Baromètre nPerf des connexions Internet fixes : Orange loin devant sur le très haut débit

20
AVR
2016
Partager cette actu sur :

nPerf, le spécialiste du test de la connexion Internet vient de publier son baromètre des connexions Internet fixes pour le premier trimestre 2016. Avec un débit moyen descendant de 145 Mb/s et un débit moyen montant de plus de 60 Mb/s, Orange se place clairement comme leader du très haut débit.

FacebookTwitter

nPerfVisuel-barometre-fixe

Chaque trimestre, nPerf publie une étude sur l'état des réseaux fixes des opérateurs en France. Du 1er janvier au 31 mars 2016, les internautes ont réalisé 1,014 million de tests sur le site nPerf.com répartis de la manière suivante :

  • 685 529 tests avec une connexion Haut Débit (xDSL, HFC <30 Mb/s)
  • 329 374 tests avec une connexion Très Haut Débit (VDSL2, fibre optique, HFC > 30Mb/s)

Débit moyen en France : + 27,78%

En seulement trois mois, les performances globales des connexion Internet fixes ont nettement progressé. L'augmentation du nombre d'abonnés très haut débit, qu'il s'agisse de la fibre optique, du VDSL2 ou du câble, a des effets conséquents sur les débit descendant moyen en France : il est passé de 33,93 Mb/s à 43,36 Mb/s en un trimestre, soit une augmentation de 27,78% entre décembre 2015 et mars 2016.

Très haut débit : Orange s'impose

Alors qu'il est le plus actif en France sur le déploiement de la fibre optique, l'opérateur historique délivre les meilleures performances très haut débit pour le premier trimestre 2016. Avec un débit descendant moyen de 144,62 Mb/s, un débit montant moyen de 60,42 Mb/s et un temps de réponse de 16 ms, Orange est clairement loin devant ses concurrents.

Fibre optique : Free et Bouygues Telecom au coude à coude

Sur la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH), Free et Bouygues Telecom s'approchent des 400 Mb/s. Les abonnés fibre optique FTTH de Free profitent d'un débit descendant moyen de 377,43 Mb/s, quand ceux de Bouygues Telecom sont à 363,17Mb/s. Orange et SFR-Numericable sont loin derrière avec un débit descendant respectif de  216,06 Mb/s et 242,14 Mb/s, un écart probablement dû aux offres qui sont segmentées selon les tarifs payés par les clients et dont les débits vont de 100 Mb/s à 1 Gb/s.

Bien que la fibre optique gagne du terrain en France, les abonnés ADSL/VDSL restent encore une large majorité. Sur cette technologie, les quatre opérateurs fournissent des débits très proches avec un léger avantage pour Free.

Tableau-synthese-2016-T1-small

Vous aussi, participez à notre étude nPerf !

Pour participer au panel, il vous suffit d’utiliser vous aussi le site www.nperf.com pour tester votre débit. Pour l’Internet mobile, vous pouvez également utiliser l’application nPerf, disponible gratuitement sur Android, iOS et Windows Phone.

>>> Consultez le baromètre nPerf des connexions Internet fixes au T1 2016 <<<

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus