A 15:34 dans Bouygues Telecom

Nouveaux forfaits Bouygues : la hausse des tarifs passe mal

30
MAI
2017
Partager cette actu sur :

Les clients Bouygues ne digèrent pas les augmentations de prix et suppressions de services qui accompagnent ses nouvelles offres.

FacebookTwitterGoogle+

Bouygues Telecom a dévoilé hier sa nouvelle grille de forfaits, enrobant l’annonce de faits marquants : appels illimités sur tous les forfaits, bouquet presse, nouveau bonus Sensation et bien sûr roaming Europe inclus sur toutes les offres. Des évolutions qui concernent aussi les clients existants, pour ne laisser personne au bord du chemin, conformément à la devise #nosclientsdabord.

La facture des forfaits Bouygues enfle

Problème : les nouveaux abonnements mobiles Bouygues donnent également lieu à des augmentations de tarif, de 1 à 10€ en fonction des formules, pour les nouveaux comme les anciens clients. S’y ajoute la suppression de l’avantage multi-lignes (plusieurs lignes ou box+mobile) qui fera perdre la remise de 10% dès le 2e forfait dont bénéficiaient jusqu’ici de nombreux abonnés. Une perspective qui déplaît aussi bien aux « petits » clients par son caractère unilatéral, qu’aux abonnés disposant de plusieurs lignes, qui risquent de voir l’ardoise mensuelle s’alourdir sérieusement.

Suisse et Algérie à la trappe

Autre déconvenue : ces évolutions s’accompagnent de la suppression de certains services. Ainsi, la Suisse ne figurera plus parmi les destinations incluses en roaming dans la zone Europe à partir des forfaits 20 Go à compter du 2 juillet. A la place, les abonnés se voient proposer une option Suisse à 2h d’appels et 2 Go pour… 35€/mois.

Par ailleurs, les 10h d’appels vers les fixes d’Algérie inclus dans les formules 20 Go et plus disparaissent, pour laisser la place à deux options 5h à 15€/mois et 10h à 30€/mois.

Il semble que certains abonnés affectés par ces modifications se soient vu proposer des tarifs préférentiels pour faire passer la pilule. Malgré tout, l’inflation des mensualités tout comme le procédé ne passent pas, comme en témoignent les dizaines de réactions postées sur les pages d’assistance de l’opérateur depuis quelques jours.

Un enrichissement mal perçu

Avec, pour beaucoup, un mot d’ordre : résiliation. Qu’il sera possible d’obtenir sans frais, même si l’on est engagé, à condition de la signifier à l’opérateur en invoquant la clause de modification unilatérale des conditions générales de vente (CGV). Face à cette levée de boucliers, les community managers des forums tentent tant bien que mal de valoriser de nouvelles offres, « toujours plus riches ».

Un argument difficile à faire entendre, pour deux raisons. D’abord parce que l’inclusion du roaming sans frais, obligation européene, est présentée comme une faveur – un travers que l’on rencontre du reste dans la communication de tous les opérateurs. Ensuite parce que l’enrichissement des forfaits Bouygues – encore plus de data, appels/Internet depuis l’Europe ou bouquet presse – ne fait pas mouche auprès de tous les clients. Qui, à les lire, auraient préféré que perdurât leur offre plus modeste à petit prix…

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus