A 16:37 dans Institutions

Bilan THD ARCEP et Agence du Numérique TRIP AVICCA

Par
1
JUIN
2017
Partager cette actu sur :

Le Colloque AVICCA de printemps 2017 a aussi été l’occasion pour Sébastien Soriano (ARCEP) et Antoine Darodes (Agence du Numérique), de présenter leur bilan de la situation du THD en France.

FacebookTwitter

Sébastien Soriano

Le Colloque de printemps de l’AVICCA a été aussi l’occasion pour les intervenants de faire le bilan sur l’avancement du plan France THD et du déploiement des réseaux Très Haut Débit en France.

Lors de la conférence, l’Agence du Numérique et l’AVICCA ont notamment remercier les équipes gouvernementales précédentes, en particulier Axelle Lemaire et son engagement. A l’aube d’une nouvelle gouvernance présidentielle, l’AVICCA et la plupart des intervenants ont à nouveau tirer la sonnette d’alarme !

De sérieux retards et dysfonctionnements majeurs sur le déploiement du THD mettent en péril l’avenir du pays. En particulier sur l’arrivée laborieuse de la fibre sur nos territoires, sur la distorsion de la concurrence FttE et sur la digitalisation des entreprises et de l’administration.

En attendant la mise en place d’une stratégie numérique du gouvernement Macron

Rappelons que l'an dernier, Emmanuel Macron été venu sur ce même colloque AVICCA. Totalement au fait de l’importance du numérique sur tous les secteurs sociaux et économiques de notre société, son équipe avait durant la campagne présidentielle confirmé ses prises de positions sur l’importance du numérique.

Sur le sujet Orange, Mr Macron avait bien confirmé l’an dernier qu’il était impératif que tout soit mis en œuvre pour que l’opérateur historique ouvre ses réseaux à la concurrence. C’était une condition essentielle selon lui pour que la France rattrape son retard sur le déploiement du THD et deviennent d’ici 5 ans la locomotive numérique de l’Europe.

Un sujet déjà dénoncé depuis de nombreux mois, que cela soit par l'ARCEP, les membres de la FIRIP, mais également des lobbies comme Alternative Telecom ou encore l'AOTA.

Le point sur le plan France THD par l'Agence du Numérique

Des données chiffrées mises à jour ont également permis d’en savoir plus sur la situation réelle, la dynamique et surtout les points de blocages.

De son côté, Antoine Darodes, Président de l’Agence du Numérique, a présenté son bilan sur l'avancement du plan France THD. Une intervention plus optimiste évidemment que la plupart des industriels et collectivités.

  • 51% de taux d'éligibilité des foyers/locaux au THD (contre 46% prévus) et 57% d'ici fin 2017
  • 100% fin 2022. Des chiffres un peu trop optimistes selon de nombreux intervenants
  • Couverture >30 Mbps : Territoires urbains (66,2%) et Territoires ruraux (31,2%)
  • Couverture >100 Mbps : Territoires urbains (55,4%) et Territoires ruraux (5,5%)

Avec les zones rurales qui ont une couverture largement défavorable. Selon un facteur de X2 en zone urbaine pour la couverture >30 Mbit/s et de X10 pour la couverture >100Mbit/s, la situation devient urgente.

Plan France THD : 1 an d'avance ?

Un déploiement FttH qui s’accélère, mais…

Toujours selon l’Agence du Numérique, avec 10 000 prises raccordables en plus chaque jour ouvré, on était à plus de 8 millions de prises FttH au 31 mars 2017.

Parmi ces dernières, 1 million étaient présentes sur des RIP, sans oublier plus de 9 millions de prises en fibre optique avec terminaison coaxiale.

En 2016, on recensait 2,2 millions de nouvelles prises FttH, dont 400 000 sur des zones de Réseaux d’Initiative Publique.

Selon prévisions du plan France THD, ce rythme va s’accéléré :

  • 2,6 millions en 2017
  • 3.1 millions en 2018
  • 3.5 millions en 2019
  • 3.8 millions en 2020
  • 3.9 millions en 2021
  • 2.7 millions en 2022

Bref, avec 9 381 000 prises FttH fin mars 2017, on est en progression de 1,44 million de prises en plus en 4 mois, ce qui rend ces prévisions potentiellement crédibles…

Déploiement prises FttH

Des financements supplémentaires à prévoir sur les RIP

Comme indiqué par Patrick Vuitton, Délégué Général de l’AVICCA, les financements des acteurs privés et collectivités sur les RIP sont au rendez-vous. Par contre, les décaissements du gouvernement tardent de plus en plus.

Sur les 3.3 milliards d’euros promis, 2,9 milliards sont engagés sur des projets validés du plan France THD.

Cependant, seulement 137 millions d’euros sont décaissés (141 millions selon l’Agence). S’il est logique que le versement de ces budgets soit sujet à des contrôles, et liés à l’avancement des travaux, l’inertie pose de sérieux problèmes.

Surtout, tout comme présenté maladroitement par la Cour des Comptes en janvier dernier, des surcoûts sont à prévoir. Selon Antoine Darodes, il serait question de 10 à 12 milliards d’euros en plus. Dont environ 2 milliards à la charge de l'état !

Décaissements

Un état des lieux pour y voir plus clair !

De son côté, l’AVICCA demande un bilan précis de la situation du déploiement des réseaux THD d’ici la fin de l’année. Elle rejoint également l’ARCEP sur le besoin de mieux être informé et de mieux informé les citoyens, entreprises et collectivités sur la situation.

D’ailleurs l’ARCEP et les autres instances comme l’ANFR ou l’Agence du Numérique sont en train de complètement revoir leurs outils de mesures. Les indicateurs sur la couverture en internet fixe ou en réseaux mobiles ne sont pas du tout adaptés.

Surtout, a été annoncé une vraie volonté de développé des outils de mesures de la qualité de services réelle. En effet, avoir de la 4G ne veut rien dire pour un utilisateur s’il a un débit pourri, avec des coupures et une impossibilité d’utiliser internet en mobilité !

Un vaste chantier qui laisse augurer de nouvelles consultations, tables de travail et processus collaboratifs pour accélérer le mouvement !

FacebookTwitter


Articles en relation

comments powered by Disqus