A 11:41 dans

SFR : une banque dans les tuyaux pour 2019

13
JUIL
2017
Partager cette actu sur :

Pour ne pas laisser le champ libre à Orange Bank dans le secteur bancaire, un Alticebank serait en préparation pour 2019 du côté de SFR.

FacebookTwitterGoogle+

Alticebank dans les tuyauxAlors que le projet de banque porté par Orange rencontre un petit retard à l’allumage, voilà que Le Parisien dévoile un projet similaire du côté d’Altice. D’ici un an et demi environ, le groupe de Patrick Drahi aurait l’intention d’emboîter le pas de l’opérateur historique en lançant sa propre Alticebank. Un projet d’envergure qui ne concernerait la France, mais aussi les autres pays où le groupe est présent, comme la Suisse ou le Portugal.

Nom déposé, licence demandée

Le projet semble bel et bien sur les rails, selon les informations du quotidien national. Non seulement le nom Alticebank a-t-il été déposé auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) en novembre 2016, mais une licence bancaire a été demandée à la Banque centrale européenne, qui doit rendre sa décision prochainement. Ne reste plus qu’à trouver un partenaire pour relever le défi, de préférence une « start-up orientée sur la finance », rapporte Le Parisien. Ce serait l’idéal en effet.

Alors que l’initiative Orange Bank avait suscité un fort scepticisme au sein du secteur bancaire, l’affaire semble donc être prise très au sérieux du côté des télécoms. Où Altice n’entend vraisemblablement pas laisser le champ libre à Orange pour s’installer dans le portefeuille des clients mobiles. Tout en renforçant encore sa stratégie consistant à inclure dans son offre le maximum de services afin de séduire le client.

Opérateurs et banquiers ?

Restera un défi de taille : la confiance. Pas simple, déjà, pour Orange, de se lancer dans la banque. Même s’il met en avant « une marque forte incarnant des valeurs clés comme la sécurité et la fiabilité », convaincre les abonnés de confier leur argent à leur opérateur reste une gageure. Lors d’un sondage Simon-Kucher/Research Now publié au printemps dernier, deux tiers des personnes interrogées disaient ainsi douter de la légitimité d’Orange en tant qu’acteur bancaire et ne pas lui faire confiance dans ce domaine.

Dans ce contexte, SFR risque d'être handicapé par les problèmes de qualité de service accumulés ces dernières années. Le groupe devra donc redresser la barre et s’imposer comme un interlocuteur bancaire de confiance. Le changement annoncé vers la marque Altice l’an prochain constituera peut-être un premier pas vers un retour en grâce indispensable à une incursion dans le secteur financier.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus