A 11:31 dans Autres services, TV, Vidéos

A quoi ressemblera la télévision de demain ?

26
NOV
2015
Partager cette actu sur :

Le DigiWorld Summit organisé par l’Idate est l’occasion d’écouter des professionnels du secteur des télécoms et de l’Internet parler de prospective. Avec l’arrivée de la fibre optique, des acteurs OTT et de nouveaux standards, le monde de la télévision va connaître une révolution et les spectateurs vont vivre une nouvelle expérience.

FacebookTwitter

Le très haut débit oblige de nombreux secteurs à se réinventer. La télévision est particulièrement touchée par cette nouvelle révolution. L'arrivée de nouveaux acteurs comme Netflix, Amazon, Hulu vont-ils tout bouleverser ? La télévision linéaire va-t-elle disparaître ? 4k, 8K, réalité virtuelle, à  quoi ressemblera la télévision demain ?

Lors du Digiworld Summit, des professionnels du secteur de haut niveau ont donné leur vision du futur de la télévision. La télé de papa c'est fini.

digiworld-summit-tv-futur

Comment allons nous regarder la télévision ?

Avec l'arrivée des smartphone, du très haut débit mobile et fixe, la consommation de contenus est en train de changer radicalement, notamment chez les jeunes qui ont le comportement le plus disruptif. D'après Florence Le Borgne, responsable du secteur TV et contenus numériques à l'Idate, si les adultes regardent encore essentiellement la télévision et leurs contenus audiovisuels sur leur téléviseur, les jeunes plébiscitent leur smartphone. Toutefois, ce comportement perdurera-t-il lorsqu'ils auront quitté les parents ? Rien n'est moins sûr car la majorité des spectateurs préfèrent regarder leurs films et leurs séries sur un grand écran.

idatde-stat-tv-2015

La guerre entre les chaînes de télévision et les acteurs OTT aura -t-elle lieu ?

Ces cinq dernières années ont vu l'explosion des services de vidéos en streaming comme Netflix et une tendance à la baisse de l'audience de la télévision linéaire. En outre, aux Etats-Unis, le phénomène du cord cutting prend de l'ampleur aux Etats-Unis. Les cord Cutters sont des abonnés qui résilient leur abonnement aux offres de télévision payantes de leur opérateur au bénéfice d'acteurs OTT comme Netflix, Amazon Instant video ou Hulu. Ils représentent 10% des abonnés Internet.

La France fait figure à part

En France, le paysage audiovisuel est complètement différent. Tout d'abord le prix de l'offre de télévision payante n'a strictement rien à voir avec une offre américaine. Quand un abonnement Premium chez SFR coûte au maximum 60€/mois, il faut débourser 138,90€/mois chez Comcast ! (un chiffre qui laisse rêveur les patrons des opérateurs français). En outre, en proposant leur propre set-top-box, les opérateurs français limitent l'intérêt pour les set-top-box concurrente comme le Roku ou l'Apple TV.

"La télévision linéaire est encore plébiscitée"

Pour Olivier Huart, PDG de TDF, la télévision linéaire reste la préférence des consommateurs,  "65% des personnes dans le monde préfèrent ce mode de diffusion et en France, ce chiffre passe à 75%" précise le patron de TDF. Quant au non linéaire, les portails de Replay s'octroient 84% de parts de marché.

Les Français regardent en moyenne 4h30 de télévision non linéaire. Pour le patron du diffuseur historique de la télévision hertzienne, il ne faut pas surestimer la télévision délinéarisée, l'économie de l'OTT est encore minoritaire avec un rapport de 1 à 15.

idate-stat-2015-streaming-tv

Est-ce que la télévision passera par Internet ?

Avec le déploiement de la fibre optique et l'usage massif de la TV sur IP, on pourrait croire que la fin de la diffusion hertzienne est proche. Cela est loin d'être le cas. "Si l'on devait diffuser toute la télévision par Internet cela représenterait 100 000 petabites, cela reviendrait à multiplier le trafic Internet par quatre en France, or le trafic Internet a un coût. Or actuellement le coût de la diffusion par faisceau hertzien s'élève à 200 millions d'euros, par Internet, il s'élèverait à 2 milliards d'euros ! ", explique Olivier Huart.

La télévision hertzienne diffuse du 150 Mb/s alors que la moyenne nationale des débits  est à 7,5 Mb/s et il ne faut pas oublier que 20% des Français possèdent une connexion inférieure à 4Mb/s. Par conséquent, nous ne sommes pas prêts à recevoir toute le télévision par Internet.

A la fin ce sont les chaînes de télévision qui gagnent

Il est évident que les services de SVOD (Netflix, HBO Go, Amazon, Hulu...) vont jouer un rôle majeur dans la consommation de contenus vidéo notamment de films et de séries. Cependant, les chaînes de télévision linéaires disposent d'atouts majeurs à commencer par la diffusion en direct avec comme programmes phares les rencontres sportives. En outre, les chaînes de télévisions sont de très gros producteurs de contenus avec les émissions de télévision comme les talk-shows et les jeux par exemple. Aussi, même si elles sont regardées en mode délinéarisé via les services de télévision de rattrapage, ce sont bien les chaînes de télévision qui profitent de l'audience. Le rapport entre les revenus de la télévision payante et ceux des plateformes de SVOD est de un à 10 !

idate-stat-2015-tv-revenue2 idate-stat-2015-tv-revenue1

Canal+ sur une mauvaise pente

Si certains opérateurs semblent trouver des parades face aux acteurs OTT, Orange a signé une exclusivité avec HBO, SFR lance Zive, un Netflix français, le modèle de chaîne payante comme Canal+ suscite la plus grande inquiétude car la chaîne cryptée éprouve beaucoup de mal à garder ses abonnés.

Finalement, la télévision linéaire, les services de rattrapage, la SVOD, la télévision payante, vont devoir cohabiter, et la tendance semble s'orienter vers une spécialisation des services. Ainsi, les séries seront l'apanage des services de SVOD, les contenus en direct et les émissions de TV seront ceux de la télévision.

Toutefois de nouveaux acteurs émergent comme Freeview au Royaume-Uni et Molotov TV en France et pourraient encore rebattre les cartes. Enfin, il ne faut pas sous estimer YouTube qui commencer à arriver dans le monde du payant, avec une offre à 9,99$/mois et un mode hors ligne.

Molotov TV avenir de la télévision en France ?

Molotov TV, crée par Pierre Lescure (Canal+) et Jean-David Blanc, fondateur d’AlloCiné, Jean-Marc Denoual, ancien directeur de l’innovation de TF1, et Kevin Kuipers, fondateur de SensCritique suscite beaucoup d’enthousiasme. Cet agrégateur de contenus (actuellement en béta test) donne accès aux contenus de 80 chaînes de télévision depuis n'importe quel écran.

La télévision à l'aube d'une révolution technologique

Si Internet bouleverse l'accès télévision, cette dernière devrait vivre d'ici trois ans une nouvelle révolution technologique qui la rendra encore plus immersive grâce  :

  • au HDR (High Dynamic Range) un standard permettant de travailler sur l'intensité de l'image
  • à l'extension de la palette des couleurs
  • au  développement du son en 3D
  • à la 4K voire la 8K

Pour Gary Donnan, directeur recherche et technologie chez Technicolor, l'immersion rendue possible par ces technologies permettra à la télévision de générer encore plus d'émotions.

Le monde de la télévision est en train de vivre une révolution sans précédent qui oblige tous les acteurs à revoir leur stratégie.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus