A 17:14 dans Fibre optique

Télécoms d’entreprise : nouveau plaidoyer pour plus de concurrence et d’innovation

30
AVR
2020
Partager cette actu sur :

InfraNUM, l’Afutt et le CRDT appellent l’Arcep a adopter une « nouvelle régulation » à même d’enclencher véritablement la transformation numérique des entreprises.

FacebookTwitter

Révélatrice des inégalités en matière de connectivité des populations, la crise sanitaire l'est aussi s'agissant de l'impréparation de nombreuses entreprises face aux défis du numérique. La faute à un écosystème encore verrouillé par le duopole Orange - SFR, analysent dans une tribune les industriels d'InfraNum, le Club des dirigeants réseaux et télécoms (CRDT) ainsi que l'Afutt pour les utilisateurs de produits télécoms.

Ils appellent ainsi l'Arcep, engagée dans une nouvelle analyse de marché, à accompagner la généralisation de la fibre sur le territoire en ne laissant pas "le marché se verticaliser et se contracter sur un nombre restreint d’acteurs propriétaires de l’infrastructure". Est ainsi réclamée, derechef, une régulation des accès télécoms B2B permettant aux opérateurs alternatifs de maîtriser chaque brique technologique, afin de bâtir des offres au plus près des besoins de leurs clients entreprise.

Gare aux GAFAM

De quoi stimuler le paysage concurrentiel, mais aussi l'innovation, argumentent les signataires. L'enjeu, plaident-ils, est en effet de pouvoir proposer une offre alternative à celle des GAFAM. Faute de cadre plus favorable aux acteurs de proximité, les Google, Amazon et consort risquent, en s'associant aux grands opérateurs, de préempter les services aux entreprises et d'étouffer l'innovation. Une façon de prendre au mot le président de l'Arcep Sébastien Soriano, lorsqu'il estime que "mieux réguler les GAFA permettra de libérer la capacité des autres acteurs à innover"...

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus