A 15:18 dans SFR

SFR devient Altice : nouveau nom pour un nouveau départ ?

23
MAI
2017
Partager cette actu sur :

La marque au carré rouge disparaîtra l’an prochain pour laisser place à celle de sa maison-mère. Altice apposera son nouveau logo sur la quasi-totalité des activités du groupe.

FacebookTwitterGoogle+

Le changement était dans l’air depuis quelque temps, il sera annoncé ce soir : SFR sera rebaptisé Altice en juin 2018, comme la majeure partie des marques du groupe. Des informations communiquées par le groupe en amont de la présentation officielle de cette nouvelle identité, qui s’accompagnera également d’un logo tout neuf. Exit le carré rouge, Altice a choisi comme symbole un A représentant un chemin.

Ambitions mondiales

Les marques d'Altice, de SFR à OrangePlusieurs raisons à ce changement : la volonté, tout d’abord, d’harmoniser l’identité du groupe au niveau international, après des années d’acquisitions effrénées. Une croissance par accrétion qui laisse aujourd’hui Patrick Drahi à la tête d’une kyrielle de marques (ci-contre). Jusqu'à celle du concurrent Orange, après le rachat de l’activité de l’opérateur historique en République dominicaine en 2014.

Résultat : une présence éclatée – France, Suisse, Etats-Unis, Portugal, Israël, Caraïbes, Maurice – en de multiples fragments qu’Altice entend rassembler pour construire l’image de marque qui sied à une organisation d’envergure internationale.

Toutes les marques sauf la presse

L’ensemble, SFR compris, sera donc fondu dans la marque-mère Altice, tandis que la holding du même nom qui existe actuellement pour chapeauter l’ensemble de ces activités disparaîtra. Ne subsisteront que les titres de médias : BFM, RMC, Libération, L’Express, ou encore le label low-cost RED. La bascule s’opérera progressivement jusqu'en juin 2018. D’ici là, le chantier s’annonce complexe pour les équipes du futur groupe.

Économies d’échelle

Autre motivation : la rationalisation des coûts au sein d’une structure plus verticale. Marketing, pub, communication : autant de missions actuellement confiées par chaque entité à des interlocuteurs différents, et sur lesquelles le groupe pourrait réaliser des économies conséquentes avec un seul prestataire. Un argument déployé dès aujourd’hui par le groupe, pour répondre aux questions portant sur le coût de changement de nom, probablement faramineux.

Faire oublier SFR

Le nouveau logo d'AlticeLe groupe ne souhaite d’ailleurs pas communiquer sur les dépenses engagées pour ce nouveau baptême. Il est vrai que la période est délicate, entre plan d’économies et départs volontaires : après le coup d’éclat sur les droits de la Ligue des Champions, une nouvelle dépense de com conséquente pourrait mal passer auprès des personnels…

Et peut-être aussi auprès des abonnés, alors que le carré rouge traîne toujours une réputation désastreuse en termes de qualité de service et de relation client. Un passif qu’il entend solder grâce à des investissements en infrastructures, qui commencent déjà à porter quelques fruits, notamment sur l’Internet mobile. En faisant, en outre, disparaître la marque SFR, Altice pourra espérer mettre derrière elle la connotation négative attachée au nom du prestataire pour nombre de Français. Et se concentrer pleinement sur sa nouvelle stratégie de contenus. Un nouveau look pour une nouvelle vie, en somme…

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus