A 14:43 dans Maison connectée

Test du détecteur de fumée Nest Protect

25
NOV
2014
Partager cette actu sur :

Le 8 mars 2015, toutes les habitations devront être équipées d’un détecteur de fumée. Parmi les modèles du marché, le Nest Protect a suscité notre intérêt par son côté connecté. Bien plus cher que ses concurrents non connectés, nous avons voulu savoir s’il était intéressant d’investir dans cet appareil avec un test orienté sur son usage.

FacebookTwitter

Parmi les objets connectés prêts à faire leur entrée dans nos foyers, le détecteur de fumée pourrait se trouver en première place.  Nest l'a bien compris avec son détecteur de fumée Nest Protect. Vendu 109 €, il coûte 4 à 5 fois plus cher que ses semblables non connectés. Son prix est-il est la hauteur du produit ?

Premières sensations

Dès le déballage, tout respire la simplicité. Le Nest Protect est fourni avec une notice d'utilisation, un câble USB, et une griffe de fixation murale. Avec son aspect mat et sa finesse, le Nest Protect se distingue vraiment de ses concurrents et permet de s'inscrire très discrètement dans nos foyers. Son poids (avec ses  6piles AA fournies, il pèse tout de même 372g) et sa qualité de finition lui confèrent vraiment un sentiment de sécurité. Chose plutôt rassurante pour un appareil censé nous sauver la vie. Le Nest existe aussi en mode filaire. A la différence du modèle à piles, le filaire se met à jour toutes les 30 minutes contre une fois par jour.

 

déballage du Nest Protect

Une installation ultra simple

Pour un objet connecté nous avons été surpris par la simplicité d'installation. Non seulement la notice d'utilisation est très bien conçue mais le site web du Nest Protect est aussi très bien réalisé. Il ne manque aucune information. Que ce soit sur ses fonctionnalités, son utilisation, son installation, les consignes de sécurité, rien n'est laissé au hasard. Le site est truffé d'informations et de vidéos explicatives.

appairage du Nest Protect avec une Livebox  

Avant d'installer le Nest Protect il faut télécharger l'application sur son smartphone. Pour le moment, elle n'existe que sous iOS et Android.

application du Nest Protect

Pour associer le Nest Protect à votre compte, il suffit de scanner le QR code situé sur sa face arrière avec votre smartphone. Après cette étape, le Nest Protect se met à chercher votre réseau Wi-Fi. A la différence de nombreux objets domotiques, le Nest Protect est autonome, il n'a pas besoin de centrale domotique pour fonctionner. Une fois votre modem détecté, il faudra entrer votre clé de sécurité. Attention, pour les propriétaires d'une Livebox Play, il faudra procéder à un appairage en appuyant sur le bouton de synchronisation de la Livebox Play.

application du Nest Protect

Une fois ces actions terminées, l'application nous demande de situer le Nest Protect dans  la pièce de notre choix (chambre, cuisine, salon) et nous propose aussi d'activer la fonction veilleuse. En effet, la nuit, le Nest Protect peut allumer une veilleuse pour vous guider dans l'obscurité.

Quand le Nest Protect est activé il ne reste plus qu'à le fixer sur un mur ou au plafond. Mais avant il est possible de vérifier son état de marche très simplement en appuyant sur son bouton central.

A cet instant, une voix annonce un compte à rebours pour le déclenchement de l'alarme en cas de détection de fumée et de détection du monoxyde de carbone. Le lancement de ce test est très important car il permet de mesurer l'intensité de l'alarme et de  différencier l'alarme de la détection de fumée de celle de la détection du monoxyde de carbone.

Le son est assez fort mais il faut reconnaitre que la sirène ne risque pas d'alerter tout votre immeuble. Toutefois, elle devrait bien vous réveiller en cas de sommeil profond.

Test de détection de fumée avec le Nest Protect

Même si nous ne mettons pas en doute les organismes qui ont validé la fiabilité du Nest, nous avons voulu savoir comment il se comportait en cas  de détection de fumée. Pour cela, nous avons fait brûler une feuille de papier à proximité du Nest. Lors de notre test nous avons été un peu surpris sur le temps de déclenchement et la quantité de fumée nécessaire. Nous avons alors réaliser un second test en le plaçant à l'horizontale et là il s'est déclenché beaucoup plus rapidement avec la même quantité de fumée.

 

Comme l'indique Nest sur son site, le Nest Protect est capable de mesurer la quantité de fumée dans une pièce et agit différemment selon sa concentration. S'il y a peu de fumée, Next Protect envoie un message vocal d'avertissement. Si la situation empire il déclenche l'alarme et envoie une notification via l'application.

Tout a très bien fonctionné et une chose est sûre, une cigarette ou un plat brûlé ne provoqueront pas de déclenchement intempestif.

Nous n'avons pas pu tester sa sensibilité au monoxyde de carbone ne sachant pas comment en produire. Sur ce point, il faudra faire entièrement confiance aux ingénieurs de Nest !

L'application Nest Protect

C'est donc le point essentiel de différenciation. Le Nest Protect est un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone connecté. L'application est très simple et fonctionne aussi avec le thermostat Nest. Elle permet de suivre en permanence la situation de son Nest Protect notamment sur l'état des piles. Elle reprend le code couleur des lumières de fonctionnement du Nest.

En cas d'alerte, elle transmet  des notifications en mode push. Quand la situation redevient normale, elle envoie aussi un message.

application du Nest Protect

De plus Nest donne aussi la possibilité d'avertir depuis l'application des services de secours et d'entrer des numéros à appeler en priorité. Avec la fonctionnalité que faire, Nest Protect donne des indications sur la conduite à tenir. Pour être honnête, je ne suis pas sûr qu'en cas de déclenchement d'une alarme, mon premier réflexe sera de lire les recommandations de l'application.

Notre avis sur le Nest Protect:

Le pari pour Nest était risqué. Comment convaincre un consommateur de dépenser une centaine d'euros pour un détecteur de fumée quand un détecteur de fumée du commerce aux normes CE coûte quatre fois moins cher ?

Nest Protect, bien plus qu'un détecteur de fumée

Tout d'abord le Nest Protect n'est pas qu'un détecteur de fumée mais aussi un détecteur de monoxyde de carbone. Ce dernier n'est pas encore obligatoire mais devrait faire probablement l'objet d'une législation pour les habitations équipées d'installation au gaz. Cependant, il n'est peut-être pas utile d'attendre une loi pour s'équiper d'un tel détecteur quand on sait que le monoxyde de carbone est inodore et tue chaque année.

Un peu plus cher mais tellement plus joli

Donc une personne souhaitant s'équiper de ces deux détecteurs devra débourser au moins une soixantaine d'euros et bien souvent, les objets que l'on peut trouver chez les spécialistes du bricolage laissent à désirer côté design.

L'assurance d'un Google

La fiabilité est au rendez-vous et on a l'assurance d'une grande marque. On imagine mal Google prendre le risque de commercialiser des appareils défectueux. En revanche, je n'en dirais pas autant des appareils tout droit venus de Chine.

L'aspect connecté : un bon argument marketing

Hormis l'envoi de notifications en cas de problème, les autres fonctionnalités de l'application ressemblent surtout à des arguments marketing.

Si vous avez juste besoin d'un détecteur de fumée, l'achat d'un Nest Protect est peut-être un luxe, en revanche si vous avez une chaudière à gaz dans votre domicile, il peut s'avérer un excellent achat grâce à la présence du détecteur de monoxyde de carbone. Ses nombreuses fonctionnalités et son design en font un produit doté d'un excellent rapport qualité prix.

Nous remercions notre partenaire Domadoo pour le prêt du matériel.

Si vous habitez Lyon et ses environs, vous pouvez venir découvrir le détecteur de fumée Nest à la boutique Bonabo 38 route de Vienne dans le 7ème arrondissement.

[Mise à jour le 26/11/2014]

Suite à une remarque d'un de nos lecteurs sur la détection du monoxyde de carbone, nous avons effectué nos recherches.

D'après les Sapeurs Pompiers de Paris, les détecteur de monoxyde de carbone doivent être placés dans les pièces contenant les appareils de chauffage, à proximité de l'installation et en hauteur car le monoxyde de carbone, plus léger de l'air monte. Un seul détecteur peut surveiller une surface de 60 m².

En outre Nest améliore la sécurité des habitant avec des seuils d'alerte conformes au standard EN 50291. Par exemple, si Nest Protect détecte 70 ppmm pendant 60 minutes, il alertera les habitants. Seuil d'alerte au monoxyde de carbone du nest ProtectAvec ces nouvelles précisions, nous confirmons que le Nest Protect est un bon investissement et présente un excellent rapport qualité prix si l'on a besoin à la fois d'un détecteur de fumée et d'un détecteur de monoxyde de carbone.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus