Comment raccorder son immeuble à la fibre optique ?

14
JAN
2015
Partager cette actu sur :

Vous avez entendu dire que des immeubles près de chez vous étaient raccordés à la fibre optique ou que votre commune avait déployé un réseau fibre optique. Alors il est temps de prendre votre destin en main et de contacter les acteurs qui pourront raccorder votre immeuble ou votre maison au très haut débit.

FacebookTwitterGoogle+

Si de nombreux acteurs (opérateurs, élus) redoublent d'efforts pour déployer la fibre optique, les futurs abonnés doivent aussi prendre leur destin en main pour que la fibre optique arrive dans leur foyer. La fibre optique d'un opérateur peut passer devant votre immeuble mais si vous ne vous manifestez pas, il se peut que vous attendiez longtemps avant de profiter du très haut débit dans votre foyer. Pourtant, il existe une démarche simple constituée de quelques étapes à effectuer pour être raccordé à la fibre optique.

  1. Tout d'abord,  demander au syndic de copropriétés d'inscrire à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale des copropriétaires le câblage de l'immeuble. Durant cette réunion, le syndic devra présenter aux copropriétaires le projet de câblage d'un opérateur et leur faire signer une convention de déploiement en cas d'obtention de l'accord.
  2. Une fois la convention signée, l'opérateur devra mener des études pour l'installation du réseau ( vérifications des gaines, étude du site, mise en conformité).
  3. Ensuite la phase des travaux démarre. L'opérateur est tenu de donner un descriptif des travaux et une durée du chantier.

Nous rappelons que le délai légal entre la signature et la fin du chantier est de six mois. Passé ce délai, il est possible de changer d'opérateur. Le déploiement de la fibre est à la charge de l'opérateur. Les copropriétaires n'ont rien à débourser. En outre, l'opérateur doit aussi prendre en charge la maintenance du réseau. En contrepartie, ce dernier reste le propriétaire de son infrastructure durant 25 ans.

guide_Fibre_optique_arrive_chez_vous.jpg

Pour avoir encore plus d'informations et une convention type, l'ARCEP a mis en ligne un guide pratique  pour l'installation de la fibre dans les immeubles ainsi qu'une convention type pour l'installation de la fibre dans les immeubles.

 

Enfin, la législation prévoit que quel que soit l'opérateur qui a déployé la fibre optique dans l'immeuble, les habitants ne sont pas tenus de s'abonner à ses offres, ils peuvent souscrire à une offre très haut débit chez un autre opérateur. Ainsi, si votre syndic de copropriété signe une convention avec SFR vous pourrez choisir une offre fibre jusqu'à l'abonné (FTTH) chez SFR mais aussi chez Bouygues Telecom, Orange ou Free.

Pour Free, c'est un peu différent car ce cernier n'utilisait pas la même technologie que les autres opérateurs et ne pouvait donc pas mutualiser ses infrastructures. Cependant, depuis quelques temps, Free à commencer à les mutualiser. Donc, dans certains cas, il sera possible de souscrire à une offre fibre optique Free même si votre immeuble a été raccordé par un autre opérateur.

Même si ces derniers temps nous sentons clairement une accélération du déploiement de la fibre optique qui devrait s'accentuer avec l'engouement qu'elle suscite, le raccordement au FTTH ne se fait pas tout seul, et les propriétaires d'appartements et bailleurs d'immeubles jouent un rôle essentiel.

Actuellement, plus de 12 millions de personnes sont déjà à une offre très haut débit que ce soit avec de la fibre optique ou avec du câble coaxial. Si vous voulez savoir si vous êtes éligible à ce type d'offres, vous pouvez effectuer un test d'éligibilité sur  DegroupTest.com ou contacter gratuitement un téléconseiller au 0 805 690 230.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus