A 11:59 dans Orange

Stéphane Richard : « beau résultat » pour Orange Bank, « problème de modèle » pour Altice

13
NOV
2017
Partager cette actu sur :

Invité du Grand Jury RTL-LCI-LE Figaro, le patron d’Orange a fait le point sur l’actualité de son groupe… et de ses rivaux.

FacebookTwitter

ORange Bank, Stéphane RichardL’occasion pour le dirigeant de l’opérateur historique de faire un point sur les premières performances d’Orange Bank, 10 jours après son lancement. « Un grand succès populaire », n’a pas hésité à commenter Stéphane Richard, avec « en moyenne 3 000 personnes par jour » ayant ouvert un compte. Soit 30 000 clients pour les 10 premiers jours d’activité, « un beau résultat, supérieur à celui que l’on attendait », a-t-il ajouté. Rappelons que le groupe vise 2 millions de clients d’ici 10 ans.

Après ce lancement, Orange Bank vise en 2018 l’apparition de nouveaux services, comme les crédits à la consommation, les crédits immobiliers ou les produits d’épargne.

Le modèle Altice, pas « soutenable » ?

Autre sujet brûlant du moment : la santé économique de son concurrent Altice. Alors que le groupe traverse une période de turbulences, en bourse et en interne, après la publication de résultats décevants, le patron d’Orange a livré son sentiment sur la stratégie de la maison Drahi.

Egratignant la valse des dirigeants à la tête de l’opérateur au carré rouge, Stéphane Richard a notamment pointé l’absence de « stabilité managériale » chez son concurrent. Et surtout souligné un « problème de modèle » : « on ne peut pas tout faire, on ne peut pas investir massivement dans la fibre optique et investir massivement dans les contenus », a ainsi tranché le patron d’Orange. Qui ne cache pas ses « doutes sur le modèle » consistant à jouer sur les deux tableaux comme entend le faire son rival. Un modèle financier « difficilement soutenable », qui ne semble pas dégager actuellement les « performance opérationnelles » nécessaires, a ainsi conclu Stéphane Richard.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus