A 15:59 dans Autres services

MWC15 : Taïg Khris, ambassadeur de la French Tech avec onoff

Partager cette actu sur :

Face à des géants comme Huaweï, Samsung, ZTE ou des pays comme Israël qui se présente comme la start-up App Nation, le pavillon de la French Tech du Mobile World Congress n’a pas à rougir. Parmi les ambassadeurs de la France, Taïg Khris, le patron de l’application onoff, était présent. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur la pépite française.

FacebookTwitter

DegroupNews : Comment est né onoff  ?

Taïg Khris : J'ai imaginé onoff moi même il y a deux ans environ, j'ai entièrement pensé le concept dans ses moindres détails. Je ne suis pas un prête-nom. J'ai tout designé,  le concept sous Photoshop (car au départ j'ai suivi une formation sous Photoshop). Après des nuits de travail, j'ai présenté mon projet et je suis parti lever des fonds. Ensuite, il nous a fallu un an à mon équipe et moi pour développer l'application.

DegroupNews : Combien de personnes travaillent sur onoff  ?

Taïg Khris : Nous sommes une vingtaine, essentiellement des développeurs, mais face au succès de l'application nous pensons rapidement passer à 25-30 personnes.

Taïg Khris au MWC 2015

DegroupNews : Avez-vous des chiffres à nous communiquer sur le démarrage de l'application ?

Taïg Khris : Je peux pas être trop précis, mais onoff a très bien démarré, nous sommes déjà à plusieurs dizaines de milliers de téléchargement. Lors des deux premiers jours nous avons été premiers des téléchargements sur l'Appstore, aujourd'hui 45ème.

DegroupNews : Pourquoi ne communiquer que les tarifs en France ?

Taïg Khris : Actuellement, l'application ne fonctionne qu'en France. Lorsque vous téléphonez avec onoff, vous passez par votre connexion GSM ce qui explique la qualité de la voix et donc votre opérateur vous décompte des crédits de votre forfait. Si vous avez un forfait illimité, vos communications sont en illimité. onoff n'est pas une application de VoIP. Pour le moment, onoff ne permet pas d'appeler à l'étranger. Nous attendons d'avoir des accords avec les autres opérateurs pour ajouter des destinations. La législation avec chaque pays est très complexe.

DegroupNews : De quoi êtes-vous le plus fier dans cette application ?

Taïg Khris : onoff ne se contente pas de vous attribuer un numéro, elle va bien au-delà. Si vous n'avez plus de batterie vous pouvez utiliser le smartphone d'une autre personne, entrer vos identifiants et accéder à vos SMS, votre messagerie et appeler avec votre numéro. Idem si vous n'avez plus de crédits. Vous pouvez utiliser la carte SIM d'une autre personne et appeler avec.

DegroupNews : Allez-vous proposer de la VoIP ?

Taïg Khris : C'est en cours de réflexion, cela devrait arriver prochainement (ndlr : d'ici la fin de l'année).

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus