A 12:04 dans Fibre optique, RIP, SFR

La Seine-Maritime accélère sur la fibre pour du 100% THD en 2023, SFR exploitera le réseau

18
OCT
2017
Partager cette actu sur :

Coup de collier en Seine-Maritime sur la fibre optique : 100% du territoire sera couvert en 2023 au lieu de 2029. SFR Collectivités sera chargé d’exploiter le réseau.

FacebookTwitterGoogle+

La Seine-Maritime envisageait initialement de pourvoir aux besoins du territoire en très haut débit à l’horizon 2029 (hors zones d’initiative privée : Rouen, Le Havre, Dieppe et Fécamp). Mais le département a annoncé en septembre une accélération du programme, afin d’apporter le très haut débit à l’ensemble de ses administrés avec six ans d’avance sur le calendrier prévu. Seine-Maritime Numérique s’engage ainsi dans un vaste chantier de 360 M€ qui doit permettre de raccorder 230 000 foyers en fibre optique d’ici à 2023. L’exploitation et la commercialisation du réseau ont été confiés à SFR Collectivités, qui a signé hier un accord en ce sens avec les acteurs locaux.

70 000 prises FTTH et bon haut débit d’ici fin 2019

A l’origine, l’opération de fibrage du département devait se dérouler en trois tranches. La première, qui prévoyait le raccordement de 60 000 foyers à horizon 2018, porte désormais sur 70 000 prises, mais d’ici à fin 2019. A la même échéance, 10 000 foyers auront bénéficié d’opérations de montée en débit « afin de bénéficier d’un réseau numérique de bonne qualité ».

Un souci qu’affichait déjà le schéma d’aménagement numérique du département, qui, en 2013, fixait un objectif de 8 à 10 Mb/s « pour tous les seinomarins » sous 5 ans. Là aussi, l’échéance a donc été légèrement repoussée, tout en restant dans les clous des objectifs de bon haut débit affichés par le gouvernement depuis cet été. La mise en service des premiers sites dédiés à la montée en débit sur le cuivre doit intervenir dès cet automne, tout comme les premiers coups de pioche sur le réseau fibré, annoncés pour ce mois-ci.

Fibre en seine-maritime : vers le 100% THD en 2023

230 000 foyers raccordés d’ici 2023

Pour la suite, cela va en revanche beaucoup plus vite que prévu. Les deux autres tranches, qui faisaient courir le plan de déploiement jusqu’en 2029, sont désormais ramassées sur quatre ans, à horizon 2023. Période durant laquelle Seine-Maritime numérique construira les 160 000 prises restantes sur les zones non encore équipées (en bleu sur la carte), « afin que l’ensemble des habitants puissent bénéficier de l’Internet à très haut débit (100 Mb/s minimum) » via la fibre jusqu’au domicile (FTTH). Le calendrier seinomarin se réaligne ainsi quasiment sur la trajectoire du plan France THD, qui prévoit 100% de très haut débit sur l'ensemble du territoire en 2022.

Investissement triplé

Une accélération considérable, qui se traduit par une montée en charge financière conséquente : au lieu des 118 M€ engagés jusqu’en 2019, l’investissement passe à 360 M€ d’ici 2023. Un effort conséquent auquel prennent part le département et les collectivités membres de Seine-Maritime Numérique à hauteur de 100 M€, à quoi s’ajoutent les subventions de la région Normandie (50 M€) et l’Etat (60 M€).

Pour compléter le tour de table, SFR Collectivités apportera une contribution « qui pourra atteindre 150 M€ sur les 18 ans du contrat », moyennant quoi sa future société locale, Connect 76, prendra en charge l’exploitation et de la commercialisation du réseau « de façon neutre et non discriminatoire ». Enfin, c’est elle aussi qui assurera la construction des raccordements finaux jusqu’aux habitations « dès qu’un habitant souhaitera souscrire un abonnement pour un accès à Internet par fibre optique », précise le communiqué commun de Seine-Maritime Numérique et de l’opérateur.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus