Afrique : la révolution du web mobile

24
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Sur le continent africain, la navigation Internet se fait majoritairement par le biais des téléphones mobiles, cette technologie a permis de révolutionner la civilisation africaine.

FacebookTwitterGoogle+

Afrique: le téléphone mobile roi

Si nous pensons instinctivement à un ordinateur pour naviguer sur Internet, il n’en est rien pour les pays africains. Le taux d’abonnements en haut débit fixe en Afrique est un des plus bas au monde, le premier contact avec la toile se faisant via les téléphones mobiles pour la plupart des gens.

Sur les 66% d’abonnés de la population subsaharienne, environ 70% des usagers mobiles naviguent sur Internet avec leurs appareils, et la croissance du haut débit mobile augmente à un taux de plus de 40%, c’est deux fois la moyenne mondiale.

Cela est dû en grande partie à une infrastructure de lignes fixes trop insuffisante sur le continent, laquelle rend difficile une connexion via un ordinateur de bureau. Les téléphones mobiles à bas prix ou d’occasion sont également bien moins chers, ce qui les a rendus omniprésents sur l’ensemble du continent. Il a été estimé que d’ici 2016, 1 milliard de téléphones mobiles seront en circulation sur le territoire africain. Ces terminaux mobiles ont aussi l’avantage d’être autonome plus longtemps, un prérequis crucial pour une partie du monde où l’alimentation en énergie est irrégulière et peu fiable.

« En Afrique, il y a plus de personnes possédant un téléphone mobile qu’ayant accès à l’électricité, pense Toby Shapshak, rédacteur et éditeur pour Stuff Magazine, pour qu’un téléphone soit fonctionnel, il doit avoir une autonomie décente. Jusqu’à une semaine d’autonomie est possible pour ces téléphones mobiles. »

Des innovations qui révolutionnent le continent africain

L'Internet mobile a crée un environnement unique dans lequel la technologie mobile a été adaptée pour des utilisations nombreuses et variées, allant d’une information plus accessible et d’un accès amélioré aux services de santé et financiers, à la dynamisation du commerce et au rapprochement des gens entre eux.

1 milliard de dollars par moi transite par mobile

Les systèmes de transfert d’argent mobile tel que M-Pesa, qui a été lancé à Nairobi en 2007, permettent aux utilisateurs d’envoyer de l’argent dans des zones reculées en cliquant simplement sur un bouton. Le service a près de 17 millions de clients actifs qui transfèrent au total plus de 1,1 milliard de dollars américains par mois.

Le mobile lutte contre le trafic de médicaments

Et si l’on se préoccupe de la contrefaçon des médicaments, il est possible de vérifier leur authenticité grâce à mPedigree, une application mobile qui donne une réponse « Authentique » ou « Fausse » une fois le numéro de série du médicament envoyé par SMS.

La technologie au service de l'agriculture

La technologie mobile s’est également développée en dehors du secteur technologique traditionnel. Les agriculteurs peuvent avoir accès aux prévisions météorologiques, aux prix sur le marché en temps réel, ou encore à des conseils en matière d’agriculture grâce à des applications comme Farmerline ou Esoko.

La culture accessible à tous

Les innovations en téléphonie mobile ont même infiltré le monde des arts et de la culture avec Badilisha Poetry X-Change, la plus grande archive de poésie africaine au monde, présenté sur un site d’abord accessible sur mobiles.

Un moyen d'expression ?

L’expansion des téléphones mobiles compatibles avec Internet touche également le cœur de la société : « L’accès Internet via des terminaux mobiles a donné un second souffle au continent, affirme Nmachi Jidenma, responsable en charge des perturbations mobiles chez PayPal, l’accès aux réseaux sociaux a donné à la jeunesse la possibilité de s’exprimer et de participer au mouvement citoyen sur des plateformes en ligne, à un tel point qu’ils ont un impact sur les élections, le gouvernement et la responsabilité publique. »

Source : CNN
FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus