Test de Homelive : solution pour la maison connectée par Orange

25
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Le 23 octobre dernier, Orange se lançait à son tour dans la domotique avec Homelive. DegroupNews a pu tester cette solution sur une Livebox pendant plusieurs semaines. Face à Home by SFR ou  Myfox, Homelive tient-elle ses promesses ? 

FacebookTwitter

logo-homelive-orangeDepuis quelques mois, Orange propose à ses abonnés mais aussi à tous les consommateurs une solution domotique permettant de prendre le contrôle à distance de sa maison et de la surveiller. Baptisée Homelive, cette installation est composée d'une centrale domotique développée par l'entreprise américaine Vera et de capteurs Fibaro, un des leaders mondiaux de la domotique.

Pour le moment Orange ne propose qu'une formule : le pack Homelive "au cas où". Actuellement, il est vendu 1 € avec un abonnement à 9,99€/mois avec un engagement de 12 mois. Attention, le kit Homelive est accessible à tous. Il n'est pas réservé aux abonnés Orange. Peu importe votre box Internet, il suffit d'avoir une connexion chez n'importe quel opérateur pour y souscrire.

L'abonnement Homelive comprend :

  • l'accès à l'application pour smartphone ou tablette Homelive
  • La réception en illimité de SMS
  • la sauvegarde des données pendant un mois
  • la réception des alertes même en cas de coupure grâce à la carte SIM fournie
  • l'assistance technique 24h/24
Pour le moment Orange ne propose pas d'autres formules comme une solution qui comprendrait l'envoi d'un professionnel de la sécurité en cas d'alerte intrusion. Orange permet tout de même de compléter son installation avec des accessoires.  

Pack Homelive  "Au cas où"

Déballage

Le packaging est soigné. Dans le kit « au cas où » on trouve :

  • une centrale home live développée par Vera
  • un détecteur de mouvement multifonctions Z-wave FGMS-001
  • un capteur de fumée Z-wave FGSS-001
  • un détecteur d’ouverture de porte Z-wave Fibaro
test-homelive-orange©degroupnews (12) Le pack "au cas où "  est vendu 1€ (79€ -78€ remboursés avec un abonnement Homelive). En cas d'arrêt de votre abonnement, vous ne pourrez plus utiliser le kit "au cas où" car vous n'aurez plus accès à l'interface. Le kit homelive est fourni avec une carte SIM permettant à l'installation de communiquer en cas de coupure Internet.   Dans l'abonnement  vous ne payez pas uniquement le forfait mobile, vous payez aussi l'accès à toute l'interface Homelive et à l'assistance. En cas d'arrêt de l'abonnement votre installation sera inutilisable. Vous pourrez juste récupérer vos accessoires pour les utiliser avec une autre centrale compatible Z-Wave. Il faut savoir que si vous optiez pour la même configuration sans passer par Orange, il faudrait débourser environ 360 € puis souscrire à un abonnement mobile pour obtenir la carte SIM qui permet d'être alerté en cas de coupure Internet. Contrairement à SFR, Orange a fait le choix d'une solution domotique ouverte utilisant le protocole de communication Z-Wave. Ainsi vous pouvez compléter votre installation domotique avec des périphériques Z-Wave autres que ceux proposés par Orange, c'est-à-dire Fibaro. Enfin, le choix de Fibaro est discutable car leurs accessoires sont chers mais très fiables et surtout, leur design est très réussi. Enfin, Fibaro propose probablement les accessoires les plus petits du marché et en domotique, la miniaturisation se paie cher. Orange propose de compléter l'installation avec sa boutique en ligne. Mon avis : Le kit de départ proposé est vraiment très alléchant mais on ne comprend pas pourquoi Orange n'a pas inclus la sirène. Sachant que l'usage premier d'une centrale domotique est la surveillance, la moindre des choses aurait été de proposer cet accessoire. Du coup, pour compléter votre installation, il faudra ajouter une sirène. Celle proposée par Orange est vendue 99 € c 'est le modèle AEON Labs (il est à 64,95 € chez notre partenaire Domadoo).

Installation de la centrale Homelive

Le coffret est accompagné d’une très jolie pochette contenant les manuels d’installation de la centrale Homelive mais aussi des accessoires domotique. A première vue tout respire la simplicité.

La centrale se raccorde très simplement sur la Livebox avec un câble Ethernet.

test-homelive-orange©degroupnews (11)

Une fois la centrale raccordée, j’ai eu la première surprise de l’attente. En effet, il a fallu attendre environ une dizaine de minutes pour que tous les voyants présents sur la centrale cessent de clignoter. La Centrale Homelive procède à l’installation d’une mise à jour avant sa première utilisation.

Une fois installée, tous les voyants cessent de clignoter.

Le test de Homelive sa faisant sur une Livebox, je n’ai pas eu à créer de compte Homelive. En revanche, il faut bien se munir de ses identifiants Orange. Si vous souscrivez à Homelive en ayant un autre fournisseur d’accès Internet qu’Orange, il faudra vous créer un compte sur http://homelive.orange.fr.

test-homelive-orange©degroupnews (7)

L’appairage de la centrale avec votre box Internet est très simple. Il suffit de se laisser guider par l’interface Homelive. Après avoir entré les codes d’identification présents sous la centrale. Il faut s’identifier à son tour.

Une fois dans l’interface Homelive, il faut entrer deux codes de sécurité. Le premier vous sera envoyé par mail, le second vous sera envoyé par SMS.

Une fois ces étapes franchies, on peut commencer à installer les accessoires domotique.

Mon avis : L’installation de la centrale ne prend que quelques minutes. Les notices sont très claires. Il suffit de se laisser guider. L’installation de la centrale est la portée de tous. Je n’ai rencontré aucune difficulté.

Installation du capteur de fumée Z-wave FibaroFGSS-001

Orange a été bien avisé de fournir un détecteur de fumée dans son kit. Nous rappelons que le 15 mars 2015, cet accessoire sera obligatoire dans toutes les habitations. Le modèle fourni par Orange est le capteur de fumée Z-Wave FGSS-01 de Fibaro vendu dans le commerce à 64,99€. Il est plus cher que ses concurrents mais bien plus petit et bien plus joli.

capteur de fumée Z-wave FibaroFGSS-001

L’appairage est très simple. Avant toute chose, l’association du détecteur se fait à moins de 3 mètres de la centrale. Il faut ouvrir le compartiment contenant la pile, retirer la protection de la pile, remettre la pile. Un signal sonore informe de la mise en tension du capteur.

L’interface demande d’appuyer une première fois sur le bouton supérieur afin de la sortir de la veille. Je conseille de rester appuyé plusieurs secondes jusqu’à l’émission d’un son et de l’allumage de la led au niveau du bouton. Ensuite, il faut appuyer trois fois pour que le capteur soit détecté par la centrale.

Lors de mon test, tout a fonctionné du premier coup. Il est possible d’en installer plusieurs dans la maison. L’interface permet de choisir les pièces de la maison.

Après un mois d'utilisation, je peux dire que le capteur de fumée Fibaro est très fiable voire un peu trop. Situé dans ma cuisine, il s'est souvent déclenché lors de la cuisson à la poêle d'aliments. Cette sensibilité est rassurante mais parfois un peu stressante.

Attention! Récemment Orange a ajouté cette mention sur le site Homelive : le capteur de fumée inclus dans le pack Homelive au cas où n’étant pas conforme à la norme NF EN 14604 (obligatoire à compter du 8 mars 2015), l’envoi gratuit d’un second capteur est prévu dans votre prestation.

Installation du détecteur de mouvement Z-Wave FGMS-001

Le détecteur de mouvement Fibaro en forme de grosse bille s’appaire exactement de la même façon que le détecteur de fumée. Une fois alimenté, il faut utiliser l’interrupteur situé à l’intérieur du compartiment à pile.

detecteur-de-mouvement-01

Lors de mon test il a fallu que je m’y reprenne à plusieurs fois pour l’appairer à la centrale. Toutefois, ce genre de situation est clairement annoncé lors de la procédure d’appairage.

A l’instar du détecteur de fumée qui fait aussi office de sonde de température, le détecteur de mouvement Fibaro fait aussi office de thermomètre mais aussi de détecteur de luminosité.

Comme tous les accessoires Fibaro, le design est toujours très soigné et l’encombrement est toujours aussi réduit. Son prix est de 57,99€ chez notre partenaire Domadoo.

Mon avis : Ce détecteur est un véritable petit bijou toutefois sa sensibilité est vraiment très grande si bien qu'il a tendance à déclencher beaucoup d'alarmes

Installation du détecteur d’ouverture de porte

Là encore l'installation du détecteur d'ouverture de porte est très simple.detecteur-d-ouverture-03

Une fois la pile insérée, il faut remettre le capot du détecteur en place puis actionner le bouton comme demandé par le tutoriel d’installation.

  Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-12-08 a¦Ç 15.27.19

Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-12-08 a¦Ç 15.01.00

Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-12-08 a¦Ç 15.04.50

Lors de mon test, le détecteur a été appairé dès la deuxième tentative. Ce détecteur est équipé d'un capteur Reed et d'un interrupteur de proximité magnétique qui permet de détecter l'ouverture d'une porte ou d'une fenêtre lorsque les deux éléments sont éloignés. Ce détecteur fonctionne très bien. A chaque ouverture le détecteur déclenche un message.

Le détecteur d’ouverture de porte Fibaro est très discret et son prix est de 49,99€.

Mon avis : ce détecteur est fiable et discret toutefois, je préfère le capteur TAG développé par Myfox. Celui-ci permet à la fois de détecter une ouverture de porte mais il va plus loin en détectant des vibrations ce qui lui confère plus d'usages.

Installation de la prise murale Fibaro

Le pack "au cas où" fourni par Orange est essentiellement tourné vers la surveillance du domicile toutefois, une installation domotique permet aussi de prendre le contrôle à distance des appareils électriques de la maison. Pour cela, Orange permet d'appairer avec sa centrale domotique des modules prises Z-wave Fibaro avec mesure de la consommation électrique. Orange les vend 59€ (pour le coup, elles sont plus chères que chez notre partenaire).

prise-murale-fibaro

L’appairage est très simple. Une fois branchée, il suffit d'appuyer sur le bouton d'appairage et la prise est détectée par la centrale. Ensuite, on peut l'utiliser manuellement ou dans le cadre d'un scénario.

Mon avis : le module prise Fibaro est vraiment très réussi. C'est probablement le plus petit de sa catégorie. On est vraiment loin des modules proposés par Myfox ou Home by SFR qui eux sont de grosses verrues pas esthétiques. Pour être honnête, on regrette leur prix qui est vraiment très élevé car on a envie d'en disposer partout dans la maison.

Vidéosurveillance avec Homelive

Il est possible d'installer des caméras de surveillance connectées en Wi-Fi à la centrale Homelive. Pour le moment cet accessoire n'est pas encore en vente sur le site d'Orange et son prix n'a pas été communiqué. Le test de la caméra fera l'objet d'un article complémentaire.

L'interface web Homelive (web app)

L'interface web homelive est très épurée et permet une prise en main très rapide de son installation.En un coup d'oeil, l'utilisateur peut voir l'état de ses capteurs, les alertes signalées et le mode de surveillance dans lequel se trouve son installation (A la maison, à l'extérieur, en vacances, la nuit).

Page d'accueil de Homelive d'Orange

Ces modes pré-programmés permettront d'activer en un clic ou de désactiver partiellement ou totalement l'installation.

Nous avons appréciés le menu "mes favoris" qui permet d'accéder très rapidement à des périphériques.

On notera que pour les prises Fibaro, l'interface indique en temps réel la puissance délivrée par la prise murale. Cette fonctionnalité annonce peut-être une gestion de la consommation électrique à la manière du système domestique de Toshiba, Pluzzy.

Le menu objets connectés permet d'accéder à tous les périphériques connectés à la centrale Homelive.

Ainsi, on peut voir leur état, le niveau de leur batterie et les activer à distance depuis l'interface web. C'est aussi dans ce menu que se lance la procédure d'appairage des objets connectés.

Les caméras de surveillance font l'objet d'un menu spécial.  Le kit Homelive "au cas où" est livré sans caméra. Pour installer la vidéo surveillance avec Homelive il faudra acheter la caméra dédiée pour le moment encore indisponible chez Orange.

Mon avis : Orange (ou Vera) est allé au plus simple en livrant une interface épurée et instinctive qui permet une prise en main très rapide. J'ai particulièrement apprécié la bibliographie sur Homelive avec toutes les documentations dans le menu assistance.

Création de scénarios

L'intérêt d'une installation domotique est de mettre en place des scénarios qui permettent de faire interagir les périphériques entre eux ou bien de les déclencher à certains moments de la journée. Ces fonctions domotique sont très intéressantes pour simuler une présence, déclencher un chauffage électrique à distance, fermer des volets électriques ... Les scénarios sont innombrables et Homelive permet d'avoir beaucoup d'imagination.

création de scénarios

Déclenchement programmé

Nous avons utilisé Homelive pour déclencher la guirlande du sapin de Noël à certaines heures de la journée. Ainsi, nous avons mis en place un scénario pour que le sapin s'allume à 7H00 du matin, s'éteigne à 8h00 et se rallume à 17H00 pour s'éteindre à nouveau à 23h00.

Une logique peu userfriendly

Habitué à tester des solutions domotique (Home by SFR, MyFox, Zibase, Piper) j'avoue que le type de vocabulaire et la logique de Homelive m'ont paru un peu déroutants. Les termes choisis et la façon de programmer ne sont pas très instinctifs. Cependant, avec un peu de persévérance, même un novice pourra programmer son installation.

Pour notre scénario, Homelive demande de choisir un déclencheur qui peut être un évènement (un dépassement de température, une alerte à la fumée) ou un horaire. Dans notre cas nous avons choisi un horaire, le sapin doit s'allumer à 6H45.

Une fois le déclencheur choisi, il faut indiquer une action. Dans notre cas allumer, le sapin. Une fois l'action validée il faut indiquer à Homelive quand elle peut appliquer ce scénario (mode à la maison, en vacances, à l'extérieur, nuit).

Bien que les termes employés par Homelive déroutent l'utilisateur au début, nous nous rendons vite compte des possibilités de Homelive. On peut imaginer qu'en cas d'intrusion Homelive allume toutes prises connectées, déclenche une alarme, ferme les volets etc etc.

Lors de notre test tous les scénarios ont fonctionné du premier coup et même en cas de coupure de courant ou Internet, Homelive s'est toujours réactivée sans souci.

Par ailleurs, nous avons été averti par SMS lorsqu'un scénario s'est déclenche.

Mon avis :

La logique des ingénieurs qui ont développé Homelive est un peu déroutante et rend la création de scénario peu évidente la première fois. Peut-être aussi est-ce dû à une traduction approximative. Cela étant, Homelive permet de créer des scénarios vraiment très intéressants et de bien s'amuser avec sa maison connectée.

L'application Homelive

L'intérêt majeur de Homelive et consœurs réside dans la prise à distance via un smartphone ou une tablette des équipements connectés. Homelive possède donc son application dédiée disponible sur iOS et Android.

L'application reprend exactement toutes les fonctionnalités de l'interface web. On y retrouve les modes prédéfinis, les favoris et l'état des appareils connectés.

application-homelive-orange

Pour accéder, aux autres menus il faut faire apparaître la barre des menus en tapant sur l'icône menu (le hamburger situé en à gauche de l'écran). L'application Homelive permet de faire exactement tout ce qui est possible sur l'interface web, y compris la création de scénarios. Ce choix est vraiment intéressant pour les personnes utilisant uniquement un smartphone ou une tablette.

Bien évidemment, elle permet d'activer ou de désactiver à distance des objets connectés.

application-homelive-orange2

Mon avis : l'application est très bien faite et surtout très complète. on peut avoir accès à toutes les fonctionnalités de l'interface web. Lors de mon test l'application a plusieurs fois planté lorsque je voulais commander une prise à distance. Pour y remédier , il m'a fallu à chaque fois me déconnecter et me reconnecter. Hormis ces petits problèmes, on peut dire que l'application est fiable.

Notre avis sur Homelive :

 Homelive est une solution domotique séduisante et fiable qui présente l'avantage d'être ouverte à de nombreux accessoires Z-Wave. Orange a fait le choix des accessoires haut de gamme avec la marque Fibaro. Les périphériques Fibaro sont vraiment discrets et leur design très soigné.

Dans l'ensemble après plus de deux mois de test, Homelive n'a jamais planté et malgré les coupures Internet ou de courant, elle a toujours redémarré sans encombre.

Par rapport à d'autres solutions, on peut lui reprocher la difficulté à paramétrer des scénarios. La logique et le vocabulaire choisis par Orange pourraient dérouter plus d'un utilisateur.

Une solution pas si ouverte

Bien que le kit de démarrage "au cas où" soit vendu actuellement 1 € (79€ - 78€ de remboursement) avec un abonnement d'un an à 9,99€/mois, il est vraiment dommage qu'en cas d'arrêt de l'abonnement on ne puisse plus du tout utiliser le service Homelive. Les seules choses que vous pourrez récupérer de votre installation en cas de changement de solution domotique seront les périphériques Z-Wave qui sont compatibles avec d'autres centrales domotique (Fibaro HC Lite, Vera Control).

La solution Homelive est un très bon compromis pour qui veut démarrer en domotique et s'initier à la maison connectée avec des accessoires Z-Wave. Il faut savoir que malgré l'abonnement à 9,99€/mois, il faudrait au moins trois ans et demi pour amortir la même solution sans passer par un opérateur.

Enfin, on regrette vraiment qu'Orange n'ait pas inclus dans son kit de démarrage une caméra de surveillance et une alarme. Ces deux accessoires sont obligatoires pour assurer la surveillance d'un foyer et leur coût est à prendre en compte (99€ pour la sirène, le prix de la caméra n'est pas encore connu).

Homelive est donc un très bon choix pour démarrer en domotique avec des accessoires de qualité. Toutefois, elle s'adresse à un public doté d'une sensibilité technophile et prêt à dépenser quelques euros supplémentaire (au moin 200 €) pour bénéficier d'une solution complète.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus