A 15:45 dans Institutions

Smart City : la FiRIP publie son guide pédagogique pour les territoires

23
MAI
2018
Partager cette actu sur :

Avec son guide « Construire son smart territoire », la Firip propose une boîte à outils pour mieux appréhender les enjeux de la collectivité connectée.

FacebookTwitterGoogle+

Smart City guide firipLa fibre optique chemine dans les territoires, où plus de 1 million de foyers sont désormais raccordés en FttH, un chiffre qui doit être porté à plus de 9 millions d’ici à 2022. Parallèlement, les collectivités sont appelées à se saisir progressivement des opportunités offertes par le très haut débit, pour développer les solutions qui leur permettront d’améliorer la gestion de leur territoire et le service rendu au citoyen. Ces projets « smart » qui, grâce à l’apport de la donnée notamment, permettent aux collectivités de réaliser des économies, d’aller vers un fonctionnement plus durable, de simplifier les démarches via l’e-administration, d’œuvrer à l’inclusion des citoyens...

Visée pédagogique

Des initiatives déjà mises en œuvre dans les grandes agglomérations et que la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique (FiRIP) espère à présent voir se développer rapidement dans les territoires. « Attendre la réussite des grandes villes en matière de smart city pour se lancer dans les projets de Smart territoires plus ruraux », prévient-elle en effet, « c’est courir le risque de creuser la fracture numérique d’une nouvelle manière ». Une préoccupation à l’origine de la publication de « Construire son smart territoire », un guide à « visée pédagogique » réalisé en partenariat avec la Caisse des dépôts et des territoires, et destiné aux techniciens et décideurs des collectivités souhaitant développer de tels projets.

Vers des RIP de troisième génération

En se posant ainsi en facilitateur de la transformation numérique des collectivités, la FiRIP souligne au passage le rôle qu’entendent jouer ses quelque 200 membres dans ladite transformation, en rappelant ses deux grands principes : co-investissement public-privé et établissement de réseaux neutres et ouverts. Si ces projets de smart territoires s'inscrivent « dans la continuité de son action » historique centrée sur le déploiement des infrastructures, la fédération acte ainsi un pas de côté pour investir un champ qui reste encore largement inexploité.

Des tuyaux aux usages, ce « virage » doit lui permettre de s'investir dans la concrétisation d’une « troisième génération de RIP, socle de la smart city et plus largement des smart territoires », affirme ainsi la Firip en préambule de son guide. Avant de lancer un appels « aux élus, aux donneurs d’ordres des territoires et aux décideurs du cadre national » pour  «renforcer l’écosystème permettant un développement du numérique au service de tous ».

Consulter le guide « Construire son Smart Territoire » de la FiRIP

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus