A 9:22 dans Dossier, Formats, Internet

France Télécom va tester le VDSL2

12
JUIN
2012
Partager cette actu sur :

ADSLFrance Télécom vient de communiquer auprès de certains de ses abonnés qu’il allait procéder à un test du VDSL2 d’ici quelques mois. L’adoption de cette technologie pourrait donner une deuxième vie au fil de cuivre qui commence à prendre la poussière face au FTTLA et au FTTH. Sur des lignes courtes, le débit descendant pourrait atteindre près de 100 Mb/s là où aujourd’hui l’ADSL bute à 25 Mb/s.

Selon le site OrangeInfo, l’opérateur historique va procéder à un bêta test du VDSL2 auprès de certains abonnés d’ici le mois de septembre. Les heureux participants pourront avoir un aperçu des possibilités de cette technologie qui permettrait d’améliorer les performances de nombreuses lignes.

En effet, le VDSL2 peut multiplier par quatre le débit descendant sur une ligne par rapport à l’ADSL2+. Si vous êtes proche d’un NRA (jusqu’à 800 mètres), votre connexion ADSL2+ pourra atteindre un maximum théorique de 25 Mb/s alors que le VDSL2 pourrait vous apporter un débit aux alentours de 100 Mb/s. Le fossé est encore plus grand du côté du débit montant. L’ADSL2+ parvient péniblement à envoyer des fichiers à 1 Mb/s là où le VDSL2 permet un débit montant dépassant les 50 Mb/s.

Vu que le déploiement du FTTH sur l’ensemble du territoire demanderait des investissements conséquents, le VDSL2 pourrait être une alternative plus qu’intéressante pour de nombreux foyers. Couplée à une installation des équipements opérateurs au niveau du sous-répartiteur, cette technologie pourrait homogénéiser les débits disponibles dans les foyers français.

A titre d’exemple, nous avons testé une ligne chez OVH qui permet de simuler le gain du VDSL2. Notre foyer de test, situé à un peu plus de 600 mètres du NRA, bénéficie d’un débit descendant théorique maximum de 22 Mb/s en ADSL2+. Avec le VDSL2, ce débit grimpe à 100 Mb/s. Le gain en envoi de données est immense puisque le VDSL2 permet d’atteindre 42 Mb/s là où l’ADSL2+ dépasse tout juste 1 Mb/s.

Débits en VDSL2 chez OVH

Nombreux sont ceux qui voient dans le VDSL2 une véritable opportunité pour apporter plus de débit et plus de services aux logements qui souffrent actuellement de débits faibles. L’avantage du VDSL2 est qu’il ne nécessite pas l’installation d’une nouvelle prise dans les foyers contrairement au FTTH, il peut donc être déployé plus rapidement avec un coût bien inférieur.

Câble en cuivreCe test mis en place par l’opérateur historique permettra d’avoir des retours d’utilisateurs sur le terrain et ainsi d’envisager un déploiement à plus grande échelle sur le territoire. Le VDSL2 pourrait se positionner en allié de la fibre jusqu’à l’abonné pour lutter contre la fracture numérique sur l’ensemble du territoire français.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus