A 15:03 dans Dossier, Dossier, Formats

SFR pose la fibre optique dans un appartement

15
NOV
2011
Partager cette actu sur :

Fibre optique
La fibre optique gagne du terrain. Avec plus d’un million de foyers éligibles, les équipements FTTH deviennent de plus en plus familiers. DegroupNews a eu la chance d’assister à la pose de la fibre optique par un technicien de SFR dans un immeuble de Lyon.

Du raccordement de la braie de brassage au test de débit, nous avons pu suivre une à une les étapes nécessaires au raccordement d’un foyer au très haut débit. Contrairement à Orange qui, pour ce cas là, a envoyé 2 personnes pour se charger de la pose de la fibre, le sous-traitant de SFR n’envoie qu’un seul technicien.

Lors de notre reportage, le raccordement du local a pris plus d’une demi journée. La durée de cette opération est variable, et dépend en grande partie de l’espace disponible dans le fourreau.

Selon les immeubles, il se peut que le fourreau ne dispose pas de place suffisante pour faire passer des câbles supplémentaires et dans ce cas, y glisser la fibre devient un véritable casse-tête. D’après le technicien SFR, en temps normal, il est capable de raccorder en moyenne deux logements par jour.
Après avoir repéré les lieux (baie de brassage, boîtier de palier, cheminement du fourreau), le technicien commence par raccorder la fibre descendant du boîtier de palier à la baie de brassage. Cette fibre constitue la partie mutualisée du réseau FTTH. Installée par l’opérateur d’immeuble, c’est-à-dire celui choisi par les copropriétaires, cette fibre doit respecter des conditions de déploiement visant à garantir un accès ouvert aux autres opérateurs. Dans notre situation, le réseau installé est mono-fibre, donc chaque logement ne peut avoir qu’un seul opérateur à la fois. Si un logement souhaitait un deuxième raccordement, il faudrait tirer une autre fibre, ce qui n’est pas nécessaire dans le cas d’un réseau multi-fibres.

technicien devant un boîtier d'immeuble avec coupleur GPON

La baie de brassage ou boîtier d’immeuble est une armoire installée par l’opérateur d’immeuble regroupant les câbles de tous les opérateurs présents dans l’immeuble. Elle fait l’interface entre le NRO ( Nœud de Raccordement Optique) et les appartements. En règle générale, cette armoire est installée au sous-sol des immeubles.

Baie de brassage

Toutefois, tous les immeubles ne sont pas obligatoirement équipés d’une baie comme celle-ci. Tout dépend s’il s’agit d’une installation de fibre dédiée ( chaque abonné est directement relié au NRO en point à point) ou d’une installation de fibre partagée, (GPON, plusieurs abonnés se partagent une fibre à la sortie de l’immeuble) comme dans le cas qui nous concerne.

Un technicien de SFR raccorde la fibre optique dans une baie de brassage

L’opération de raccordement est très rapide, elle dure environ 10 minutes. Après avoir trouvé la fibre SFR, le technicien n’a qu’à installer son kit de raccordement dans le module qui lui est réservé au sein du boîtier d’immeuble. Pour repérer la fibre à connecter, il utilise le code couleur attribué à chaque client. Parfois, il arrive qu’il soit difficile de repérer la fibre. Dans ce cas, le technicien s’aidera d’un laser installé au niveau de l’ONT (Optical Network Terminaison) qui lui permettra de trouver la bonne fibre.

Raccordement de la fibre optique dans une baie de brassage

Après avoir établi la connexion entre la baie de brassage et le boîtier de palier ou distribution, le technicien doit tirer un câble de ce boîtier au logement. Comme la fibre entre le boîtier de palier et le logement était inexistante, il a fallu la tirer à travers le fourreau contenant les câbles (télévision, téléphone).

Cette opération est très délicate. Le fourreau étant déjà bien occupé et la fibre très fragile, le transit du câble a pris beaucoup de temps, environ 1h30.

Départ de la fibre optique du local

Passage de la fibre optique dans la goulotte

progression dans le passage de la fibre optique dans la goulotte

Passage de la fibre optique dans le fourreau de l'immeuble

Raccordement de la fibre optique au boîtier de palier

Une fois le câble connecté au boîtier de distribution, le technicien peut raccorder la fibre à l’ONT (Optical Network Terminaison). L’ONT est un boîtier qu’il faut installer dans chaque logement. Relié au réseau de fibre optique, il transforme le signal lumineux en signal électrique qu’il envoie à la neufbox Evolution par un câble Ethernet. Cette étape nécessite de souder la fibre qu’il vient de poser à la fibre présente dans l’ONT.

La soudure de la fibre optique requiert plusieurs étapes. Avant de souder, le technicien dénude les fibres qui sont protégées par plusieurs gaines dont une en kevlar.

Dénudage de la fibre optique

Fibre optique dénudée

Un fois la fibre dénudée, il doit procéder à la découpe à angle droit des deux extrémités à l’aide d’une cliveuse. Cette opération demande une haute précision, si la découpe n’est pas franche, la soudure sera de mauvaise qualité et entraînera d’importantes pertes de débit.

Découpe de la fibre optique

Il existe plusieurs méthodes pour relier deux brins de fibre optique. Certains opérateurs relient les deux fibres par un procédé mécanique appelé FiberLock mais ce procédé peu fiable entraîne des pertes de signal. L’autre solution, très coûteuse car elle nécessite l’emploi d’un matériel de pointe, est la soudure par fusion. C’est la solution utilisée par SFR.

Mise en place des deux brins de fibre optique à souder dans l'appareil de soudure

Exemple d'une extrémité de fibre optique mal coupée

Soudure de deux fibres optiques

Soudure de deux fibres optiques, accolement des deux extrémités

Soudure de deux fibres optiques

Une fois la soudure terminée, l’appareil indique le niveau de perte de signal. S’il excède les 0,08 dB, le technicien recommence l’opération. Afin de protéger le point de soudure, le technicien procède à l’application d’un smoove, un manchon thermo-rétractable, qui vient gainer la soudure.

Mise en place d'une gaine de protection autour de la soudure

Installation du raccordement dans l'ONT

L’ONT est installé, la neufbox Evolution y est connectée par un câble Ethernet, le technicien n’a plus qu’à ouvrir la ligne. A l’aide de son ordinateur et du numéro de référence fiche client, il paramètre l’accès qui est enfin prêt à recevoir un ordinateur.

Le boîtier ONT est prêt à fonctionner

Boîtier ONT relié à la neufbox Evolution

Paramétrage de la neufbox Evolution

Une fois notre ordinateur connecté, nous avons procédé à un test de débit avec DegroupTest. Ce jour là, notre connexion s’élevait à 88.02 Mbps en débit descendant et 67.29 Mbps en débit montant.

Test de débit d'une connexion en fibre optique chez SFR

La pose de la fibre aura duré près d’une demi-journée. La durée de l’intervention dépend essentiellement de la facilité de passage de la fibre dans le fourreau de l’immeuble et dans les goulottes ainsi que de la longueur de câble à déployer. Quant au reste des opérations (raccordement à la baie de brassage, activation de la ligne), le technicien les réalise dans des temps records.

Se raccorder à la fibre est très simple et n’entraîne aucun dérangement. Il faut simplement se libérer une matinée ou un après-midi pour assister à l’opération. Tel est le prix à payer pour entrer dans le monde du très haut débit.

FacebookTwitterGoogle+

FacebookTwitterGoogle+


Articles en relation

comments powered by Disqus