Fil d’Ariane : la fibre optique, colonne vertébrale du nouveau Data Center ARIANE.NETWORK

Par
19
FEV
2018
Partager cette actu sur :

ARIANE.NETWORK a ouvert depuis peu son Data Center de nouvelle génération, le Fil d’Ariane, sur le parc technopolitain Albi-Innoprod. Un accélérateur de compétitivité et d’innovation pour les acteurs privés et la Région Occitanie, structuré autour du réseau fibre optique déployé initialement par E-Tera.

FacebookTwitterGoogle+

Data Center à Albi-Innoprod Fil d'Ariane

La fibre optique pour les professionnels est au centre de la stratégie des développements économiques des territoires. Certes pour les particuliers mais surtout pour les entreprises et les collectivités. Et parfois, du fait de groupement d'acteurs mixant privé et public, avec des initiatives qui vont au-delà du déploiement d'un 'simple' réseau fibre optique par un Syndicat Mixte Ouvert.

Un exemple concret vient de la Société d’Economie Mixte E-Tera, créée en 2000 par les Conseils départementaux du Tarn, du Gers, de Tarn-et-Garonne et du Lot, les communautés d’agglomération de Pau Béarn Pyrénées et du Grand Rodez. Une association qui a été complétée avec des partenaires privés : Caisse des Dépôts et Consignations, Banque Populaire, Sorepar, Dexia.

Afin de séparer l'activité d'infrastructure des autres services, la SEM E-Tera a créé la filiale ARIANE.NETWORK fin 2016. A l'origine, cette structure a déployé un réseau fibre optique de plus de 7 000 km, qui permet d'ailleurs d'apporter aussi la fibre grand public (FttH) sur plusieurs communes du Tarn et du Tarn-et-Garonne, et sur 14 RIP en France.

E-Tera garde ses activités d’aménageur numérique des territoires, tandis qu'ARIANE.NETWORK déploie des services télécoms et de nouveaux services numériques pour les entreprises, les collectivités publiques, les opérateurs, FAIs et les particuliers.

Un montage qui fait débat dans le département depuis de nombreux mois déjà, des élus de l'opposition s'interrogeant sur la stratégie départementale en matière de déploiement du numérique.

ARIANE.NETWORK, décollage réussi malgré quelques interrogations

Marc Gauché Présiendt d'ARIANE.NETWORKAfin de répondre à ces critiques et d'aller plus loin dans l'aménagement numérique de la région, ARIANE.NETWORK vient d'ouvrir son Data Center, le Fil d'Ariane, neutre et ouvert, aux acteurs privés et publics.

Il s'appuie sur un site de réplication aux portes de Toulouse, avec un accès au réseau national longue distance d’ARIANE.NETWORK. Ce dernier est interconnecté avec les plus grands opérateurs mondiaux, les Réseaux d’Initiative Publique, les principaux nœuds d’échanges (GIX) et les Data Centers nationaux majeurs.

Marc Gauché, Président d’ARIANE.NETWORK, déclare :

« La localisation d’un centre de données est primordiale. Notre Data Center est un espace numérique sécurisé et pérenne qui offre une protection et un usage intègre des données de nos clients en conformité avec les réglementations. Fil d’Ariane permet de profiter de la forte valeur ajoutée d’un centre de données hautes performances tout en s’affranchissant des contraintes d’exploitation ».

ARIANE.NETWORK tisse son fil en Occitanie

Data Center Fil d'ArianeL'accès au numérique est un levier de développement socioéconomique et d’attractivité. En particulier avec des Data Centers qui permettent d'héberger serveurs, données et services pour les entreprises et sites proches ou non.

Ce bâtiment de 4 500 m2 est construit sur un terrain de 11.000 m2, sur le parc technopolitain Albi-Innoprod. Il est constitué d'un centre opérationnel, du Data Center et d'une aile technique-logistique.

Un budget de 10 millions d'euros a été nécessaire pour la réalisation de l'ensemble. Elle a nécessité l'intervention de plus d’une quarantaine d’entreprises issues du tissu économique local et régional. Il emploie actuellement une soixantaine d’ingénieurs et de techniciens.

Un Data Center pour faire quoi ?

ServicesParmi les services proposés par ARIANE.NETWORK, les entreprises et collectivités  proposent un ensemble de services et de solutions couvrant les besoins numériques fondamentaux des collectivités et des entreprises, partout en France :
  • Connectivité Internet
  • Cloud Computing (IAAS, serveurs virtuels, stockages, sauvegarde, PCA/PRA, SaaS)
  • Hébergement/Housing haute sécurité d’infrastructures IT et de data
  • Innovations et services à valeur ajoutée au sein d’un écosystème efficient
  • Réseaux privés d’entreprise/ interconnexion de sites (VPN IP MPLS)
  • Téléphonie IP et communication unifiées

Un Data Center futuriste aux portes de Toulouse dès aujourd'hui

Ce bâtiment aux allures futuristes réunit toutes les garanties attendues pour un Data Center : résilience, puissance, haute sécurité, éco-efficacité.
  • Haute disponibilité et résilience (architecture TIER III+) pour réduire au maximum les risques d’indisponibilité et parer à toute coupure d’énergie.
  • Puissance et redondance électrique : ce Data Center dispose d'une double adduction électrique sur 2 postes sources Enedis distincts et d’une alimentation de secours automatique (groupes électrogènes autonomie minimum de 72h).
  • Sécurité de niveau maximale : sécurité physique, système d’anti-intrusion, vidéo-protection... et site de réplication synchrone des données distant de 45 km
  • Eco-efficacité : refroidissement par ventilation naturelle (free-cooling), avec une réduction de la consommation d’énergie de 30 à 50% (l'équivalent de la consommation électrique domestique annuelle d’une ville de 15.000 habitants).

Kiwi, l'offre grand public d'ARIANE.NETWORK

En effet, ARIANE.NETWORK propose aussi des offres haut débit en zones peu denses, et fibre optique FTTH avec la marque Kiwi sur de nombreux départements dont, les suivants : Ain, Calvados, Eure-et-Loir, Landes, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Pyrénées Atlantiques, Tarn, Yvelines, Tarn-et-Garonne, Essonne. 

D’autres territoires seront desservis par les offres Kiwi  courant 2018.

D'autre part, l'opérateur a aussi une solution de desserte haut débit hertzienne à destination des habitants situés en zones blanches et grises de ADSL. Ce service est déjà disponible dans quatre départements (81, 82, 32 et 64).

« Le printemps prochain verra l’arrivée de nouvelles offres enrichies avec une approche inédite dans le domaine du multimédia et du divertissement qu’aucun FAI ne propose actuellement » annonce Gisèle Delebarre, responsable de la marque Kiwi.

Kiwi Fibre

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus