A 12:03 dans Dossier, Dossier, Étude

Le très haut débit fixe et mobile continue de séduire les Français

2
OCT
2015
Partager cette actu sur :

L’ARCEP vient de publier son Observatoire des marchés des communications électroniques en France pour le deuxième trimestre 2015. Le nombre d’abonnements très haut débit fixe et mobile ne cesse de croître et la consommation de data a explosé en un an.

FacebookTwitter

Les abonnement très haut débit en constante augmentation

arcep-t2-2015-observatoire marché-fixe

Le très haut débit continue de séduire les Français : les abonnement THD sont en constante augmentation depuis l'année dernière (variation de 62% en un an). Au 30 juin 2015, l'ARCEP recense 3,8 millions d'abonnement très haut débit (débit supérieur ou égal à 30 Mb/s). Parmi eux, on compte 1,141 million d'abonnements FTTH (fibre optique jusqu'à l'abonné).

arcep-t2-2015-observatoire marché-fixe2

A l'inverse, les abonnements haut débit sont en recul de 2,7% en un an : 22,435 millions de foyers disposent d'une offre à moins de 30 Mb/s au deuxième trimestre 2015, dont 21,959 abonnements xDSL.

Marché mobile : la 4G bat des records

Côté mobile, l'ARCEP a étudié l'évolution des services et des usages des abonnés. L'utilisation des réseaux haut et très haut débit mobile ne cesse de progresser. Le parc actif 3G* a augmenté de 5,6 millions en un an ; il est composé de 45,1 millions clients au deuxième trimestre.arcep-t2-2015-observatoire marché-mobile

*L'ARCEP précise que les parcs actifs 3G et 4G sont définis comme le nombre de clients ayant accédé au cours des trois derniers mois (en émission ou en réception) à un service mobile utilisant la technologie d’accès radio 3G ou 4G.

Concernant la 4G, la croissance annuelle du nombre d'utilisateurs a explosé : en un an, plus de 10 millions d'abonnés ont utilisé le réseau très haut débit mobile. On recense désormais 15,591 millions d'utilisateurs.

arcep-t2-2015-observatoire marché-mobile2

La consommation de data explose

Le trafic de données consommées par client a nettement augmenté. En un an, la consommation de data a doublé. L'ARCEP comptabilise 129 977 teraoctets consommés au deuxième trimestre 2015 contre seulement 66 351 un an plus tôt.

La consommation mensuelle moyenne de données sur les réseaux mobiles s'élève à 638 mégaoctets au deuxième trimestre 2015 sur l'ensemble des cartes et à 893 mégaoctets par mois à partir des cartes Internet exclusives précise l'ARCEP.

arcep-t2-2015-observatoire marché-mobile3

arcep-t2-2015-observatoire marché-mobile4

L'Observatoire de l'ARCEP pour le deuxième trimestre 2015 confirme l'engouement des Français pour le très haut débit fixe et mobile. Côté fixe, les Français basculent doucement sur le très haut débit qui commence à entrer dans les mœurs. Côté mobile, l'ascension est beaucoup plus flagrante. Entre l'émergence des services de SVOD, la télévision sur mobile ou encore le streaming musical, les consommations de data explosent et les opérateurs ont tout intérêt à fournir un réseau très haut débit de qualité. Devant ce raz de marée, les opérateurs préparent déjà l'après 4G, que ce soit en expérimentant la 5G ou le Wi-Fi haute densité, autant de solutions qui devraient permettre à terme de supporter la charge générée par les nouveaux usages.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus