A 12:10 dans Dossier, Etudes, Opérateurs

4G : plus de 12 000 nouveaux sites chez les opérateurs en 2016

9
FEV
2017
Partager cette actu sur :

81%, 85%, 88%… Les opérateurs se battent à coup de pourcentages pour affirmer la meilleure couverture 4G. Qu’en est-il réellement ? Quels ont été les opérateurs les plus dynamiques dans leurs déploiements en 2016 ? Sur quelles fréquences ? DegroupNews fait le point.

FacebookTwitterGoogle+

4G : plus de 12 000 nouveaux sites chez les opérateurs en 2016

La bataille sur le très haut débit n'est pas prêt d'être finie. Alors que Bouygues Telecom annonçait fièrement avoir atteint les 85% de population 4G lors de sa conférence de presse sur le lancement de la 4Gbox, Orange siffla la fin de la récréation en déclarant le jour même qu'il couvrait 88% de la population en 4G.

Trois points de différence mais qu'en est-il réellement sur le nombre de sites activés ? Quel est l'opérateur qui a activé le plus de sites 4G en 2016 ? Quelles sont les fréquences les plus déployées ? Réponse dans notre étude.

Bouygues Telecom retrouve sa place de leader, Orange ralentit

Alors qu'au début janvier 2016 Orange faisait la course en tête, il s'est fait rattraper par ses concurrents. Bouygues Telecom est ainsi repassé devant en octobre dernier avec 9 464 sites 4G activés contre 9 392.

Dans le même temps, SFR se rapproche dangereusement avec une belle remontée du nombre de sites qui a plus que doublé entre le 1er janvier et le 31 décembre, passant de 4 587 à 9 835 sites. Il faut dire que la mutualisation avec Bouygues Telecom lui permet de rattraper rapidement son retard.

En février, SFR a même doublé Orange, de peu.

Free avance doucement

Alors que Free doit faire ses preuves, il est celui qui a le moins déployé avec Orange avec seulement 1 932 nouveaux sites 4G. De plus, Free n'est pas aidé par la stratégie qu'il a choisi en n'acquérant pas le 800 MHz, une fréquence basse permettant une meilleure couverture. (Voir notre dossier Qu'est-ce qu'une fréquence ?)

Toutefois, il a acquis une licence sur la fréquence 700 MHz, une autre fréquence basse, mais qui ne peut pas être déployée partout en France avant 2019.

4G : plus de 6 500 nouvelles antennes en 2016

La 4G sur quatre fréquences

Intéressons-nous maintenant à chaque fréquence 4G déployées. En Europe et en France, il existe quatre bandes de fréquences 4G : le 700 MHz, le 800 MHz, le 1 800 MHz et le 2 600 MHz. Chaque fréquence possède ses propres caractéristiques et permettent à chaque opérateur de varier les déploiements en fonction de ses besoins. Nous vous renvoyons une nouvelle fois vers notre dossier explicatif.

Précision importante : un site mobile peut supporter plusieurs antennes de plusieurs fréquences différentes, il est donc normal de ne pas trouver le même total de sites en additionnant toutes les antennes pour chaque opérateur.

Le 700 MHz pour tous en 2019

Pour ce qui est du 700 MHz, une fréquence basse, son déploiement se fera en huit étapes entre le 6 avril 2016 et le 1er juillet 2019. Les opérateurs ne peuvent déployer que sur une partie de l'Île-de-France, de la Bourgogne, de la Gascogne et du Bourbonnais.

Free est le premier concerné par ces limitations puisque c'est la seule fréquence basse qu'il possède.

Free a démarré tardivement le déploiement du 700 MHz mais accélère

Le 700 MHz est donc plus important pour la qualité du réseau Free car il lui permet d'assurer une bonne couverture à l'intérieur des bâtiments.

Pourtant, il aura fallu du temps à Free pour déployer ce réseau 700 MHz avec seulement 236 antennes activées sur environ 1 500 sites mobiles existants dans les zones où le déploiement est possible. Il n'a commencé que dans le dernier tiers de l'année à partir du mois d'octobre, puis est resté stable. Début 2017, l'opérateur accélère avec 388 supports activés.

Bouygues Telecom fut le premier mais s'est arrêté, Orange et SFR n'ont pas commencé

Bouygues Telecom est l'autre opérateur qui a déployé le 700 MHz, et fut même le premier, avec trois antennes à Paris. Toutefois, Bouygues Telecom ne devrait pas déployer rapidement cette fréquence étant donné qu'il n'en possède que 5 Mhz de largeur de bande, tout comme SFR.

Orange lui possède 10 MHz de largeur de bande, tout comme Free, pourtant l'opérateur n'a encore demandé aucune autorisation de déploiement. Probablement parce que le débit actuellement proposé est suffisant.

4G : plus de 6 500 nouvelles antennes en 2016

Fort déploiement en 800 MHz chez SFR, Bouygues Telecom et Orange

Autre fréquence basse donc : le 800 MHz. Seuls Orange, SFR et Bouygues Telecom ont dépensé suffisamment d'argent pour obtenir une licence. Cette bande est particulièrement utile pour assurer une bonne qualité de service à l'intérieur des bâtiments et une grande couverture surfacique.

En 2016, le 800 MHz a été particulièrement déployée chez les trois opérateurs avec des progressions de +100% chez SFR et Bouygues Telecom, et +50% chez Orange. Outre la qualité intrinsèque, cela s'explique par l'obligation par les opérateurs de couvrir au moins 40% de la zone peu dense en 4G au 1er janvier dernier.

SFR a été le plus actif avec +5 175 nouvelles antennes 800 MHz pour un total de 9 519, Bouygues Telecom suit avec + 4 392 pour un parc de 7 430, enfin Orange referme la marche avec +1 901 antennes 4G 800 MHz pour un total de 7 506.

4G : plus de 6 500 nouvelles antennes en 2016

Deux fréquences hautes en 4G : le 1 800 MHz et le 2 600 MHz

Après les fréquences basses, intéressons-nous aux deux fréquences hautes  : le 1 800 MHz et le 2 600 MHz. Elles sont particulièrement utiles dans les milieux urbains pour absorber le fort trafic dû à la densité de la population, on appelle ça des puits.

En revanche, elles couvrent une surface plus réduite et ont du mal à pénétrer à l'intérieur des bâtiments. A puissance égale, il faut 4 à 5 fois plus d'antennes en 2 600 MHz pour couvrir la même surface qu'avec une seule antenne 800 MHz.

Le 1 800 MHz, de la 2G à la 4G

La bande de fréquence 1 800 MHz a beaucoup fait parler d'elle. A l'origine utilisée pour la 2G, cette fréquence a été privilégiée par les opérateurs européens pour déployer rapidement la 4G.

Pour schématiser, les opérateurs n'ont eu qu'à mettre à jour certains équipements, augmenter les débits qui alimentent les antennes pour proposer le très haut débit mobile.

Le 1 800 MHz, stratégie principale de Bouygues Telecom

Bouygues Telecom a été le premier à réutiliser cette fréquence car à une décision européenne de 2009 impliquant la neutralité des fréquences, ce qui veut dire que n'importe quelle fréquence peut être utilisée pour n'importe quelle technologie.

Dans les faits, le troisième opérateur a demandé une modification de sa licence auprès de l'ARCEP, ce qui lui a été accordé. En octobre 2013, Bouygues Telecom a ainsi pu, du jour au lendemain, proposer une couverture 4G à 63% de la population.

Orange, SFR et Free ont suivi

Depuis, Orange et SFR ont obtenu eux aussi la modification de leur licence et peuvent déployer la 4G sur la fréquence 1 800 MHz dès le 25 mai 2016. Ils pouvaient même demander une modification anticipée, ce qu'a fait SFR.

N'ayant pas de réseau 2G, Free a obtenu un bout de fréquence (5 MHz) puis le reliquat de la réorganisation des fréquences entre Orange, SFR et Bouygues Telecom, soit 10 MHz. Il peut donc déployer sur cette bande depuis fin 2014.

SFR le plus actif en 2016, Bouygues Telecom toujours en tête

En 2016, SFR a été une nouvelle fois le plus actif dans cette fréquence avec +3 632 antennes 1 800 MHz, soit un total de 3 632 au 1er janvier. Free suit avec +3 346 nouvelles antennes pour 3 502 au total.

Bouygues Telecom arrive ensuite avec seulement 1 078 antennes supplémentaires mais il faut dire qu'il en possède déjà deux fois plus que les autres avec 7 233 antennes déployées. Enfin, Orange commence doucement à activer la 4G sur cette fréquence depuis le mois de mai 2016 avec 764 antennes.

4G : plus de 6 500 nouvelles antennes en 2016

Free déploie du 2 600 MHz partout, Bouygues Telecom se réveillera en 2017

La fréquence 2 600 MHz est donc la plus haute existante commercialement aujourd'hui. Elle est principalement déployée en zone urbaine pour faire de l'agrégation et augmenter les débits. Excepté Free qui la déploie également en zone rurale. En effet, cette bande a été, jusqu'en 2016, la seule exploitable pour la 4G pour l'opérateur.

Free a d'ailleurs été l'opérateur qui a le plus déployé d'antennes 2 600 MHz en 2016 avec +1 930, pour un total de 7 566. SFR suit avec +1 527 antennes 4G 2 600 MHz, soit un total de 3 146 au 1er janvier dernier. Orange est troisième avec +831 antennes qui lui permet d'atteindre un parc de 6 729 antennes 2 600 MHz.

Enfin, alors qu'il possède déjà le parc le plus petit sur cette fréquence, Bouygues Telecom n'a déployé que 410 antennes 4G 2 600 MHz supplémentaires, portant le total à 1 544 antennes. Toutefois, selon nos informations, l'opérateur va accélérer son déploiement dans les prochains mois pour augmenter le débit de la 4G+ à travers l'agrégation de fréquences.

4G : plus de 6 500 nouvelles antennes en 2016

SFR a déployé le plus en 2016, Free et Orange loin derrière

Au final, les opérateurs ont déployé près de 12 500 nouveaux sites en 2016 :

  • Bouygues Telecom : +3 456 nouveaux sites 4G (10 600 au total) supportant +3 antennes 700 MHz (3 au total), +4 392 antennes 800 MHz (7 430 au total), +1 078 antennes 1 800 MHz (7 233 au total), +410 antennes 2 600 MHz (1 544 au total).
  • Free : +1 932 nouveaux sites 4G (7 568 au total) supportant +236 antennes 700 MHz (236 au total), +3 346 antennes 1 800 MHz (3 502 au total), +1 930 antennes 2 600 MHz (7 566 au total).
  • Orange : +1 837 nouveaux sites 4G (10 185 au total) supportant 0 antenne 700 MHz (0 au total), +1 901 antennes 800 MHz (7 506 au total), +764 antennes 1 800 MHz (764 au total), +831 antennes 2 600 MHz (6 729 au total).
  • SFR : +5 248 nouveaux sites 4G (9 835 au total) supportant 0 antenne 700 MHz (0 au total), +5 175 antennes 800 MHz (9 519 au total), +3 632 antennes 1 800 MHz (3 632 au total), +1 527 antennes 2 600 MHz (3 146 au total).

Orange le mieux loti, Free le moins doté

Patrimoine fréquentiel par opérateur, toutes technologies confondues :

  • Bouygues Telecom : 50 MHz de largeur de bande (5 MHz en 700 MHz, 10 MHz en 800 MHz, 20 MHz en 1 800 MHz et 15 MHz en 2 600 MHz).
  • Free : 45 MHz de largeur de bande (10 MHz en 700 MHz, 0 MHz en 800 MHz, 15 MHz en 1 800 MHz et 20 MHz en 2 600 MHz).
  • Orange : 60 MHz de largeur de bande (10 MHz en 700 MHz, 10 MHz en 800 MHz, 20 MHz en 1 800 MHz et 20 MHz en 2 600 MHz).
  • SFR : 50 MHz de largeur de bande (5 MHz en 700 MHz, 10 MHz en 800 MHz, 20 MHz en 1 800 MHz et 15 MHz en 2 600 MHz).

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus