A 8:29 dans Fibre optique

Fréquences 4G : l’ARCEP et le gouvernement se penchent sur l’Outre-mer

19
JUIL
2013
Partager cette actu sur :

Happy cell phone
Les habitants d’Outre-mer devraient, eux aussi, bénéficier prochainement de la 4G. Le gouvernement et l’ARCEP lancent une consultation publique sur les attributions de fréquences mobiles dans les territoires ultramarins.

C’est partie pour la 4G dans les territoires d’Outre-mer. Le gouvernement et le régulateur national des télécommunications lancent une consultation publique pour étudier l’attribution des fréquences 4G dans les territoires d’Outre-mer.

Dans un premier temps L’Etat doit dresser un bilan des fréquences utilisés et des services déployés dans les territoires ultramarins (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Barthélémyn Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon) et évaluer la demande des acteurs pour l’ensemble des fréquences affectées aux services mobiles. Le gouvernement et l’ARCEP annoncent que les acteurs concernés ont jusqu’au 30 septembre 2013 pour adresser leurs commentaires.

Cette consultation publique arrive à un moment où la 4G se déploie rapidement en métropole et où les besoins des territoires ultramarins en télécommunications augmentent. L’ARCEP et le gouvernement annonce qu’ils appliqueront le même principe de neutralité utilisé pour l’attribution des fréquences sur la métropole et que les opérateurs peuvent aussi demander à convertir leurs fréquences 2G en 4G.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus