A 10:19 dans Mobile

Cablevision lance une offre Wi-Fi aux Etats-Unis

26
JAN
2015
Partager cette actu sur :

Avec l’explosion du trafic mobile, le Wi-Fi devrait rapidement s’imposer comme une solution alternative à la 4G. Aux Etats-Unis, Cablevision, un câblo-opérateur, lancera le mois prochain son premier forfait Wi-Fi. Qui en fera de même en France ?

FacebookTwitter

Une semaine après l'arrivée de Google dans la téléphonie mobile, c'est au tour d'un nouvel acteur de se lancer dans ce secteur. Le câblo-opérateur  Cablevision a annoncé qu'il proposerait début février un nouveau service mobile basé sur son réseau Wi-Fi.

Baptisée "FreeWheel" (roue libre), cette offre reposera sur le parc d'1,1 million de hotspots (bornes Wi-Fi) déployés par Cablevision sur l'agglomération de New York de puis 2007. Les abonnés bénéficieront d'un accès illimité au réseau qui leur permettra tous les usages : VoIP, Internet et SMS. Les personnes déjà clientes paieront 9,95 dollars par mois et pour les autres le tarif sera de 29,95 dollars par mois. Cette offre sera disponible dans un premier temps sur New York, puis elle sera étendue au reste du pays.

Par ailleurs, au début ce service ne sera opérationnel qu'avec un seul smartphone le Motorola Moto G mais, ultérieurement, il sera accessible à tous via une application dédiée.

L'entreprise de Long Island espère fidéliser ses abonnés et pourquoi pas en prendre aux opérateurs classiques. Cablevision mise sur l'augmentation des bornes Wi-Fi et les besoins en data toujours plus grands des consommateurs. L'utilisation du Wi-Fi étant le meilleur moyen pour faire baisser sa facture de téléphone.

Ce n'est pas la première fois que Cablevision tente des expériences dans le mobile qui se sont soldées par un échec. Cependant, cette fois Cabale vision estime que c'est le bon moment parce que le Wi-Fi s'est grandement amélioré permettant de téléphoner plus facilement et de surfer tout en changeant de hotspot.

L'arrivée de ce câblo-opérateur dans le Wi-Fi confirme la tendance observée en fin d'année. Les réseaux cellulaires ne pourront pas supporter à terme la charge de trafic et le Wi-Fi s'annonce comme la solution de soutien.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus