A 16:52 dans

Orange contre TF1 : prochain épisode devant la justice

18
JUIL
2017
Partager cette actu sur :

Orange n’entend toujours pas payer plus pour diffuser la première chaîne. L’affaire s’envenime et part au tribunal de Commerce.

FacebookTwitter

L’information émane des EchosOrange en justice contre TF1 : Orange aurait assigné TF1 devant le tribunal de commerce. Toujours sur la question de la diffusion des chaînes du groupe audiovisuel (TF1, NT1, TMC, HD1), que ce dernier entend désormais faire payer aux opérateurs. L’affaire, qui avait enflammé les esprits au printemps, devait faire l’objet de négociations, qu’on devine donc au point mort.

La menace fantôme

Alors que les ultimatums imposés aux différents opérateurs par la filiale de Bouygues ont expiré, pas de changement, pourtant, pour les téléspectateurs. Ceux-ci peuvent toujours profiter des chaînes du groupe sur tous leurs appareils. TF1 avait pourtant interdit aux distributeurs récalcitrants d’exploiter ses chaînes, à compter du 30 avril pour SFR et Canal+ (via MyCanal) et du 30 juin pour Orange. Une injonction qui concernait la diffusion des flux disponibles en streaming sur PC et appareils mobiles. Et que tout le monde a choisi d’ignorer, TF1 n’étant visiblement pas en mesure de couper le signal destiné aux plates-formes OTT.

Procédures en série contre TF1

Après la demande d’arbitrage déposée par SFR devant le CSA en avril dernier, l’opérateur historique choisit donc d’en passer par la case tribunal de Commerce. Son grief : « TF1 profite de sa position dominante dans la télévision et dans la publicité télévisée pour imposer des choses à Orange qui sont contraire à la loi », confie aux Echos une source proche du dossier.

Un épisode de plus dans une négociation musclée où chacun en veut pour son argent : le groupe audiovisuel, soucieux de mieux monétiser ses contenus, comme Orange, qui se disait prêt à payer plus, mais contre des services à valeur ajoutée (start-over, enregistrement dématérialisé…). Faute d'accord, l’opérateur historique reste persuadé que celui qui a le plus à perdre est TF1, qui se couperait d’une part conséquente de ses recettes publicitaires en boycottant ses principaux distributeurs.

Rendez-vous fin août ?

Ce risque n’a pas visiblement pas dissuadé TF1 d’imposer un nouvel ultimatum au 31 août pour la diffusion de ses chaînes sur les box, à en croire BFMTV. Initiative qui n’est peut-être pas étrangère à la procédure que vient d’entamer Orange. De son côté, le CSA doit aussi rendre fin août son arbitrage dans le cadre de la procédure initiée par SFR – ou pas, puisqu’il peut se déclarer incompétent. D'ici là, le poker menteur peut continuer…

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus