A 17:48 dans Institutions

Le droit à l’internet à 10 Mbps obligatoire au Royaume-Uni dès 2020 !

Par
27
DEC
2017
Partager cette actu sur :

Alors qu’en France le Gouvernement préconise du Bon Débit pour tous à 8 Mbit/s pour 2020, outre-Manche, le Gouvernement anglais lui ne fait pas dans la demi-mesure. Il annonce un projet de loi pour que légalement, les opérateurs télécoms fournissent au minimum du 10Mbit/s pour tous.

FacebookTwitterGoogle+

L'internet à 10 Mbit/s, bientôt un droit des citoyens anglais inscrit dans la loi !

UKParfois, il serait bon de prendre exemple sur le volontarisme de certains de nos voisins 'européens'. Alors que depuis plusieurs mois, en France, on tergiverse entre le Gouvernement, l'Arcep et les opérateurs télécoms pour essayer de fixer un cap un peu plus directif, du côté des britanniques, on ne perd pas de temps.

Légalement, les opérateurs télécoms britanniques seront obligés de proposer un débit minimum en réception de 10 Mégabit par seconde, à tous les citoyens. Qu'ils soient au fin fond des Highlands écossais ou des Landes de Cornouailles.

British Telecom (BT) avait invoqué le fait que cela devait être une obligation responsable et volontaire de la part des opérateurs. Et qu'il n'était pas nécessaire d'en passer par une loi. Mais le Gouvernement britannique affiche ainsi sa volonté d'accélérer et de servir les citoyens au plus vite.

Internet au Royaume-Uni

La Secrétaire d'État à la Culture du Royaume-Uni, Karen Bradley, a remercié BT pour sa proposition. Cependant, elle a indiqué qu'une approche législative et contraignante serait seule à même d'assurer que n'importe quel citoyen puisse accéder à une connexion internet de qualité, où qu'il réside, d'ici à 2020.

Et de mettre ainsi plus que de la pression sur les obligations des opérateurs télécoms de l'autre côté de la Manche. On attend toujours en France des décisions fermes et contraignantes sur des sujets similaires : couverture mobile, déploiements THD fixes, ouverture à la mutualisation et à l'accès au génie civil…

Une Obligation de Service Universel pour l'accès à du Bon Internet

C'est le Département du Digital, de la Culture, des Médias et du Sport (The Department for Digital, Culture, Media and Sport) qui a déclaré que ce droit à une connexion d'au moins 10 Mbps pour tous les citoyens anglais était une USO (universal service obligation).

Si on attend désormais les détails, notamment de la part du régulateur télécoms (Ofcom, l'équivalent de notre Arcep), il semblerait cependant qu'il s'agisse d'un programme 'à la demande'. Cela signifie que cet accès sera donc obligatoire mais pas systématique. Pour résumé, les citoyens devront en faire la demande.

Dans la proposition de BT de l'été 2017,  un investissement de 676M€ était budgété pour résorber cette fracture numérique sur 98,5% des adresses d'ici 2020 par internet fixe. Avec 0,7% qui devront utiliser une combinaison fixe/mobile. Et 0,8% pour lesquels, seul le satellite sera viable.

Selon les données les plus récentes du régulateur télécoms britannique, ce seraient plus de 1,1 million de foyers et locaux britanniques qui seraient des oubliés du numérique (connexion <10Mbit/s). C'est déjà bien moins qu'en France, mais sur un territoire il faut le reconnaître beaucoup plus facile à couvrir en réseaux numériques fixes et mobiles.

Cependant, Matt Hancock, le Ministre britannique en charge du Numérique reconnait que son pays est très en retard sur le déploiement de la fibre optique. A peine 3% des lignes en FttH. De ce point de vue, les ambitions du plan France THD avec la fibre pour tous d'ici 2025 est un vrai atout pour notre pays sur le long terme. A condition que l'on accélère !

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus