Test du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

18
MAR
2016
Partager cette actu sur :

Samsung a lancé une nouvelle itération de son smartphone phare : le Samsung Galaxy S7. Annoncé lors du MWC de Barcelone, il est sorti le 11 mars dernier. Nouvel écran, design amélioré, retour de la micro-SD, de l’étanchéité, ce nouveau modèle est-il le meilleur smartphone sous Android proposé cette année ? Réponse dans notre test.

FacebookTwitter

Après un Samsung Galaxy S6 en demi-teinte, cannibalisé par le succès du Galaxy S6 EDGE à l'écran incurvé, Samsung se devait de peaufiner son nouveau porte-étendard. C'est chose faite avec le Galaxy S7. Cette version intègre les fonctionnalités manquantes de la précédente et apporte des améliorations que nous allons explorer en détail.

Déballage

La boîte du Samsung Galaxy S7 a légèrement évolué par rapport à l'ancienne version, celle-ci donne une impression plus haut de gamme, avec une attache aimantée sur le côté et un design sobre. On retrouve le nom du modèle, sa couleur, sa capacité et sur le dos ses caractéristiques techniques principales résumées.

A l'intérieur en revanche, peu de surprises. Le Samsung Galaxy S7 apparaît en premier et cache un petit livret avec un manuel de démarrage rapide ainsi que la petite clef pour ouvrir le tiroir de la carte SIM.

Au fond de la boîte, on trouve un chargeur USB/secteur, un câble micro-USB/USB mâle, un adaptateur micro-USB/USB femelle et des écouteurs intra-auriculaires avec télécommande.

Ces derniers sont équipés d'embouts en silicones, bien plus agréables que ceux fournis par Apple notamment. Ils resteront tout de même une solution d'appoint car, malgré une deuxième paire d'embouts, les écouteurs n'isolent pas vraiment. Toutefois, ils délivrent un son plutôt correct.

Le design et l'ergonomie

Le design du Samsung Galaxy S7 reprend sensiblement celui du Galaxy S6. Deux faces de verres cerclées d'aluminium. Néanmoins, Samsung a apporté quelques améliorations. Les contours sont légèrement plus arrondis. De même, le dos est incurvé, un peu à la manière de la face avant d'un Galaxy EDGE. Ces aménagements permettent une meilleure prise en main.

Un smartphone compact

La taille du smartphone est de 142,4 mm de hauteur sur 69,6 mm de largeur. L'épaisseur est en hausse de 1,1 mm, ce qui est beaucoup mais l'étanchéité et la plus grosse batterie ont eu raison de la finesse. Cela étend, la finesse peut sembler superflue quand elle se fait au détriment de l'autonomie et de la performance.

Le Samsung Galaxy S7 est compact, l'écran occupe quasiment toute la surface avant du smartphone, sans toutefois atteindre les meilleurs de la catégorie comme LG. Il possède ainsi la même taille qu'un iPhone 6S avec un écran pourtant plus grand de 0,4 pouce.

Test du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

Un capteur photo qui dépasse

A l'avant, on retrouve une LED de notification, un appareil photo de 5 millions de pixels avec une ouverture de 1,7, l'écran de 5,1 pouces en 2,5D et le bouton d'accueil. Ce dernier est équipé d'un lecteur d'empreinte digitale qui a peu évolué par rapport au Galaxy S6. Il n'est plus souligné par un cercle argenté, le rendant ainsi plus sobre.

La coque arrière se compose d'une grande vitre incurvée. Elle est percée par un appareil photo stabilisé de 12 millions de pixels, d'un double flash LED ainsi que du fameux capteur cardiaque propre à Samsung. Le capteur photo dépasse de 0,46 mm, ce qui est moins que le S6. Il est placé au milieu, de telle sorte que lorsque le Samsung Galaxy S7 est posé à plat, il ne soit pas trop bancal.

Sur les tranches, on retrouve les boutons « Volume + » et « Volume - » à gauche et le bouton verrouillage/déverrouillage à droite. Sur la tranche supérieure se place le tiroir pour la nano-SIM et la carte micro-SD ainsi qu'un second micro. Sur la tranche inférieure, pas de changement, une prise jack pour brancher un casque ou des écouteurs, la prise micro-USB, le micro principal et un haut parleur.

L'absence du port micro-USB Type C

On regrette que Samsung n'ait pas adopté la prise micro-USB Type-C. Cette version permet d'insérer la prise dans le smartphone sans se soucier du sens, elle est donc réversible. Côté technique, elle est évolutive et peut supporter des débits de transferts plus élevés.

Néanmoins, Samsung a donné une raison pertinente pour expliquer l'absence de cette nouvelle norme, pourtant présente chez plusieurs concurrents, comme nous le verrons plus tard.

Test du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

Le retour de l'étanchéité

Le design du Samsung Galaxy S7 a également été étudié afin de permettre le retour d'une fonctionnalité disparue avec le Galaxy S6 : l'étanchéité.

Un « oubli » qui avait déçu de nombreux fans. Samsung corrige donc cette erreur et certifie le Galaxy S7 à la norme IP68. Qu'est-ce que cela veut dire ?

Cette certification correspond à deux notes : le premier chiffre est une note sur 6, évaluant la imperméabilité à la poussière, le second une note sur 9 pour l’étanchéité aux liquides.

IP 68 veut donc dire que le Samsung Galaxy S7 est totalement hermétique à la poussière et qu'il peut être immergé au-delà d'1 mètre pour une durée de 30 minutes.

Test du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

A propos du design et l'ergonomie :

  • On aime : la compacité du téléphone, ses finitions, sa sobriété, l'utilisation de matériaux nobles (verre, aluminium), son étanchéité.
  • On aime moins : l'absence de port micro-SD Type C, l'appareil photo qui dépasse.

L'écran

L'écran du Samsung Galaxy S7 reprend les mêmes caractéristiques que son prédécesseur avec une taille de 5,1 pouces. Il est recouvert d'une dalle 2,5D, c'est-à-dire que les extrémités du verre sont arrondies pour assurer un meilleur glissement des doigts jusqu'aux bords du smartphone.

Un écran presque parfait...

La technologie utilisée est toujours du Super-AMOLED avec une définition QHD de 2 560 x 1 440 pixels pour une résolution de 575 pixels par pouce (ppp). Ce qui reste excellent quand on sait que l'œil humain a dû mal à distinguer les pixels au-delà de 300 ppp, à une distance normale d'utilisation.

Toutefois, il existe déjà des smartphones dotés de la définition 4K (3 840 x 2 160 pixels) comme le Sony Xperia Z5 Premium avec une résolution exceptionnelle de 806 ppp. Une densité pas encore utile sur un smartphone et qui engendre une consommation de batterie supérieure. Pourtant, cette résolution va faire défaut au Galaxy S7, comme nous le verrons un peu plus loin.

... qui tire vers le bleu

Grâce à la technologie AMOLED, le contraste est infini, les noirs sont profonds ainsi que les angles de vision. Samsung démontre, une fois de plus, son savoir-faire dans ce domaine. Malgré tout, l'écran a un peu tendance à tirer vers le bleu. Plusieurs réglages prédéfinis sont disponibles dans les paramètres afin de personnaliser la tonalité de l'affichage.

A propos de l'écran :

  • On aime : la qualité de l'affichage, son contraste (notamment en extérieur), les angles de visions.
  • On aime moins : le calibrage qui a tendance à tirer sur le bleu.

L'appareil photo

Grosse chute du nombre de pixels pour le Samsung Galaxy S7. En effet, celui-ci ne comporte plus que 12 millions de pixels contre 16 pour le Galaxy S6. Les photos sont-elles pour autant dégradées dans les mêmes proportions ?

Le nombre de pixels ne fait pas tout, il n'est qu'une composante parmi d'autres. Samsung suit ici le chemin qu'avait emprunté HTC en son temps avec son capteur Ultra-Pixel.

Des photos meilleures en faible luminosité

La méthode consiste non pas à augmenter le nombre de pixels mais à augmenter la taille des photosites qui les compose (1,4 micron contre 1,17 sur le Galaxy S6). Ainsi plus les photosites sont gros, plus ils absorbent de la lumière et donc des informations. La photo est alors plus nette et le bruit est diminué. Ce qui est important dans un environnement où la luminosité est faible comme la nuit.

En revanche, le capteur n'étant pas plus gros, si la taille des pixels augmente alors leur nombre ne peut que diminuer. La photo perd un peu en définition.

Dual Pixel pour la mise au point

Samsung a également rajouté la technologie Dual Pixel permettant une mise au point plus rapide. Le capteur possède également un stabilisateur optique, pour éviter les flous, et une ouverture de focale de 1,7.

Au final, le Samsung Galaxy S7 s'est bien amélioré dans les conditions de faible luminosité même s'il perd légèrement en détail. En plein jour, les photos sont toujours excellentes, surtout le mode HDR qui donne des photos bien équilibrées. Le Samsung Galaxy S7 fait actuellement partie des meilleurs photophones du marché.

Test du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

A propos de l'appareil photo :

  • On aime : la qualité des clichés en plein jour et ceux pris la nuit, le mode HDR, la stabilisation optique et le mode photo pro.
  • On aime moins : la perte de définition.

Puissance et fonctionnalités

Il existe deux versions du Samsung Galaxy S7 avec deux processeurs différents. L'un est équipé du dernier processeur Qualcomm, le Snapdragon 820, réservé aux marchés américain et chinois ; et l'Exynos 8890, la puce maison de Samsung, pour le reste du monde.

Un smartphone surpuissant

Sans rentrer dans les détails trop techniques, ces deux processeurs sont des puces dernières générations haut de gamme qui ne possèdent que très peu de différences entre elles et sont trop ténues pour être observées sans mesures poussées. En revanche, nous n'avons pas de retour sur les différences en terme d'autonomie. Il est peu probable qu'elles soient importantes.

En tout cas, les performances sont très bonnes. La fluidité est de mise lorsqu'on navigue dans le téléphone, qu'on joue à des jeux très gourmands ou lorsqu'on utilise des applications en multitâche. Samsung a eu la bonne idée de revoir sa surcouche qui est plus légère et s'adapte mieux à la version d'Android Marshmallow.

Test du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

De multiples interfaces

Samsung propose plusieurs personnalisations de l'interface dans les réglages ainsi que sur le Play Store.

samsung-galaxy-s7-interfaceTest du Samsung Galaxy S7 : le meilleur smartphone Android ?

Reconnaissance digitale

La reconnaissance digitale est plutôt bonne même si elle n'est pas aussi précise et rapide qu'un iPhone 6S.

Samsung part avec un handicap par rapport aux autres constructeurs comme Apple, Huawei, LG ou encore Nexus, son bouton est de forme oblongue plutôt que ronde. La surface pour poser son doigt est donc plus petite et les chances de réussite plus faible, il n'est pas rare de s'y reprendre à deux fois pour déverrouiller son Galaxy S7. C'est une question d'habitude et de prise en main. Toutefois, le doigt bien positionné, le capteur fonctionne bien.

160 Go de stockage

Le capteur cardiaque est amusant mais toujours aussi dispensable. Le Samsung Galaxy S7 est enfin pourvu d'un port micro-SD qui avait disparu avec la précédente version. C'est donc 128 Go de stockage supplémentaire qui sont disponibles, en plus des 32 Go déjà disponibles nativement dans la version vendue en France. D'autres de 64 ou 128 Go sont proposées dans le monde.

Le Samsung Galaxy S7 est compatible avec la 4G+ jusqu'à 450 Mbs en descendant. Ce qui est largement au-dessus de ce que les réseaux peuvent apporter actuellement dans notre pays. Globalement, nous avons observé une bonne accroche du réseau. Il possède également toutes les dernières normes sans fil en vigueur : WiFi 802.11 a/b/g/n/ac et Bluetooth 4.2 LE.

A propos de la puissance et des fonctionnalités :

  • On aime : la fluidité et la légèreté du système d'exploitation, le port micro-SD, la connectivité complète.
  • On aime moins : la forme du capteur d'empreintes digitales.

La réalité virtuelle

Samsung a été généreux : pour toute précommande de son Galaxy S7, le constructeur offrait un Samsung Gear VR, un casque de réalité virtuel développé en partenariat avec Oculus Rift. Comment ça marche ?

Immersion dans la 3 Dimensions

Un casque de réalité virtuel est un support sur lequel vous posez votre Galaxy S7 et qui vous immerge dans un monde en 3 dimensions. Via les capteurs du casque et du smartphone, les images bougent en même temps que votre tête.

Ainsi vous pouvez visiter les lieux emblématiques de Paris, New York ou encore Pékin assis dans votre canapé. Des films et des jeux sont aussi disponibles via une boutique. Vous êtes ainsi immergés dans un univers totalement imaginaire ou réel.

samsung-galaxy-s7-gear-vr2

Un écran trop juste pour la réalité virtuelle

Disons-le tout de suite, ce Samsung Gear VR est clairement une première version. Elle souffre d'un gros défaut : la qualité de l'image. Cela est dû à la définition, pourtant excellente, du Galaxy S7 mais qui demeure insuffisante pour de la réalité virtuelle. On aperçoit en permanence la grille de pixels, ce qui devient vite assez désagréable et fait perdre toute la crédibilité de l'immersion. La définition 4K est donc un minimum pour cette nouvelle expérience.

Son utilisation est aussi un gouffre pour la batterie, heureusement le Gear VR est pourvu d'une prise micro-USB qui permet de l'utiliser tout en étant branché à une source d'alimentation.

Le Gear VR est aussi la raison pour laquelle Samsung n'a pas adopté le nouveau port micro-USB Type-C car son casque est aussi compatible avec le Galaxy S5. Il aurait donc fallu sortir une nouvelle version du casque. Samsung préfère probablement attendre le Samsung Galaxy S8.

A propos de la réalité virtuelle :

  • On aime : la réactivité du casque et la variété des contenus proposés.
  • On aime moins : la résolution trop faible du Galaxy S7 pour de la réalité virtuelle

Bilan

Au final ce Samsung Galaxy S7 est une franche réussite, que ce soit en terme de design, d'ergonomie, de puissance ou de fonctionnalités qui en font un smartphone complet.

Les quelques bémols concernent l'interface un peu infantile et la réalité virtuelle qui n'en est qu'à ses début.

L'enjeu est important pour Samsung, le constructeur ne cesse de perdre des parts de marché aux profits des constructeurs chinois comme Huawei ou Meizu qui proposent des téléphones haut de gamme à prix coûtants et face à Apple qui est toujours aussi dominant dans le haut de gamme.

A propos du Samsung Galaxy S7 :

  • On aime : son design, la qualité de l'appareil photo, la qualité de l'écran, sa réactivité et son étanchéité.
  • On aime moins : l'absence d'un port micro-USB Type C, la forme du capteur d'empreintes digitales et sa trop faible résolution pour de la réalité virtuelle.

Selon les dernières informations, les précommandes du Samsung Galaxy S7 sont très bonnes puisqu'elles sont supérieures à celle du Galaxy S6, poussées probablement par le Gear VR offert. Il faudra que Samsung confirme sur la durée. L'entreprise coréenne a d'ores et déjà prévenu que le ralentissement de la demande et l'intensification de la concurrence affecteront sa croissance, la tâche s'annonce donc compliquée.

Pour connaître tous les tarifs et savoir où l'acheter au meilleur prix, regardez notre comparatif chez l'ensemble des opérateurs.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus