les skieurs, Saint-Jean de Maurienne est plus connue comme étant la ville du terminus du train. Cependant, l'évolution des pratiques des vacances avec de plus en plus d'itinérance aidant, le nombre de touristes qui viennent séjourner dans la ville pour le séjour à la neige augmente. Pour les amateurs de cyclotourisme, Saint-Jean-de-Maurienne est un des meilleurs camps de base pour profiter des meilleurs spots de vélo en montage.
alliance-reseaux-©degroupnews (7) (Copier)

Borne Wi-Fi sur le musée Opinel de Saint-Jean de Maurienne

alliance-reseaux-©degroupnews (10) (Copier)

Test de débit sur le réseau Wi-Fi Saint-Jean de Maurienne connect

Là encore, la ville a décidé de miser sur un réseau Wi-Fi gratuit. Actuellement, les bornes Wi-Fi couvrent essentiellement le centre-ville, mais le réseau devrait rapidement s'étendre grâce au concept des Saint-Jean box imaginé par Alliance Réseau. Pour élargir le plus rapidement la couverture Wi-Fi à moindre coût (cela évite de tirer une fibre optique derrière chaque borne), Saint-Jean-de-Maurienne va s'appuyer sur les connexions  ADSL des magasins et un  réseau maillé de bornes reliées par radio. Le réseau Wi-Fi Saint-Jean-de-Maurienne est un véritable laboratoire pour Alliance-Réseaux et une première brique pour la ville connectée.   Le Wi-Fi gratuit ou l'assurance d'une publicité hyper rentable En déployant un réseau Wi-Fi gratuit de qualité, ces trois communes n'imaginaient pas les retombées pour leur ville. Si les touristes français sont exigeants sur la connectivité des stations, imaginez les exigences de touristes étrangers qui ne disposent pas de roaming. Par exemple, Saint-Jean-de-Maurienne accueille 170 nationalités différentes chaque année, notamment grâce au Tour De France.En offrant une connexion gratuite, on offre d'abord un confort supplémentaire et une prestation qui à terme sera un facteur décisif dans le choix du lieu de vacances. Pour un adolescent qui filme ses exploits, quoi de mieux que de savoir qu'il pourra envoyer sa vidéo GoPro sur YouTube en fin de journée depuis un restaurant d'altitude. "Les GoPro consomment énormément de débit le soir, on observe désormais des pics de consommation hallucinante", s'exclame Romain Bochet, chef de projet pour Alliance-Réseaux. Ajoutons qu'avec des smartphones aux capteurs toujours plus puissants voire compatibles 4K, cela ne devrait pas s'arranger. En permettant à ses clients de se connecter gratuitement, la station s'offre une formidable campagne de webmarketing sur les réseaux sociaux. En effet, beaucoup de stations paieraient cher pour que les touristes postent des photos et des vidéos de leur domaine avec leur nom. "La pression sur Instagram est exponentielle, Valloire a compté plus de 70 000 photos sur le réseau social l'an dernier" se réjouit Romain Bochet.  La diffusion en permanence de la station via des webcams est aussi un formidable outil de communication dont Valloire sait faire usage. Xavier Aury, le webmestre de la station semble parfaitement maîtriser la communication web de la station avec une présence renforcée sur les réseaux sociaux. Quant aux Karellis, ce poste ne devrait pas tarder à être créé. En donnant l'accès au Wi-Fi gratuit, la ville se dote d'un formidable outil de récupération de mails lui permettant par la suite d'élaborer des enquêtes de satisfactions et des campagnes de marketing ciblées. Valloire a récupéré plus de 50 000 mails en une saison ! Quant à Saint-Jean-de-Maurienne, elle a pu au moment du tour de France  s'assurer une visibilité sur le web sans précédent. Enfin, là aussi les idées bouillonnent dans les  têtes de Patrick Soyer, chargé du développement la communauté de commune Coeur de Maurienne et Anne Burgalières, manager de la ville : sonorisation,  visites guidées, réalité augmentée, parking connecté, géomarketing sont autant d'usages à mettre en œuvre. Enfin, la récupération de mails a permis d'améliorer de nombreux points sur l'accueil à Saint-Jean de Maurienne. Avec un doublement de la consommation data sur l'Internet mobile et des usages toujours plus gourmands sur l'Internet fixe, les villes qui voudront être des smart cities ne pourront pas se passer du Wi-Fi, les réseaux GSM ne suivant pas la demande. Se doter d'un réseau Wi-Fi adossé à de la fibre optique paraît inévitable à fortiori si le tourisme est un enjeu crucial pour votre territoire. Enfin, avec l'explosion des usages data, le Wi-Fi s'impose comme la technologie incontournable pour soulager les réseaux cellulaires. Alliance-Réseaux l'a bien compris puisque la start-up est en phase de commercialisation à l'échelle nationale de ses technologies.  

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus