Le FTTH en zone d’initiative publique des Yvelines…

Par
5
AVR
2017
Partager cette actu sur :

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la région Ile-de-France, notamment Les Yvelines, ne sont pas toujours en avance en terme de couverture fibre optique. Dès qu’on s’éloigne des zones denses et moyennement denses, des retards se révèlent au grand jour…

FacebookTwitterGoogle+

Yvelines Numériques : le FTTH d'ici 2020 pour 75% des habitants en ZND

Ce département des Yvelines (78) a connu bien des déboires, avec une remise à plat en 2016 qui permet au département de repartir sur de nouvelles bases, mais avec du retard.

Le déploiement de la fibre optique en zone dense dans les Yvelines, appelées aussi zones AMII, se fait par l’intermédiaire des grands opérateurs privés. Essentiellement Orange et dans une moindre mesure SFR (surtout en FTTB).

Cela concerne 104 communes, et environ 500 000 foyers et locaux.

Pour les zones moins denses, dite d’Initiative Publique ou zones rurales, un Syndicat Mixte Ouvert (Yvelines Numériques) a été créé, afin de reprendre en main le sujet du THD sur ces territoires du département.

Sont concernées 158 communes et environ 100 000 prises...

Appel à Manifestation d’Engagement d’Investissement

Le SMO Yvelines Numériques a émis son Appel à Manifestation d’Engagement d’Investissement (AMEI) en février 2017.

Ceci, afin d'inviter les opérateurs à faire connaître leurs projets de déploiement et d’exploitation de FttH sur le département en zones moins denses.

Plusieurs opérateurs se sont alors rapprochés, de manière écrite ou informelle, avec une décision qui devrait être officialisée le 17 avril prochain.

On imagine évidemment que Tutor/Covage, déjà présent sur le réseau Quentiop et sur le FTTO pour les pros, espère bien se positionner sur ce RIP...

Le THD en Zone d’Initiative Publique sur le 78

Pour déployer ces 100 000 prises d’ici 2020 vers du Très Haut Débit (et au FTTH à terme), cela représente un budget de 110 M€.

Ils seront investis par les pouvoirs publics (État, Région, Département, intercommunalités et communes’.

Un choix de mix-technologiques transitoire a été choisi, avec une répartition comme suit :

Fin 2017 : 23 000 foyers environ qui profiteront d’opérations de montées en débit (amélioration du réseau cuivre actuel, pour de l’ADSL améliorée voire du VDSL2). Ensuite, à partir de 2022, ces foyers seront migrés progressivement vers du FTTH.

Fin 2020 : 77 000 habitations en FTTH (fibre optique de bout en bout jusqu’à l’abonné).

Les 54 communes qui vont profiter de la montée en débit sont : Adainville, Les Alluets-le-Roi, Aulnay-sur-Mauldre, Autouillet, Bazainville, Bazemont, Bazoches-sur-Guyonne, Bennecourt, Boinville-le-Gaillard, Bonnelles, Les Bréviaires, Brueil-en-Vexin, La Celle-les-Bordes, Chavenay, Choisel, Civry-la-Forêt, Condé-sur-Vesgre, Crespières, Flexanville, Flins-Neuve-Église, Galluis, Gambais, Grandchamp, Gressey, Grosrouvre, Guernes, Guitrancourt, La Hauteville, Herbeville, Mareil-le-Guyon, Les Mesnuls, Mézières-sur-Seine, Millemont, Milon-la-Chapelle, Moisson, Mondreville, Montainville, Orsonville, Osmoy, Ponthévrard, Prunay-le-Temple, Prunay-en-Yvelines, Saint-Illiers-la-Ville, Saint-Lambert-des-Bois, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Martin-la-Garenne, Saint-Rémy-l’Honoré, Senlisse, Tacoignières, Le Tartre-Gaudran, Thiverval-Grignon, Tilly, Vicq, La Villeneuve-en-Chevrie et Villiers-le-Mahieu.

Et le FTTO dans les Yvelines

FTTH et MED

Comme le Département s’y était engagé en avril 2016, une offre de services Très Haut Débit (THD) pour les entreprises est commercialisée depuis novembre 2015.

Elle concerne 68 zones d’activités desservies par le réseau Yvelines Entreprises Numériques. Plus de 3000 entreprises et environ 400 sites publics locaux peuvent déjà bénéficier du THD.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus