Etats-Unis : Republic Wireless rembourse la data non consommée

21
AVR
2015
Partager cette actu sur :

Les opérateurs américains sont à la recherche de nouvelles façons de commercialiser les forfaits mobiles. Aujourd’hui, Republic Wireless va tester le remboursement de la data non consommée. Les consommateurs vont-ils enfin payer uniquement ce qu’ils consomment ?

FacebookTwitter

En France, l'actualité des offres mobiles est très calme depuis quelques mois. Il semblerait que l'on ait atteint un point bas et que tous les opérateurs proposent des tarifs similaires, les différences portant sur des options comme l'enveloppe data, des destinations éligibles au roaming ou des promotions sur certains smartphones.

En revanche aux Etats-Unis, les opérateurs redoublent d'inventivité pour se différencier les uns des autres. Fin décembre, T-Mobile, suivi aussitôt par AT&T, ouvrait le bal en proposant le report de la data non consommée d'un mois sur l'autre. La semaine dernière, Sprint lançait le roaming data illimité. Cette semaine c'est au tour de l'opérateur hybride (GSM/Wi-Fi) Republic Wireless d'inventer une nouvelle façon de consommer de la téléphonie mobile.

L'opérateur a annoncé qu'il allait mener une expérimentation dont le but est de faire payer à ses abonnés uniquement leur consommation d'Internet mobile. Partant du constat que les abonnés mobiles payent environ 16$ par mois pour un service qu'il n'utilisent pas, Republic Wireless a décidé de tester le remboursement de la data non consommée. Par ailleurs, Karma, un autre opérateur Wi-Fi, va permettre à ses abonnés d'acheter de la data qui n'arrive jamais à expiration.

Pendant que les opérateurs baissaient le prix du Mégaoctet, ils ont réussi avec succès à persuader les consommateurs à dépenser plus en leur faisant croire que souscrire à une grande  enveloppe data était plus économique. En 2013, une étude réalisée par Validas, une entreprise américaine qui étudie la facture mobile des consommateurs pour les aider à choisir un forfait mobile, montrait que le consommateur moyen gaspillait 28$/mois de data non utilisées.

En France, SFR a bien tenté de lancer une offre modulable à ses besoins avec Joe Mobile mais le MVNO a cessé d'exister au bout de deux ans.

Si cette initiative a peu de chances de faire bouger les choses étant donné la petite taille de Republic Wireless (quelques centaines de milliers d'abonnés),  elle a le mérite de soulever la question du prix du Mégaoctet. Combien coûte-t-il à produire ? On ne peut pas dire que les opérateurs soient très transparents sur ce sujet.

Source : WSJ
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus