L’AOTA satisfaite des nouvelles conditions d’hébergement dans les NRO d’Orange

Par
19
FEV
2018
Partager cette actu sur :

L’Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs (AOTA) se félicite de l’évolution contractuelle des clauses d’Orange concernant l’hébergement des autres opérateurs dans ses NRO. De quoi envisager l’émergence d’offres multi-sites, multi-régionales et mutualisées entre opérateurs…

FacebookTwitterGoogle+

AOTA satisfait des aménagements d'Orange sur l'accès à ses NRODepuis plusieurs mois déjà, l'AOTA avait milité pour faire évoluer les conditions d’hébergement d’équipements actifs dans les NRO d’Orange.

A propos des anciennes conditions, notamment vis-à-vis des clauses liées aux assurances, l'AOTA et l'ensemble des opérateurs les jugeaient disproportionnées. 

Héritées de l’époque du dégroupage de la boucle locale cuivre, elles constituaient une barrière à l’entrée pour les opérateurs alternatifs, voulant investir dans l’activation de la Boucle Locale Optique Mutualisée (BLOM : FttH, FttE).

Orange fait des efforts et ouvre son réseau... un peu

En effet, pour rappel, fin décembre, l'Arcep avait recadré la régulation des réseaux fixes d'Orange pour le marché de la fibre optique pour les trois prochaines années.

Ces négociations semblent avoir portées leurs fruits, Orange venant de faire évoluer la  clause « assurances » figurant dans le cadre de ses contrats, et notamment de son accord-cadre.

Les nouvelles conditions semblent ainsi mieux adaptées à l'évolution du marché et aux attentes légitimes des opérateurs tiers. En particulier sur les RIP, en créant aussi une nouvelle classe tarifaire pour les plus petits sites.

Ceci devrait permettre de voir émerger de nouvelles offres de gros régionales. Donc par extension, de nouvelles offres de détail, toutes deux pouvant être désormais produites par un écosystème d’opérateurs régionaux. Surtout, ces derniers pourront envisager la production d’offres communes, multi-sites et multi-régionales.

Un travail collaboratif, et merci à l'Arcep

Tweet AOTAL’AOTA se félicite de cette avancée majeure et tient à remercier tout particulièrement les équipes de l’ARCEP. David Marciano, Président de l’AOTA, indique :
« Nous tenons à saluer notamment Sébastien Soriano, le Président de l’ARCEP, qui avait rapidement compris cet enjeux pour nos adhérents qui voulaient faire le choix de déployer leur réseau jusqu’aux NRO présents au sein de leurs zones de chalandise, tout comme les équipes d’Orange Wholesale France qui ont œuvré pour arriver à cette étape » 
De son côté, l'AOTA a initié un groupe de travail afin de mutualiser efficacement les infrastructures et systèmes d’information de ses adhérents.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus